Retour au format normal
lefaso.net

Ambassade de Chine Taïwan au Burkina Faso : 500 ordinateurs au profit des universités publiques du Burkina Faso

LEFASO.NET | Tambi Serge Pacôme Zongo (Stagiaire)
vendredi 6 octobre 2017.

 

Dans le cadre du projet d’appui en équipement informatique et réduction de la fracture numérique, 500 ordinateurs ont été remis aux universités publiques du Burkina. La remise officielle de ces outils informatiques a eu lieu, ce jeudi 05 octobre 2017, à l’université Joseph Ki Zerbo de Ouagadougou. Cet appui en équipements informatiques est celui de la République de Chine Taiwan.

La République de Chine Taiwan, principal partenaire du secrétariat permanent des engagements nationaux et des programmes d’urgence, s’est engagée depuis 2004, à la modernisation de l’administration publique à travers l’acquisition d’équipements informatiques.

Ainsi, dans la dynamique de cet engagement, et vu le contexte de numérisation des ressources qui est un enjeu majeur dans les conditions de travail des enseignants et des étudiants, elle a décidé de financer la réalisation de la bibliothèque numérique de l’université de Ouagadougou.

JPEG - 71.8 ko
Diakalia Traoré, représentant des étudiants bénéficiaires

En effet, la cérémonie de ce jour qui s’Inscrit dans le cadre du projet d’appui en équipements informatiques et réduction de la fracture, marque « le début de la réalisation effective de la bibliothèque numérique de l’université de Ouagadougou », a dit Boukaré Compaoré, le secrétaire permanent des engagements nationaux et des programmes d’urgence. Poursuit-il ensuite : « l’objectif de cet appui est de matérialiser les engagements pris par le Président du Faso, Roch Kaboré dans son programme quinquennal…l’introduction des TIC à tous les niveaux de l’éducation », a-t-il ajouté.

Pout le professeur Georges Ouédraogo, président de l’université Nazi Boni, représentant des universités bénéficiaires, « ce dont de 500 ordinateurs au profit des universités publiques du Burkina fait un bon effet, surtout que l’enseignement se fait aussi en partie par l’outil informatique, et vu que nous sommes dans le système LMD où le travail personnel de l’étudiant a une place importante », a dit le représentant des universités bénéficiaires.

JPEG - 61.4 ko
Pr Tanga Pierre Zoungrana, SG du MESRSI, représentant le ministre

Pour le représentant des étudiants des universités publiques du Burkina, Diakalia Traoré, ce don qui représente un jackpot pour les étudiants va changer beaucoup de chose au regard du manque des ressources sur le campus. Il dit, aussi, bien qu’appréciant ce don de la part des donateurs et des autorités, attendre la mise en place de la bibliothèque virtuelle.

L’ambassadeur de la république de Chine Taïwan au Burkina Faso a, quant à lui affirmé « ce projet a débuté depuis des années ». M. Shen Cheng-Hong poursuit en soutenant que, ce don d’ordinateurs, en plus de s’inscrire dans le cadre du projet d’appui en équipement informatique et réduction de fracture numérique, est le fait d’une demande du ministre de la sécurité, Simon Compaoré, de se pencher du côté des étudiants afin de les soulager dans leurs difficultés lors du travail académique.
« Le gouvernement de la République de Chine Taïwan est content d’accompagner le ministère de l’enseignement supérieur et les différentes universités publiques à combler leur mission dans le domaine de l’éducation », a avancé le diplomate taiwanais, Shen Cheng-Hon. S’exprimant sur le coût des machines, « ce don de 500 ordinateurs fait environ 250 millions FCFA », a-t-il conclu.

JPEG - 77.7 ko
Shen Cheng-Hong, ambassadeur Chine Taiwan au BF

Cette remise officielle d’ordinateurs s’est faite également en présence du SG du ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, le Pr Pierre Zoungrana, représentant également M. le ministre. Ce dernier a, quant à lui, soutenu que c’est avec un grand plaisir qu’il prend la parole en l’absence du ministre afin de montrer toute sa gratitude à l’ambassade de Chine Taïwan qui, ne cesse d’œuvrer pour le bonheur du peuple Burkinabè et particulièrement aujourd’hui pour les étudiants. Il a par ailleurs fait savoir que le matériel reçu sera utilisé judicieusement et la répartition de ceux-ci sera suivie de strictes conditions, pour ce qui est de leur usage.

Tambi Serge Pacôme Zongo(Stagiaire)
Lefaso.net