Actualités :: Entrepreneuriat : L’ex capitaine des Étalons, Charles Kaboré, à la conquête du (...)

"Immobilier de luxe Kaboré", c’est le nom de la société immobilière de l’ex capitaine des Étalons Charles Kaboré. La société qui existe depuis 2017 a été officiellement présentée à la presse dans l’après-midi de ce mardi 21 mars 2023.

Ancien capitaine des Etalons, Charles Kaboré prépare sa vie de l’après football. Le joueur le plus capé de l’équipe nationale (102 sélections) s’est notamment lancé dans l’immobilier avec « Immobilier de luxe Kaboré ». C’est une agence spécialisée dans l’immobilier de luxe notamment la location, l’achat, la vente et la gestion des biens immobiliers. Elle est située dans le quartier Ouaga 2000 de Ouagadougou.

Après l’entreprise "Azzura Ceramiche Kaboré", spécialisée dans la production de pavés et le carrelage, Charles Kaboré continue de préparer sereinement sa reconversion. Actuel sociétaire du Chamois niortais FC en deuxième division française, Charles Kaboré dit être passionné de l’immobilier et espère y réussir. Le joueur de 35 ans n’annonce pourtant pas la fin de sa carrière de footballeur.

Le capitaine Charles Kaboré et son épouse coupant le ruban

Il a remercié d’entrée, les différentes personnes qui l’ont encouragé à se lancer dans cette aventure. « Je voudrais d’abord remercier tous ceux qui ont eu l’idée de me pousser à entreprendre. Il y a de nombreuses personnes qui y ont contribué. J’aime la construction, j’ai eu quelques maisons, après j’ai voulu prendre la gestion moi-même et j’ai créée l’entreprise en 2017. J’étais plus concentré sur le football et maintenant je suis prêt à assumer la direction de l’entreprise et continuer à bâtir ce projet dans l’immobilier », déclare-t-il.

Charles Kaboré dit avoir acquis plus d’expériences dans la gestion des biens immobiliers et veut mettre cette expérience au service de ses clients. « Avec les maisons que j’ai eu la chance d’avoir et de gérer, j’ai assez d’expériences pour gérer les biens d’autrui. Il y a beaucoup de maisons qu’on gère et on les gère bien. Gérer les biens d’autrui c’est un grand défi au quotidien mais on le fait avec professionnalisme. On accompagne les gens pour la construction, le suivi de tout projet immobilier notamment pour les membres de la diaspora. Souvent les gens qui sont à l’extérieur confient leurs projets immobiliers à des gens qui ne sont pas concentrés ou professionnels. Nous voulons donc remédier à cela avec des services de qualité haut de gamme. C’est quelque chose que j’ai vécu moi-même et ça été une leçon pour moi. Tout ce que je gère à travers l’agence immobilière, c’est grâce à cette expérience », explique-t-il.

Le capitaine Charles Kaboré

Charles Kaboré espère également contribuer au développement socio-économique du Burkina Faso à travers ses différents projets. « Le football c’est un travail mais un travail qui ne dure pas, la vie est plus longue que le football. A 35 ans, tu atteins tes limites et moi je pense que j’ai atteint vraiment mes limites et l’entrepreneuriat prend le dessus. Ça fait du bien d’être au Burkina Faso, dans mon pays et d’apporter quelque chose à mon pays. C’est la reconversion que je prépare comme il faut, la vie après le football est plus longue. Aujourd’hui je suis bien conscient de ce que je vis et je suis heureux d’avoir vécu ces moments de football avec mon pays. J’espère apporter plus à mon pays dans l’entrepreneuriat. J’espère également grandir et créer d’autres entreprises qui vont apporter plus », précise-t-il.

l’immeuble abritant le siège de l’agence, sis à Ouaga 2000

A la jeune génération, le capitaine Charles Kaboré les invite à s’y lancer. Pour lui, l’échec n’est pas une fatalité. « Quand on échoue, on acquiert de l’expérience pour faire mieux et différemment. J’ai acquis beaucoup d’expériences dans cette aventure parce qu’au début, on avait quelques soucis de gestion. Entre les biens des clients et mes propres biens, il y’avait des interférences. Là maintenant, on a acquis de l’expérience et on a su faire la différence. On veut donc apporter cette sérénité dans la gestion des biens immobiliers par des prestations de qualité haut de gamme » a-t-il ajouté.

Les participants à cette cérémonie de présentation

Confiant que le Burkina Faso remportera la double confrontation face au Togo, Charles Kaboré admet : « Avec la nouvelle génération, on a de la qualité et l’avenir sera meilleur que le passé ». En effet, les Etalons du Burkina Faso affronteront les Eperviers du Togo, les 24 et 28 mars 2023, comptant pour les journées 3 et 4 de des éliminatoires de la CAN Côte d’Ivoire 2023.

Mamadou ZONGO
Lefaso.net

Balé : Les populations invitées à ne pas consommer les (...)
BEPC session 2024 au Nayala : 412 admis au premier (...)
Burkina : Deux réseaux de cyber-délinquants démantelés (...)
Burkina/Education : Le calvaire des élèves atteints (...)
Ouagadougou / Commerce ambulant : De plus en plus (...)
Burkina Faso : Environ 63,9% des enfants travaillent (...)
Employabilité et entrepreneuriat au Burkina : L’OIM lance (...)
Ouagadougou : Le siège de la télévision nationale victime (...)
Rémunération des prestations spécifiques : Le gouvernement (...)
Kémi Séba à Ouagadougou : « Je suis venu aussi dire que le (...)
Burkina : Sahadatou Maïga, une étudiante aux multiples (...)
Burkina/Contre les pires formes du travail d’enfants : (...)
Projet PPACI-BF : Deux produits pour accompagner les (...)
Burkina/Santé : Le gouvernement lance officiellement la (...)
Burkina/Décentralisation : Des acteurs des collectivités (...)
Gestion de la flambée des cas de dengue en 2023 : Les (...)
Lutte contre la torture et autres peines : Le Burkina (...)
Utilisation de la peinture au plomb : « Environ 9 (...)
Rasmata Konfo : Vaincre le handicap pour se rendre (...)
BEPC/Résultats du 1er tour : 94 admis sur 351 candidats (...)
Fête de l’Aid-el-kebir 2024 : La journée du lundi 17 juin (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36897



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés