Actualités :: Privatisation de l’Aéroport de Donsin et situation d’Air Burkina : Bassolma (...)

Dans la dynamique de la promotion du dialogue avec les partenaires sociaux, le ministre d’Etat, ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Bassolma Bazié et celui en charge des Transports, Roland Somda se sont entretenus, le mardi 8 novembre 2022 à Ouagadougou, avec le collectif des syndicats de l’aéronautique civile sur la privatisation de l’aéroport de Donsin et les difficultés que traverse la compagnie Air Burkina.

Conduite par Pépin Zabré, la délégation du collectif a rappelé que la convention sur la privatisation de l’Aéroport de Donsin a été signée au forceps en octobre 2021.

Pourtant de son avis, le dossier de la convention comporte des clauses qui n’apportent pas de plus-value à notre pays. « Nous demandons à l’Etat de déclarer la convention caduque et de la reprendre de plus belle avec un esprit patriotique », clame le porte-parole du collectif.

Quant à la question de la compagnie Air Burkina, la délégation a indiqué qu’elle traverse une situation difficile qui plombe son développement. Pour ce faire, monsieur Zabré a invité l’Etat à intervenir pour sauver la compagnie du gouffre dans lequel elle se trouve.

Les deux ministres ont salué la démarche patriotique de leur hôte, qui selon eux, témoigne d’un esprit patriotique et constructif.

Le ministre Bazié a soutenu que les questions de l’aéroport de Donsin et celles de la compagnie Air Burkina relèvent toutes deux, d’une souveraineté nationale.

« Au vu de l’insécurité que traverse le Burkina Faso, il n’est pas opportun de confier nos frontières à une tierce. Il est également inadmissible que nous ayons un aéroport sans avoir une compagnie nationale forte », a indiqué le ministre d’Etat.

Quant au ministre Roland Somda, il a souhaité que des jalons soient posés pour qu’après leur gouvernance, il n’y a pas de dérive sur ces questions.

Les deux personnalités ont, séance tenante promis d’analyser les contours et les implications des différents dossiers pour voir la suite à donner au nom de la continuité de l’Etat.

A l’issue des échanges la délégation s’est dite satisfaite : « Nous avons trouvé une oreille attentive auprès de ces deux ministres », confie Pépin Zabré.

DCRP/MFPTPS

Burkina/Risques d’attentats : Le ministère de la défense (...)
Accident routier au Mali : Une délégation gouvernementale (...)
Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques : (...)
Burkina : Promopharm fait un don de vivres à l’orphelinat (...)
Burkina : La Cour des comptes propose la relecture des (...)
Burkina / Santé : Le système de sécurité incendie de la (...)
Santé : Qu’est-ce que la dysphonie et comment la prévenir (...)
Entreprenariat agricole : Kani Bicaba, un génie agricole (...)
Burkina/Mise en demeure de Moussa Diallo : Les (...)
TECNO a dévoilé un système d’imagerie amélioré par IA à (...)
Burkina/Santé : Une évaluation des actions entreprises (...)
Burkina/Forum africain pour le renouveau économique : La (...)
Nuit de l’excellence de la SOFITEX : La première édition (...)
Burkina : Une femme tuée à coups de machette par son mari (...)
Burkina : De présumés maîtres chanteurs dans les filets de (...)
Burkina/Education : Les activités du projet FASST passés (...)
Burkina/ Rapport annuel 2022 de la Cour des comptes : (...)
Burkina : « Notre pays a besoin d’unité et requiert une (...)
Burkina / Natifs du 29 février : « Enfant, cela me (...)
Industries extractives : Le Burkina obtient un score (...)
Burkina/Secteur de la défense et de la sécurité : Un taux (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 35931


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés