Actualités :: Gastronomie burkinabè : « Le chic Babenda », la marque de fabrique de Orokia (...)

"Le chic babenda" est l’appellation que Orokia Billa, jeune entrepreneure dans la restauration, a donné à sa recette de babenda. Depuis 2018, la jeune dame fait la promotion de ce mets du terroir en y ajoutant une sauce tomate et de la charcuterie comme accompagnement. Auparavant secrétaire de bureau, elle a abandonné cette fonction pour faire valoir ses compétences dans la préparation d’un mets local.

Orokia Billa a décidé de perpétuer le business de vente de babenda de sa maman avec qui elle a appris la recette. Plat local du Burkina Faso, l’histoire du babenda remonte pourtant aux périodes de soudure dans certaines sociétés où les femmes mélangeaient les feuilles aux céréales pour la cuisine. Aujourd’hui, au contraire, ce repas tend à devenir celui des personnes aisées.

Orokia Billa fait la vente en gros et en détail du babenda. Selon elle, c’est l’un des mets locaux les plus demandés dans les cérémonies festives. « De nos jours, lorsque tu n’intègres pas le babenda dans le menu de ta cérémonie, les gens en réclament. Il arrive que le client en commande pour une quantité d’une centaine de personnes ou plus mais ça ne suffit jamais », a-t-elle souligné.

La préparation de ce mets local demande beaucoup de rigueur et de patience. Avant l’étape de la cuisson, il y a un gros travail qui se fait. « C’est très tôt le matin que l’on achète les feuilles. Ensuite, nous les arrangeons et nous les désinfectons. Quand la quantité est énorme, cette étape peut prendre toute une journée avant de faire passer les ingrédients au feu » explique Orokia Billa. Pour l’aider dans ce travail à la chaîne, elle mobilise toute sa fratrie. Ayant des difficultés à trouver un personnel qui partage sa passion, la jeune dame qui est l’aînée de la famille a coopté ses frères et sœurs pour la réalisation du "chic babenda". Lire la suite

Farida Thiombiano

Ouagadougou : Braquage d’un véhicule de transport de (...)
Crise alimentaire dans la Tapoa : Des personnes (...)
Burkina : Un réseau de présumés auteurs de vol organisé (...)
Ouagadougou : Deux présumés arnaqueurs via WhatsApp dans (...)
Burkina Faso : La crèche maternelle bilingue Notre-Dame (...)
Burkina/“Prix de la Lutte anti-corruption” : La date (...)
Burkina/Recherche scientifique : Maud Saint Larry Maïga (...)
Jubilé d’albâtre des Frères des écoles chrétiennes : Une (...)
Gaoua : Le gouvernement burkinabè et ses partenaires (...)
Plan d’action pour la stabilisation et le développement (...)
Burkina : La Jeune chambre internationale Ouaga Étoile (...)
Burkina : Un individu tentant de s’en prendre à une (...)
Burkina/Eau et assainissement : Démarrage officiel de (...)
Burkina/Enseignement supérieur : L’université Aube (...)
Université Joseph Ki-Zerbo : L’autonomisation des (...)
An 34 de l’assassinat de Dabo Boukary : L’UGEB annonce (...)
Affaire Lionel Kaboui : Le délibéré de l’audience de ce 16 (...)
Santé mentale : « Lorsqu’une personne développe une (...)
Région des Hauts-Bassins : Un directeur d’école relevé de (...)
Burkina Faso : Hermann Coulibaly/Gnoumou s’engage pour (...)
24e Journée nationale de lutte contre la pratique de (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36708


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés