Actualités :: 1re édition du prix de l’innovateur au Burkina : Les lauréats reçoivent leurs (...)

Le président de l’Université Joseph-Ki-Zerbo, Jean François Kobiané, en compagnie du coordonnateur du Centre d’excellence africain de formation, de recherches et d’expertises en sciences du médicament (CEA-CFOREM), Rasmané Semdé, a présidé, dans la soirée du vendredi 2 décembre 2022 à Ouagadougou, la cérémonie de proclamation des résultats de la 1re édition du prix de l’innovateur. Cette cérémonie a été suivie d’une remise de chèques aux deux lauréats et au fonds d’amorçage des deux incubés du CEA-CFOREM.

Au total, quatorze dossiers ont été réceptionnés au cours de cette première édition du prix de l’innovateur organisé par l’université Joseph-Ki-Zerbo, en collaboration avec le Centre d’excellence africain de formation, de recherches et d’expertises en sciences du médicament (CEA-CFOREM). Ce prix, il faut le rappeler, a été lancé au cours de la Semaine de l’innovation sur le médicament, tenue du 24 au 28 octobre 2022 sous le thème « Sciences et innovation au service des entreprises pharmaceutiques et de santé ».

Roland Tougma, lauréat du prix de l’innovateur 2022.

Ainsi, parmi les quatorze dossiers réceptionnés, onze ont été retenus et ont fait l’objet d’une évaluation technique par le comité, à l’issue de laquelle les trois meilleurs dossiers ont été acceptés pour un entretien individuel avec les porteurs des projets. C’est donc à l’issue de ce processus que le comité a déclaré le doctorant Roland Tougma lauréat de cette édition, avec son projet « HealhStatus, optimisation de la prise en charge dans les urgences par un outil de capteurs de constantes physiologiques ».

Remise du prix d’encouragement de la CCI-BF à la lauréate, Carmen Kaboré.

Il remporte 3,5 millions de francs CFA. C’est un projet qui, selon le lauréat, contribuera à résoudre l’équation du temps qui est très précieux dans les services d’urgences au Burkina Faso. « C’est-à-dire qu’il permettra de gagner en temps et d’aller plus rapidement dans les services d’urgences et également d’avoir toutes les informations sur le patient, afin de faciliter le travail des médecins qui connaîtront, dès l’arrivée du patient, quel est le service dans lequel il faut l’affecter », a-t-il détaillé.

Outre ce prix officiel, les organisateurs ont, avec l’un de leurs partenaires qu’est la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina, accordé un prix d’encouragement d’une valeur d’un million à la candidate arrivée deuxième sur la liste. Il s’agit de la doctorante Carmen Kaboré avec son projet de « développement de nano-systèmes liquides à base de beurre de karité pour la valorisation de substances actives et d’extraits de plantes par voie transdermique ». Au-delà de ces deux prix de l’innovateur, le CEA-CFOREM a aussi attribué deux chèques de 3,5 millions de francs CFA chacun à deux incubés du centre, pour l’amorçage de leurs projets.

Lauréats et responsables de l’université Joseph-Ki-Zerbo et du CEA-CFOREM posant ensemble.

Asseoir des entreprises innovantes et durables

A la suite de la proclamation des résultats, le président du jury, Dr Louis Sawadogo, a fait quelques recommandations aux deux institutions organisatrices pour l’amélioration des éditions à venir. Au rang des recommandations, il a parlé, entre autres, de l’augmentation du nombre des prix avec un prix spécial genre et de la catégorisation des prix pour dissocier les projets d’entrepreneuriat et ceux de la recherche innovante.

Le Pr Jean François Kobiané, président de l’université Joseph-Ki-Zerbo.

Cette soirée du 2 décembre 2022 restera gravée dans la mémoire des étudiants du CEA-CFOREM qui se sont mobilisés pour partager leur joie avec leurs camarades lauréats. Une joie partagée par leurs premiers responsables, notamment le président de l’université Joseph-Ki-Zerbo, Jean François Kobiané, et le coordonnateur du CEA-CFOREM, Rasmané Semdé. En prenant la parole à l’occasion de cette cérémonie, ils ont tous les deux montré leur fierté pour ces lauréats, mais aussi pour les projets novateurs qu’ils portent.

Et le souhait du président de l’université, c’est que ces lauréats profitent de cette opportunité pour asseoir des entreprises pharmaceutiques innovantes et durables. « Et pourquoi pas être des employeurs de demain qui permettront d’absorber le nombre de jeunes chômeurs au Burkina », a-t-il lâché.

Rasmané Semdé, coordonnateur du CEA-CFOREM.

Le coordonnateur du CEA-CFOREM, Rasmané Semdé, a quant à lui salué cette initiative qui donne aux étudiants des opportunités de contribuer au développement à travers leurs projets innovants. Tout en rappelant que ce sont plus de dix millions de francs CFA qui ont été mobilisés pour l’organisation de ce prix de l’innovateur au profit des étudiants.
Revenant sur les recommandations qui ont été faites, Jean François Kobiané a promis qu’avec l’ensemble de l’équipe qui travaille sur ces questions, il y aura des réflexions afin de voir dans quelle mesure elles pourront être prises en compte dans les éditions à venir.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Burkina/Risques d’attentats : Le ministère de la défense (...)
Accident routier au Mali : Une délégation gouvernementale (...)
Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques : (...)
Burkina : Promopharm fait un don de vivres à l’orphelinat (...)
Burkina : La Cour des comptes propose la relecture des (...)
Burkina / Santé : Le système de sécurité incendie de la (...)
Santé : Qu’est-ce que la dysphonie et comment la prévenir (...)
Entreprenariat agricole : Kani Bicaba, un génie agricole (...)
Burkina/Mise en demeure de Moussa Diallo : Les (...)
TECNO a dévoilé un système d’imagerie amélioré par IA à (...)
Burkina/Santé : Une évaluation des actions entreprises (...)
Burkina/Forum africain pour le renouveau économique : La (...)
Nuit de l’excellence de la SOFITEX : La première édition (...)
Burkina : Une femme tuée à coups de machette par son mari (...)
Burkina : De présumés maîtres chanteurs dans les filets de (...)
Burkina/Education : Les activités du projet FASST passés (...)
Burkina/ Rapport annuel 2022 de la Cour des comptes : (...)
Burkina : « Notre pays a besoin d’unité et requiert une (...)
Burkina / Natifs du 29 février : « Enfant, cela me (...)
Industries extractives : Le Burkina obtient un score (...)
Burkina/Secteur de la défense et de la sécurité : Un taux (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 35931


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés