Retour au format normal
lefaso.net

Tchad/Élection de Mahamat Idriss Déby Itno : Des Tchadiens au Burkina Faso entre étonnement et satisfaction

LEFASO.NET
dimanche 12 mai 2024.

 

Selon les résultats provisoires de la présidentielle du 6 mai 2024 au Tchad, publiés par l’Agence nationale de gestion des élections (ANGE), le jeudi 9 mai, le général Mahamat Idriss Déby Itno est déclaré vainqueur avec 61,03%. Il devance son concurrent, par ailleurs son Premier ministre, Succès Masra, qui est crédité de 18,53% des suffrages. Cette victoire du président de la transition, Mahamat Idriss Déby Itno, est diversement appréciée par les Tchadiens vivant au Burkina Faso.

« C’est un résultat totalement faux », Noubayamal Djiadita Eloge

« Huit millions de Tchadiens étaient attendus aux urnes, plus de six millions ont répondu présent. Dans les différents procès-verbaux qui ont été reçus venant de la diaspora ou de l’intérieur, le candidat de la coalition Justice-Egalité, Dr Masra succès, était en tête de lice avec plus de 60%. Le résultat qui a été servi au soir du 9 mai 2024 a placé le candidat Mahamat Idriss Déby Itno comme le vainqueur de cette élection avec 61%. C’est un résultat totalement faux qui a surpris tous les Tchadiens parce que les Tchadiens veulent un changement, ils veulent aller faire de nouvelles choses ».

« Je savais que les choses allaient être truquées » , Nadjitoide Arnaud

« C’est vraiment triste mais il faut reconnaitre que nous sommes an Afrique. Connaissant ce régime, je savais que les choses allaient être truquées mais il y avait trois théorie qui étaient en marche. On espérait que le président sortant accepte sa défaite et négocie une sortie . Son règne est taché de sang, de malversations financières. Dans un pays démocratique où l’armée fête la victoire du président avec des tirs… depuis quand l’armée a une position ? Nous sommes dans un pays où c’est la loi du plus fort qui prime sur la raison. Les Tchadiens sont face à cette situation où ils n’ont que leurs yeux pour pleurer. Kaka (Mahamat Idriss Déby Itno) ne peut pas quitter ce pouvoir si c’est pas avec des armes. Ils ne sont pas venus par des urnes mais par des armes. Je vous parlais de trois théories. La première est que Kaka négocie avec Succès les conditions d’une sortie honorable (amnistie, traitement dû à un ancien dirigeant, etc.) et se plie à la volonté populaire. Le Tchad enclenche alors un minutieux processus de vérité, justice, réparation et réconciliation, indispensable à un nouveau départ et au progrès. La deuxième est que Kaka refuse de se plier à la volonté populaire, fait réprimer les citoyens dans une possible contestation populaire ; et sous la pression de l’opinion publique, les forces françaises stationnées au Tchad sont obligées d’intervenir pour le neutraliser et rétablir la volonté populaire. Cela, dans un scénario post-électoral à l’ivoirienne.

Nadjitoide Arnaud

La troisième, Kaka refuse de se plier à la volonté populaire et une déferlante rébellion armée spontanée se met en branle et l’affronte, le chasse. De nombreux officiers n’attendraient d’ailleurs que de voir sa position par rapport à la volonté populaire exprimée ces 5 et 6 mai 2024, pour sauter le pas. On parlerait même d’un général, ancien membre du CMT, qui aurait pris la clé des champs. Sans compter des forces déjà impliquées dans le conflit soudanais que Al Burhane aimerait retourner contre lui et qui seraient en phase de rassemblement pour repointer leurs canons vers le territoire tchadien.
Cela dit, on oublie que ce qui vient de se passer ces 5 et 6 mai, Succès en a fait un rêve presque sacerdotal pour se mettre en position de demandeur de quoi que ce soit au point de trahir la volonté du peuple qui a ainsi porté son choix sur lui. Ce ne sera ni un Alingué, ni un Kabadi ».

« Nous sommes très contents de la victoire de notre candidat »

« Nous sommes très contents de la victoire de notre candidat Mahamat Idriss Deby Itno. Je suis très ému par cette victoire, nous tenons à aller le féliciter et féliciter le peuple tchadien d’avoir porté son choix sur le candidat de la paix, de la sécurité, de la stabilité et du vivre-ensemble. Nous lui souhaitons un bon mandat. La diaspora du Burkina Faso est là pour l’accompagner dans sa maison. Nous félicitons également les autres candidats et les invitons à accompagner le président durant son mandat pour le bien du Tchad. Que Dieu bénisse le Tchad ! »

Moussa Mouharip

« Le gagnant de ces élections est bel et bien Dr Assyongar Masra Succès »

Le monde entier est témoin que le peuple a fait un choix les 5 et 6 mai 2024 : celui du changement pour un Tchad nouveau. Pour le peuple tchadien dans son ensemble, le gagnant de ces élections est bel et bien le président des Transformateurs, le candidat de la coalition Justice & Égalité, Dr Assyongar Masra Succès. Nous y avons cru un tant soit peu ; mais en réalité, cette mise en scène de la proclamation des résultats électoraux ne surprend pas tellement les Tchadiens parce que le système en place, depuis plus de trois décennies, a toujours fonctionné comme tel.

Sabine Bamba

C’est bien dommage, dommage que quelques individus positionnent leurs intérêts égoïstes au détriment de l’avenir de tout un peuple ! Je vais terminer en reprenant les mots du président, Dr Assyongar Masra Succès. La victoire du peuple est éclatante et bien qu’engloutie, le peuple ne perd pas espoir de voir un jour le soleil de la justice et de l’égalité apparaître au Tchad. Que Dieu veille sur le peuple tchadien ! »

Propos recueillis par Serge Ika Ki
Lefaso.net



Vos commentaires