Actualités :: Entrepreneuriat : Echanges à bâtons rompus entre Forever Living Products et (...)

La société Forever Living Products Burkina Faso a organisé une rencontre publique de présentation de ses produits et services dans l’après-midi de ce dimanche 19 mars 2023 au CENASA. Objectif, faire connaître la société et lever le doute sur les préjugés auxquels fait face la société. Cette rencontre a mobilisé des centaines de participants, venus écouter les différentes présentations.

La salle de spectacle du CENASA a refusé du monde, à l’occasion de la présentation des services de Forever. Forever Living Products International est une entreprise américaine qui produit des compléments alimentaires et des produits cosmétiques principalement à base d’Aloe vera et les commercialise par le biais du marketing multi-niveaux ou marketing de réseau. À l’international, la société est présente dans plus de 160 pays via plus de 9 millions de distributeurs, selon les données de Wikipédia. Elle a été fondée en 1978 par Rex Maughan, devenu depuis l’un des 300 hommes les plus riches du monde.

La société a intégré toute sa production dans les compléments alimentaires principalement à base d’Aloe vera ou de produits apicoles (tels que le miel, la gelée royale, le pollen...), ainsi que d’extraits de plantes, de minéraux, produits cosmétiques, également à base d’Aloe vera, de propolis et d’extraits de plantes (avocat, thé blanc, lavande, jojoba…).

Les participants à cette rencontre

Dans le but de mieux informer leurs partenaires et éventuels clients sur le fonctionnement de la société, les responsables de la société Forever au Burkina Faso ont organisé une rencontre publique. Issiaka Waogo, manager saphir à Forever depuis 18 ans est l’un des organisateurs de cette activité. Pour lui, l’objectif principal est de bien présenter la société car il y a de nombreuses sociétés similaires et les gens ont tendance à les confondre.

Forever Burkina Faso organise également de grands évènements tous les trois mois afin de faire connaître les produits et la société. Interrogé sur le fait que le fonctionnement de la société soit souvent assimilé à de l’arnaque, Issiaka Waogo invite les gens à s’informer sur la société afin de faire la différence. « La société même ne s’installe pas dans un pays sans l’aval des autorités de ce pays. Avant d’arriver la société regarde la législation du pays au niveau de la santé et du commerce et elle de son côté, fait aussi des textes pour que les partenaires puissent les suivre et les appliquer dans la vente des produits », précise-t-il.

Issiaka Waogo, manager saphir à Forever et membre du comité d’organisation de cette activité

Il soutient que tous les produits Forever sont contrôlés à leur arrivée par les services de la Douane et que la société s’acquitte aussi de ses taxes et impôts. « Il faut aller à la source pour mieux s’informer, nous avons un siège à Ouagadougou et les gens peuvent s’y rendre pour plus d’informations. Moi je suis à Forever depuis 18 ans et il y a des gens qui y sont bien avant et vivent à Ouagadougou. Nous sommes au Burkina Faso depuis le 4 décembre 2004, est-ce que vous avez appris qu’on a attrapé un membre de Forever enfermer ? N’empêche qu’il y ait des faux types à Forever, des gens peuvent venir à Forever avec de mauvaises intentions. Il faut que les gens le sachent aussi. A l’ère d’internet, on ne peut plus mentir à quelqu’un », explique Issiaka Waogo.

Mamadou ZONGO
Lefaso.net

Burkina : Deux réseaux de cyber-délinquants démantelés (...)
Burkina/Tabaski 2024 : Le ressenti de certains (...)
Burkina/Transports terrestres et maritimes : Sibidi (...)
Saisie de 1040 tonnes de riz avarié au bureau des (...)
Balé : Les populations invitées à ne pas consommer les (...)
Colloque "ENDO-LAB" : Une rencontre pour le dialogue et (...)
Gestion hygiénique des menstruations : Un panel pour (...)
BEPC session 2024 au Nayala : 412 admis au premier (...)
Burkina/Education : Le calvaire des élèves atteints (...)
Ouagadougou / Commerce ambulant : De plus en plus (...)
Burkina Faso : Environ 63,9% des enfants travaillent (...)
Employabilité et entrepreneuriat au Burkina : L’OIM lance (...)
Ouagadougou : Le siège de la télévision nationale victime (...)
Rémunération des prestations spécifiques : Le gouvernement (...)
Kémi Séba à Ouagadougou : « Je suis venu aussi dire que le (...)
Burkina : Sahadatou Maïga, une étudiante aux multiples (...)
Burkina/Contre les pires formes du travail d’enfants : (...)
Projet PPACI-BF : Deux produits pour accompagner les (...)
Burkina/Santé : Le gouvernement lance officiellement la (...)
Burkina/Décentralisation : Des acteurs des collectivités (...)
Gestion de la flambée des cas de dengue en 2023 : Les (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36918



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés