Actualités :: Hygiène et assainissement au Burkina : La fondation World Waternet (...)

La fondation World Waternet, en collaboration avec l’association Afrique Solidaire, sensibilise les populations des quartiers non lotis de Boassa et de Wapassi sur l’hygiène et l’assainissement. L’activité s’est déroulée ce samedi 25 mars 2023, dans l’arrondissement n°7 de Ouagadougou.

Les maladies liées à l’insalubrité de l’eau et à un défaut d’accès à l’assainissement sont la cause de plus d’un million de décès par an dans le monde. Et les pays en voie de développement en sont les plus touchés. Face à ce constat, la fondation World Waternet a entrepris de sensibiliser les populations des quartiers non lotis de Boassa et de Wapassi, situés dans l’arrondissement n°7 de Ouagadougou, sur l’hygiène et l’assainissement avec le concours de l’association Afrique Solidaire.

Cette initiative intervient après une étude ayant montré les difficultés rencontrées par les populations en matière d’hygiène et d’assainissement dans ces zones. Elle est organisée de concert avec l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA). Et s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du « projet d’adduction d’eau potable dans les quartiers non lotis de l’arrondissement n°7 de Ouagadougou ».

« Nous sommes très heureuses de pouvoir dorénavant disposer d’eau potable à volonté », Habibou Ilboudo, résidente de la localité de Boassa.

Le soulagement des habitants

« Auparavant, nous avions des difficultés à accéder à l’eau potable au regard des longues distances qu’il fallait parcourir pour s’en procurer. Ce problème est désormais résolu grâce aux bornes fontaines dont nous avons bénéficié », a indiqué Habibou Ilboudo, résidente de Boassa.

Pour elle, la sensibilisation sur les bonnes pratiques d’hygiène et d’assainissement va leur permettre de rompre avec les mauvaises habitudes qui nuisent à leur santé.

Il n’est pas bon de déféquer en plein air ni de verser les excréments de ses rejetons déconseillait l’un des animateurs

En effet, pour mieux faire passer le message, plusieurs images ont été présentées aux populations cibles pour expliquer à ces dernières, tout l’avantage qu’elles gagneraient en observant les conseils prodigués.

Les quartiers de Boassa et Wapassi sont dotés de cinq bornes fontaines
« Le département Wash urbain du projet « Eau, clé du développement durable » (ECDD) avec la contribution de l’association Afrique Solidaire, a appuyé l’ONEA dans la réalisation de cinq bornes fontaines. Ce, dans le but de mettre à la disposition des riverains mais aussi des personnes déplacées internes, de l’eau potable à proximité de leurs concessions », a souligné Kevin Dipama, chargé de projet à Fasokoom.

« Nous avons échangé avec les bénéficiaires sur la manière dont elles doivent s’y prendre pour s’assurer que l’eau sera potable et nous sommes satisfaits des résultats déjà obtenus », Kevin Dipama, chargé de projet à Fasokoom

À l’issue de l’étape d’octroi des bornes fontaines aux populations, les donateurs ont bien voulu s’assurer par cette sensibilisation que celles-ci bénéficient désormais de l’eau potable. En vue de recueillir l’eau et de la conserver dans les meilleures conditions, des récipients appropriés ont été distribués aux bénéficiaires.

Lire aussi : Projet « Eau CLE du développement durable » : Les parties prenantes se concertent pour une bonne mise en œuvre

Le projet « Eau, clé du développement durable » (ECDD) est mis en œuvre par SNV, organisation néerlandaise de développement en consortium avec la fondation World Waternet.

Près d’une vingtaine de seaux ont été distribués

Le projet ECDD vise le renforcement des institutions impliquées dans la gestion de l’eau, de l’assainissement et de l’agriculture telles que les agences de l’eau (AE), les comités locaux de l’eau (CLE), les communes et des organisations faîtières paysannes. Ledit projet est financé par l’ambassade des Pays-Bas au Burkina Faso.

Hamed NANEMA
Lefaso.net

Burkina/Education : Le calvaire des élèves atteints (...)
Ouagadougou / Commerce ambulant : De plus en plus (...)
Burkina Faso : Environ 63,9% des enfants travaillent (...)
Employabilité et entrepreneuriat au Burkina : L’OIM lance (...)
Ouagadougou : Le siège de la télévision nationale victime (...)
Rémunération des prestations spécifiques : Le gouvernement (...)
Kémi Séba à Ouagadougou : « Je suis venu aussi dire que le (...)
Burkina : Sahadatou Maïga, une étudiante aux multiples (...)
Burkina/Contre les pires formes du travail d’enfants : (...)
Projet PPACI-BF : Deux produits pour accompagner les (...)
Burkina/Santé : Le gouvernement lance officiellement la (...)
Burkina/Décentralisation : Des acteurs des collectivités (...)
Gestion de la flambée des cas de dengue en 2023 : Les (...)
Lutte contre la torture et autres peines : Le Burkina (...)
Utilisation de la peinture au plomb : « Environ 9 (...)
Rasmata Konfo : Vaincre le handicap pour se rendre (...)
BEPC/Résultats du 1er tour : 94 admis sur 351 candidats (...)
Fête de l’Aid-el-kebir 2024 : La journée du lundi 17 juin (...)
Burkina : Démantèlement d’un réseau illégal de production, (...)
Première édition des concours inter-communes et (...)
Burkina/ Santé : Un projet pour la préparation, la (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36897


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés