Actualités :: Burkina / Job Booster : Environ 1500 jeunes de trois régions bénéficient d’une (...)

Job Booster SEC et la direction générale de l’éducation non formelle (DGENF) ont fait le bilan des activités de 2022 et planifié celles de 2023, ce vendredi 10 mars 2023 à Kaya, dans le Centre-nord.

Assurer la formation en alphabétisation et aux métiers de 1 500 jeunes dans 15 Centres d’éducation de base non formelle (CEBNF) des régions du Sahel, de l’Est et du Centre-nord sont, entre autres, les objectifs de départ de la convention entre Job Booster SEC et la DGENF.

Selon le coordinateur national du projet Job Booster SEC, Romaric Tarpaga, en termes de résultats atteints pour l’année 2022, ce sont au total 1493 jeunes qui ont bénéficié d’un accompagnement, dont 1 223 jeunes filles et femmes et 270 jeunes garçons.

« Job Booster, en partenariat avec la direction générale de l’éducation non formelle, a engagé depuis avril 2022, une action de formation et d’insertion dans les régions à forts défis sécuritaires et facilité l’alphabétisation de certains jeunes. La convention a permis, en plus de cette alphabétisation, de faire des formations métiers à ces jeunes. Ces deux jours d’activités nous permettront de faire le point, le bilan de ces activités et de tirer des leçons afin de mieux orienter l’accord de 2023 », a laissé entendre Romaric Tarpaga.

Romaric Tarpaga,coordinateur national du projet Job Booster SEC.

Selon la directrice de l’éducation non formelle des adolescents Adja Oumou Zagré/Konaté, pour ce projet il s’est agi de prendre en charge non seulement les adolescents et jeunes déscolarisés et non scolarisés et également des jeunes en difficulté, en occurrence les personnes déplacées internes.

« Pendant ces deux jours de travaux, nous allons d’abord passer en revue les activités menées et planifiées. Nous verrons quelles ont été les insuffisances constatées lors de la mise en œuvre des activités et prendrons des résolutions pour permettre la programmation de l’accord de 2023 », a promis Adja Oumou Zagré/Konaté.

Adja Oumou Zagré/Konaté directrice de l’éducation non formelle des adolescents.

En rappel, Job Booster est une initiative de trois ans (2021-2023) qui vise à stimuler l’emploi des jeunes dans des contextes difficiles. Selon le coordinateur national du projet, Romaric Tarpaga, ce projet permettra de relever l’un des défis majeurs auxquelles est confrontée l’éducation non formelle de nos jours, à savoir l’insertion socioprofessionnelle des adolescents et jeunes burkinabè.
Débuté ce vendredi 10 mars cet atelier va prendre fin le 11 mars 2023 à Kaya. Il regroupe des acteurs du Centre-nord et du Sahel.

Carine DARAMKOUM
Lefaso.net

Vaccination de routine : : 14 vaccinations (Dioula)
Burkina : La plateforme ePhyto pour une délivrance (...)
Burkina : L’Association burkinabè des consommateurs de (...)
Burkina/Système de santé : Les directeurs régionaux en (...)
Burkina : 215 767 ménages pauvres et personnes (...)
Burkina/Travail des enfants : 31,9% des enfants (...)
Santé/Alimentation : Ces aliments qui boostent la (...)
Ouagadougou : Le mouvement SENS annule son sit-in après (...)
Burkina/Message de Ramadan : “Ceux qui pensent qu’ils (...)
Vaccination de routine : : 14 vaccinations
Burkina : Un camion citerne pour dissimuler des (...)
Burkina/Justice : Il écope d’une peine de 12 mois pour (...)
Burkina : « Toute personne qui est contre le capitaine (...)
Ramadan 2024 : Les étudiants de la cité universitaire de (...)
Burkina : Le CERFI et l’A.E.E.M.B exhortent les (...)
Ramadan 2024 au Burkina : « Nous ne sommes pas (...)
Ramadan 2024 : Les fidèles musulmans de Bobo-Dioulasso (...)
Burkina/ Ramadan 2024 : L’association zéro goutte de sang (...)
Ouagadougou : Plusieurs centaines de bouteilles de gaz (...)
Burkina/Justice : Le procureur requiert 10 ans (...)
Débloquer le potentiel de l’Afrique grâce à la transformation

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36372



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés