Actualités :: Université Saint Thomas d’Aquin : Les étudiants célèbrent leur saint (...)

Les étudiants, les enseignants et le personnel administratif de l’Université Saint Thomas d’Aquin (USTA) ont célébré, ce samedi 28 janvier, la fête de leur saint patron. La messe a été présidée par l’évêque de Kaya, Mgr Théophile Naré. Cette journée a aussi été l’occasion de saluer le mérite des étudiants qui se sont distingués au cours de l’année académique 2021-2022.

Les étudiants de l’Université Saint Thomas d’Aquin (USTA) ont sacrifié à la traditionnelle messe en l’honneur de leur saint patron, histoire de se remémorer ses actions, d’apprendre de sa vie et de s’inspirer de ses entreprises pour que leur école reflète au mieux l’image de celui dont elle porte le nom. « Le meilleur hommage, la plus sincère reconnaissance que vous pouvez adresser au saint patron de votre école, est de l’imiter en tant que maître à penser, en tant modèle scientifique », a suggéré monseigneur Théophile Naré, évêque de Kaya, président de la célébration eucharistique du jour.

« Le cadre dans lequel les jeunes étudient doit être porteur, pour une réussite individuelle et collective », Mgr Théophile Naré.

A ce propos, trois vertus cardinales seront mises en évidence par l’évêque, dans son homélie. D’abord, la discipline. Pour lui, cette vertu représente le pilier de toute réussite. C’est ce dont a fait montre le saint du jour durant sa vie. « Saint Thomas d’Aquin était un penseur discipliné, méthodique. Il conseillait à ses étudiants la patience. C’était un penseur d’une honnêteté intellectuelle hors de soupçon, passionné et attaché à la vérité, d’où qu’elle vienne. C’est ce qui lui a permis de posséder ce savoir encyclopédique qu’on lui reconnaît, même après sa mort. Ne laissez aucune porte à l’indiscipline ! Ne laissez aucune porte à la médiocrité ! Ne laissez personne remettre en cause le règlement de la maison sous aucun prétexte », a-t-il recommandé.

L’évêque a félicité les universitaires car l’USTA est reconnue comme un pôle d’excellence au Burkina Faso.

Le deuxième point évoqué par l’évêque a été l’engagement. Pour lui, les jeunes étudiants sont l’avenir du Burkina, et il leur revient la lourde tâche d’être des ambassadeurs de la paix, surtout en ces moments où le pays est en proie à l’hydre terroriste. « Thomas d’Aquin était un homme constamment en quête de consensus, avec un grand sens du compromis ; un homme de communion, comme doit l’être tout bon être, tout bon chrétien. Vous devez suivre ses pas », a-t-il insisté.

Mgr Théophile Naré bénissant le bureau nouvellement constitué de la chorale.

Pour finir, Mgr Théophile Naré a exhorté les étudiants à ne jamais perdre de vue le statut d’université catholique de l’institution. « Cette école ouverte à tous doit être et demeurer un instrument de pastorale sociale de l’Eglise au Burkina Faso. Au sein de l’école, les professeurs et étudiants doivent avoir à cœur de cultiver une vie sainte, c’est-à-dire empreinte de valeurs chrétiennes, d’humilité, de pardon, de charité effective, qui se manifestent dans un engagement effectif à servir dans le partage, l’entraide mutuelle et le souci de la promotion des autres », a-t-il conseillé aux universitaires.

« La mission de l’USTA est de former, dans tous les domaines, des cadres compétents, consciencieux et dévoués, afin de participer au développement du Burkina et de l’Afrique », Pr Innocent Pierre Guissou, recteur de l’USTA.

Célébrer l’excellence

« Il y a un temps pour tout : un temps pour semer, un autre pour récolter », lit-on dans la Bible. A l’USTA, la journée du 28 janvier 2023 a aussi été consacrée à la célébration des étudiants qui, après avoir travaillé d’arrache-pied au cours de l’année universitaire, ont vu leurs efforts couronnés de succès et reconnus par l’administration de l’université. « Il est des enseignants et des étudiants qui, au moyen d’un travail aussi bien méthodique qu’acharné, se sont distingués de leurs pairs par leurs résultats académiques 2021-2022. Ainsi, il convient que la communauté universitaire reconnaisse leur mérite, les félicite et les encourage à hisser toujours plus haut le flambeau de l’excellence », a justifié le recteur de l’USTA, Pr Innocent Pierre Guissou.

Les meilleurs étudiants récompensés, avec Rebecca Dilma à l’extrême droite.

Ont ainsi été récompensés les meilleurs étudiants de chaque classe dans chaque filière d’enseignement ; les lauréats aux olympiades du CAMES, aux concours d’internat des hôpitaux, aux compétitions d’art oratoire et d’arts martiaux. « On dit de ne jamais dormir sur ses lauriers. L’assiduité, la recherche personnelle, réviser constamment ses cours sont ce que j’ai cultivé durant l’année. Ici, on a l’accompagnement de l’université qui est rigoureuse sur la question des absences aux cours et aux conférences. Il y a aussi l’amour du travail que nos enseignants nous transmettent. C’est tout cela qui a concouru à ma réussite », s’est exprimée Yilo Shalom Rebecca Dilma, major des majors de l’université, avec une moyenne de 17,53 sur 20.

Des enseignants de l’USTA ont été promus par le CAMES durant l’année scolaire 2021-2022.

Pour finir, le parrain de la cérémonie, Pr Jacques Simporé, a exhorté les étudiants à plus d’entrain dans leurs études. « Aujourd’hui, au regard du contexte de l’emploi dans nos pays, il ne suffit pas d’être bon, ni même très bon. Il faut être excellent. C’est cet appel constant à l’excellence que symbolisent les palmes dans le logo de votre université », a-t-il lancé aux étudiants.

Erwan Compaoré
Lefaso.net

Burkina : Le DG de la Police nationale met fin aux (...)
Bobo-Dioulasso : Le PReCA et la Banque mondiale sur les (...)
Crise sécuritaire au Burkina : La population de (...)
Burkina/Lutte contre la drogue : La 17e édition de la (...)
Conditions d’entrée et de sortie du Burkina : L’Assemblée (...)
Burkina / Rémunération des agents du public : « Nous ne (...)
Soutien aux personnes vulnérables : Le Fonds catholique (...)
Transport aérien : L’Alliance des États du Sahel se (...)
Burkina/Santé : Le Grand Ouest a désormais son Imagerie (...)
Burkina/Offensive agro-sylvo-pastorale : La FAO engagée (...)
Le métier d’ingénieur en developpement rural avec Arsène (...)
Résilience agroalimentaire au Sahel : Les acteurs du (...)
Burkina : Bassirou Badjo, membre du Balai Citoyen, (...)
Reprise des travaux du tronçon Sakoinsé-Koudougou : Un (...)
Bobo-Dioulasso : Des riverains s’opposent à la fermeture (...)
Prothésistes ongulaires : Ces artistes sur ongles qui (...)
Ouagadougou : Le proviseur du lycée Marien N’gouabi (...)
Burkina / Etudes et entrepreneuriat : Lassina Traoré se (...)
Burkina Faso : La Fraternité Cana organise un week-end (...)
Droits de l’homme et sécurité : A la découverte des (...)
Burkina / Transports et logistique : Plus de 400 (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 35847


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés