Actualités :: Burkina : Le PNUD offre 14 véhicules et trois motos au ministère de la (...)

Le Programme des nations unies pour le développement (PNUD) et ses partenaires ont offert 14 véhicules de type Toyota Hilux double cabine et de trois motos Yamaha Crypton au ministère en charge de la justice. Ce geste entre dans le cadre du Programme cohésion sociale, sécurité et Etat de droit (CoSED), sur financement allemand et suédois. La cérémonie de remise des dons a eu lieu ce jeudi 2 février 2023 à Ouagadougou.

Renforcer les capacités de résilience des acteurs de la justice, des droits humains et de la cohésion sociale sur le terrain et leur permettre d’atteindre leurs objectifs en matière de fourniture de service public, de justice aux populations, c’est l’objectif recherché à travers ce don de matériel roulant.

Cette remise de véhicules et de motos vise donc à soutenir de manière adéquate les actions du gouvernement et de la société civile en matière de justice, de droits humains et de cohésion sociale.

Selon Elsie Laurence-Chounoune, représentante résidente du PNUD au Burkina Faso, les équipements remis sont une réponse du PNUD à la sollicitation faite par le ministère de la Justice et le Mouvement burkinabè des droits de l’homme et des peuples (MBDHP) pour le renforcement de l’accès à la justice. Le don est composé de 14 véhicules de type Toyota Hilux double cabine et de trois motos Yamaha Crypton, dont treize véhicules au profit du ministère de la Justice et un véhicule et trois motos au profit du Mouvement burkinabè des droits de l’homme et des peuples (MBDHP). Le tout pour une valeur de 275 247 459 francs CFA, a-t-elle laissé entendre.

Bibata Nébié/Ouédraogo, ministre de la justice et des droits humains, chargée des relations avec les institutions, garde des sceaux

« Avec ces acquisitions, nous faisons un pas de plus vers notre objectif de renforcer la confiance entre la justice et le justiciable et d’améliorer aussi l’accès et l’efficacité de la justice. Nous sommes convaincus que les moyens logistiques qui seront mis à la disposition des entités bénéficiaires seront utilisés à bon escient pour l’atteinte des objectifs du programme. Je formule le vœu que cette dotation contribue à l’amélioration de l’accès des populations à la justice. Je voudrais pour terminer, réitérer l’engagement du PNUD, à demeurer aux côtés du gouvernement burkinabè dans ses efforts de consolidation de la paix et de l’Etat de droit pour le bonheur des populations », a dit Mme Laurence-Chounoune.

Pour la ministre de la justice et des droits humains, chargé des relations avec les institutions, garde des sceaux Bibata Nébié/Ouédraogo, ce matériel roulant remis officiellement à son ministère est la preuve de la satisfaction des besoins exprimés. « Je suis heureuse, en tant que ministre en charge de la justice, de procéder ce jour 2 février 2023, à la réception de ces 13 véhicules double cabine de marque Toyota Hilux. Les structures bénéficiaires sont les tribunaux de grande instance de Ziniaré, Kongoussi, Yako, Tougan, Boromo, Diapaga, Ouaga 2 et Pô, les maisons d’arrêt et de correction de Gaoua, Kongoussi, Diébougou, Koudougou et Yako », a annoncé Bibata Nébié/Ouédraogo.

Elle a ajouté que le don, fait sous forme d’assistance fournie par le PNUD à son département, vient à point nommé pour faciliter le bon fonctionnement de ces structures surtout dans le contexte actuel où les acteurs judiciaires sont suffisamment éprouvés par la situation de crise que le pays vit. « C’est pourquoi, je voudrais traduire toute ma reconnaissance et mes remerciements au PNUD et à l’ensemble des partenaires qui l’accompagnent pour leur constante disponibilité à l’endroit du département en charge de la justice et des droits humains et inviter les plus sceptiques à leur emboiter le pas. Ces véhicules acquis feront l’objet d’une très grande attention de notre part pour que non seulement les structures effectivement auxquelles ils sont destinés puissent en être effectivement bénéficiaires mais surtout pour que leur utilisation et entretien se fassent conformément à la réglementation générale relative à l’utilisation des véhicules de l’État », a promis la ministre de la justice et des droits humains, chargée des relations avec les institutions, garde des sceaux.

En rappel le programme CoSED s’inscrit dans le cadre de l’appui du PNUD aux efforts consentis par le Burkina Faso en vue de la consolidation de l’État de droit, de la justice, de la promotion et de la protection des droits humains, du renforcement de la cohésion sociale ainsi que de la lutte contre l’extrémisme violent. Ainsi, tout en contribuant à l’objectif de développement durable N°16 « Paix, justice et institutions efficaces », il concourt à l’atteinte des objectifs de l’axe 1 du plan national de développement économique et social et à la réalisation des quatre piliers du plan d’actions pour la stabilisation et le développement 2023-2025 adopté par le gouvernement de la transition.

Carine DARAMKOUM
Lefaso.net

Burkina : Deux réseaux de cyber-délinquants démantelés (...)
Burkina/Tabaski 2024 : Le ressenti de certains (...)
Burkina/Transports terrestres et maritimes : Sibidi (...)
Saisie de 1040 tonnes de riz avarié au bureau des (...)
Balé : Les populations invitées à ne pas consommer les (...)
Colloque "ENDO-LAB" : Une rencontre pour le dialogue et (...)
Gestion hygiénique des menstruations : Un panel pour (...)
BEPC session 2024 au Nayala : 412 admis au premier (...)
Burkina/Education : Le calvaire des élèves atteints (...)
Ouagadougou / Commerce ambulant : De plus en plus (...)
Burkina Faso : Environ 63,9% des enfants travaillent (...)
Employabilité et entrepreneuriat au Burkina : L’OIM lance (...)
Ouagadougou : Le siège de la télévision nationale victime (...)
Rémunération des prestations spécifiques : Le gouvernement (...)
Kémi Séba à Ouagadougou : « Je suis venu aussi dire que le (...)
Burkina : Sahadatou Maïga, une étudiante aux multiples (...)
Burkina/Contre les pires formes du travail d’enfants : (...)
Projet PPACI-BF : Deux produits pour accompagner les (...)
Burkina/Santé : Le gouvernement lance officiellement la (...)
Burkina/Décentralisation : Des acteurs des collectivités (...)
Gestion de la flambée des cas de dengue en 2023 : Les (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36918



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés