Actualités :: Burkina Faso : Des civils formés pour aider en cas d’accident et (...)

L’Institut supérieur d’études de protection civile (ISEPC) a organisé un stage au profit de huit personnes issues de différentes couches socio-professionnelles. La formation a débuté le 28 novembre et a pris fin ce vendredi 9 décembre 2022. La formation des agents de service de sécurité incendie et d’assistance à personnes (SSIAP1) vise à apprendre aux civils comment secourir quelqu’un en cas d’accident ou d’incendie.

Les sapeurs-pompiers luttent contre les périls et les conséquences des accidents de toute nature : inondations, pollution, incendies, et accidents de la route.

Pour amener les civils à s’aider entre eux en cas d’incendie ou d’accident, l’Institut supérieur d’études de protection civile (ISEPC) a initié une formation au profit de huit civils pour leur montrer les méthodes de protection en cas d’incendie ou d’accident.

« C’est ainsi que l’envie de donner un coup de main aux soldats du feu a poussé ces jeunes à venir prendre part au stage organisé par ISEPC », a indiqué Babou Zongo, délégué des stagiaires. « Ce stage nous a donné beaucoup de connaissances. Nous sommes désormais un maillon fort pour l’équipe des sapeurs-pompiers un peu partout. Il y a des accidents à longueur de journée. Il y a souvent des incendies. Avec cette formation nous pourrions aussi sauver des vies », a dit le délégué des stagiaires.

Babou Zongo, délégué des stagiaires

Il a expliqué qu’ils ont appris à sauver quelqu’un en fonction des moyens de bord qu’ils ont en cas d’accident. Selon le chef d’équipe, ils ont également reçu des connaissances pour aider en cas d’incendie.

Le lieutenant-colonel Boubacar Keita

Le directeur général de la structure de formation, le lieutenant-colonel Boubacar Keita a fait savoir aux stagiaires qu’ils sont désormais des agents de sécurité incendie confirmés. « Cela nous réjouit en tant que structure de formation et pompier de savoir que désormais dans les établissements publics comme privés un maillot de la chaîne suffisamment outillé pour faire un début de travail en attendant l’arrivée des secours », a laissé entendre le lieutenant-colonel.

Le lieutenant Wenceslas Yaméogo

Le directeur de cours du stage, le lieutenant Wenceslas Yaméogo, a indiqué qu’ils ont été très attentifs et assidus à la formation. D’après lui, la plus faible note était de 15/20. Ce qui démontre que les jeunes ont bien suivi la formation.

L’officier a invité les jeunes à s’intéresser aux futures formations que l’ISEPC va organiser pour que chaque civil puisse aider en fonction du cas qui se présente à lui.

Ramata Diallo
Lefaso.net

Burkina/Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : Un mois après, (...)
Procès Adama Siguiré vs CGT-B : Le délibéré sur la (...)
Procès Adama Siguiré vs CGT-B : Les conseils du prévenu (...)
Attaque d’une mosquée à Natiaboani à l’Est : La FAIB dresse (...)
Marché de Larlé : Il faut libérer l’emprise de la (...)
Burkina/ Conflits locaux : Les acteurs échangent à Kaya (...)
Le métier de logisticien avec Bouma Ferdinand (...)
Ouahigouya : La mine Riverstone Karma à l’écoute des (...)
Burkina / Mise en œuvre du projet SWEDD : Les (...)
Koudougou : La souveraineté des ressources naturelles au (...)
Procès Adama Siguiré vs CGTB : L’audience reprend ce lundi (...)
Burkina/Litige foncier : Des habitants de Yagma (...)
Burkina/Santé : La guérison pranique, une alternative (...)
Alliance des jeunes des États du Sahel : « Nous sommes (...)
Burkina/Entrepreneuriat féminin : De la communication (...)
Rumeurs sur le salaire de février 2024 : Le ministre (...)
Burkina/ Insécurité : L’attaque d’une Eglise fait quinze (...)
Burkina / Médicaments : « ePresc » ou la solution d’une (...)
Burkina / Prise de parole en public : Sandrine Obi (...)
Contrôle des aménagements urbains : La région des (...)
Burkina/Litige foncier à Yagma : Des habitants (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 35868


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés