Actualités :: Burkina/ 75 ans des écoles lassalliennes : Un cross populaire pour (...)

Le lancement officiel des activités commémoratives des 75 ans des Frères des écoles chrétiennes du Burkina Faso a été donné ce vendredi 12 mai 2023 au sein de l’école de la Salle à Ouagadougou. L’ouverture de ce jubilé d’albâtre a connu la présence d’anciens élèves, enseignants et partenaires du monde l’éducation.

C’est à travers un cross populaire qu’élèves, anciens élèves, enseignants, personnel de l’administration et partenaires des écoles lassalliennes ont ouvert, ce 12 mai 2023, les activités commémoratives des 75 ans (jubilé d’albâtre) de présence et de mission des Frères des écoles chrétiennes (FEC) au Burkina Faso.

Ce cross de plus d’une heure de temps a été mené sous un soleil de plomb et le regard curieux des riverains. Mais le plus important pour la famille lassallienne, surtout les anciens, c’était la joie de se retrouver après tant d’années. En un mot, c’était des retrouvailles et des rappels de souvenirs avec les premiers élèves de l’école de la Salle à l’exemple de celui que tout le monde appelle affectueusement « papi » Marc Zongo né en 1936 et qui a fait partie de la troisième promotion en 1954. L’homme dit avoir servi comme enseignant au collège de la Salle et ailleurs, mais aussi comme expert à l’UNESCO. Son souhait, c’est que les écoles chrétiennes puissent continuer la formation des futures générations.

Papi Marc Zongo, élève de la troisième promotion de l’école de la Salle

Pour Mayssou A. Diawara, élève en 1ère C au collège Saint Jean-Baptiste de la salle, c’est une occasion de rendre hommage aux aînés, mais aussi d’être fière d’appartenir à cette école, dont sont issues plusieurs élites du pays, notamment l’ancien président Roch Marc Christian Kaboré.
Après quelques kilomètres d’un cross particulièrement animé, la famille lassallienne est revenue faire des étirements, suivis de danse, au sein de l’école de la Salle de Ouagadougou, avant de se séparer.

Pour le président du comité d’organisation des 75 ans des Frères des écoles chrétiennes au Burkina, le frère Jean-Luc Traoré, ce cross est une activité citoyenne marquant le début des activités entrant dans le cadre de la célébration du jubilé d’albâtre des écoles lassalliennes au Burkina.

Mayssou A. Diawara, élève en 1ère C au collègue Saint Jean-Baptiste de la Salle

« Mais il est aussi le symbole de notre marche durant 75 ans. Et cette marche n’est pas vaine parce que des dizaines de milliers de Burkinabè ont été formés dans nos écoles. C’est vrai que les établissements lassalliens sont dans un ensemble qui fait aussi partie de l’éducation catholique et nous sommes là pour montrer que l’Eglise a formé et continue de former des générations d’enfants burkinabè et continuera d’aider l’Etat dans son rôle régalien de former ses fils et filles », a -t-il fait savoir, avant de renchérir en ces termes : « c’est vrai que nous sommes conscients des défis de l’éducation aujourd’hui et le jubilé est d’ailleurs l’occasion pour tous les Frères et acteurs de l’éducation catholique de réfléchir comment on s’y prend pour les nouveaux défis qui se pose au monde éducatif, et nous sommes engagés pour apporter notre réponse créative et inventive pour un Burkina meilleur ».

Le président du comité d’organisation des 75 ans des Frères des écoles chrétiennes, le Frère Jean-Luc Traoré

Célébrer alors ces 75 ans de présence et de mission des Frères des écoles chrétiennes, selon le président du comité d’organisation, c’est rendre grâce à Dieu qui a permis de mener cette œuvre, avec endurance en formant les Burkinabè à tous les niveaux, sans distinction, qui sont aujourd’hui dans les secteurs d’activités et qui jouent leur rôle. En témoigne, souligne-t-il, la présence des personnes de plus de 70 ans venues participer à ce cross, preuve de l’endurance des Frères dans l’éducation durant les 75 ans.

La famille lassallienne dansant à la suite du cross

L’autre message, c’est également de rendre hommage aux devanciers, aux pionniers qui sont tous partis et saluer leurs mémoires et recommander leurs âmes au Seigneur.
Les activités commémoratives des Frères des écoles chrétiennes du Burkina se poursuivent avec la messe d’ouverture qui se tiendra le samedi 13 mai 2023 à la cathédrale notre Dame de Ouagadougou, suivie d’une cérémonie de décoration des acteurs et partenaires de l’éducation.

YZ
Lefaso.net

Prise en charge de la drépanocytose : Le FACA, un (...)
Baccalauréat 2024 : A Ouagadougou, le top départ a été (...)
Boucle du Mouhoun : Plus de 8 000 candidats composent (...)
Burkina/Baccalauréat 2024 : Au jury 155 du Lycée (...)
Nayala : 810 candidats débutent les épreuves de la (...)
Burkina/Agriculture : « Pour utiliser un pesticide, il (...)
Santé/Médicaments de rhume déconseillés : « L’utilisation (...)
Gestion hygiénique des menstrues : Kiswendsida Daniel (...)
Burkina : La Commission nationale des droits humains (...)
Rumeurs sur d’éventuelles mutineries dans les casernes : (...)
Burkina : L’Agetib présente officiellement sa certification à
Journée mondiale de la drépanocytose : Dr Edith (...)
Burkina/Risques chimiques : L’ISEPC renforce les (...)
Burkina Faso : Une association dénonce l’iniquité dans le (...)
Burkina/ Tabaski 2024 : Les Burkinabè invités à cultiver (...)
Burkina/Aïd el-Kébir 2024 : Le président du Faso souhaite (...)
Tabaski à Gaoua : La sauvegarde de la nation et le (...)
Rwanda : A Ouagadougou, l’Ambassade et la communauté du (...)
Open de Sekone : « J’étais la seule à moins de 67 kg, donc (...)
Fondation Edmond-Tapsoba : Une conférence de presse et (...)
Burkina Faso : Un Américain accusé de viol sur deux (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36960



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés