Actualités :: Grande marche de soutien : Le Centre-ouest engagée derrière le président (…)

La population de Koudougou s’est fait entendre ce jeudi 9 mai 2023 à travers une grande marche de soutien au président Ibrahim Traoré. Initiée par les fils et filles de la région, cette marche selon eux vise à soutenir les actions du président de la transition dans la lutte contre le terrorisme et le rassurer de l’engagement de la région du Centre-ouest à ses côtés.

Comme un seul homme, élèves, étudiants et agents du privé, ont envahi les artères de la ville de Koudougou ce jeudi 11 mai 2023 pour dire non au terrorisme qui fait des ravages dans le pays depuis plusieurs années.

Organisée par les fils et filles de la région, cette marche de soutien, deuxième du genre, avait pour objectif également de répondre à l’appel à la mobilisation du président Ibrahim Traoré et surtout d’apporter le soutien nécessaire dans cette perpétuelle lutte contre l’hydre terroriste.

La population a ainsi décidé d’abandonner les marchés et yaars, les magasins et les boutiques, et même certains établissements afin de répondre présente à cette marche de soutien.

Après avoir fait le tour de la ville, les manifestants se sont dirigés au gouvernorat pour remettre leur message au gouverneur qui, à son tour, devrait le faire parvenir au président de la transition, Ibrahim Traoré.

Le secrétaire général de la région, Séverin Somé recevant du comité d’organisation la déclaration

Selon l’un des organisateurs, Abdou Ouédraogo dit Kabila, l’essence du message se résumait à féliciter et encourager le président pour les prouesses constatées dans cette lutte acharnée contre les hommes armés non identifiés depuis sa prise de pouvoir. Aussi, c’est rassurer le président de l’engagement des fils et filles de la région à l’accompagner sans relâche dans cette lutte, car convaincu que seul l’unité des filles et fils du Burkina Faso pourra contribuer à libérer ce pays.

« L’appel de son Excellence le président Ibrahim Traoré n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Nous nous sommes dit qu’en tant que jeunes, si nos grands-parents se sont battus de 1932 à 1947 pour restaurer le territoire burkinabé, pourquoi allons-nous nous asseoir lorsqu’on nous appelle à soutenir la transition pour défendre notre pays ? », confie-t-il tout en insistant qu’il ne sera pas question de céder une partie du territoire pour la création d’un quelconque Etat.

« Notre combat aujourd’hui c’est de dire à nos autorités, dire à nos forces de défense et de sécurité et aux VDP, dire à la jeunesse, dire aux chefs coutumiers, dire aux Burkinabè de l’intérieur et de l’extérieur de se mettre débout car la bataille a commencé et c’est ensemble que notre territoire sera libéré », a-t-il ajouté.

Abdou Ouédraogo dit Kabila, porte-parole du comité d’organisation de la marche

C’est le secrétaire général de la région qui a reçu la déclaration en lieu et place du gouverneur absent. Il a tenu à féliciter les organisateurs pour la mobilisation réussie et également pour la pertinence du message. « Pour dire vrai, on est contraint d’être unis, d’être solidaires derrière la transition. On n’a pas le choix, si on veut exister, il faut que l’on lutte », a-t-il laissé entendre avant de lancer une invitation à la jeunesse à plus de patriotisme. « Je voudrais insister et dire que la jeunesse est attendue au front. Hier, nos grands-parents se sont battus, aujourd’hui c’est à son tour de jouer sa partition pour que le Burkina Faso reste debout et ne tombe pas entre les mains de nos ennemis. J’interpelle la jeunesse à s’enrôler car il y a encore des zones où le nombre de VDP n’est pas atteint ».

Prince Omar
Lefaso.net

Burkina : Le journaliste d’investigation Atiana Serges (…)
Affaire journal L’Événement contre Adama Siguiré : « Le (…)
Idrissa Ouédraogo, président du CSC : « Pour que la (…)
Dossier dit « appel à incendier le Palais du Mogho Naaba (…)
Campagne nationale des Journées vitamine A+ : Plus de 3 (…)
Burkina : « Unique & One School » forme et éduque (…)
Sofitex Dédougou : Les producteurs de coton passent à la (…)
Burkina/Géo-technologie : ACIT Géotechnique certifié ISO (…)
Association burkinabè pour le bien-être familial : Le (…)
Aménagement de voieries à Kaya : Un deuxième atelier (…)
Burkina/Recherche : La clôture de la 3e édition des (…)
Burkina/Journée de l’enfant africain : Les enfants mis à (…)
Burkina/Violences conjugales : Des jeunes femmes leaders (…)
Burkina/Média : Le journal en ligne Lefaso.net mis en (…)
Burkina/Entrepreneuriat agricole : Aminata Ouattara (…)
Burkina/Nutrition : La campagne "Assez" officiellement (…)
Prévention des risques et rupture des contrats : Les (…)
Santé publique : 15 médecins africains formés en (…)
Ouagadougou : Des attestations décernées à 30 personnes (…)
Burkina /Jeux de hasard : Les Koudougoulais découvrent (…)
Burkina/Media : Le CSC suspend le journal L’Evènement (…)

Pages :



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés