Retour au format normal
lefaso.net

Récits de vie au Burkina Faso : Enjeux, rhétorique, réception

mercredi 26 juillet 2017.

 

Résumé du livre :

Ecrire sa vie ou celle d’autrui est une pratique textuelle relativement récente au Burkina Faso. Depuis une trentaine d’année, on assiste à une efflorescence des récits de vie produits par des hommes politiques, des syndicalistes, d’anciens fonctionnaires africains sous la colonisation, des chercheurs, des ethnologues, ainsi que par des citoyens ordinaires.

Cet ouvrage se veut pionnier par son effort de faire l’inventaire des productions de cette pratique nouvelle au Burkina Faso et d’en situer les enjeux historiques et nationaux. Arguant qu’écrire sa vie est une pratique discursive, l’auteur, à travers des études singulières ou des lectures croisées, démontre que d’autres enjeux rhétoriques, ethnographiques ou de promotion personnelle sous-tendent certains récits de vie. L’enjeu des récits de vie pour l’écriture de l’histoire du Burkina Faso est assorti d’une mise en garde sur la pertinence des récits de vie « à visée » ou « à dimension » argumentatives que le chercheur se doit de distinguer.

Biographie (brève)

Edgard Sankara enseigne les littératures francophones d’Afrique et des Antilles à l’Université du Delaware aux Etats-Unis. Auteur de nombreux articles sur la littérature francophone et française, il a publié l’ouvrage Postcolonial Francophone Autobiographies : FromAfrica to the Antilles (Presses Universitaires de Virginie, 2011).

NB : Le livre est disponible a 9.500 frs aux librairies : Jeunesse d Afrique, DIACFA, Mercury et la Librairie universitaire Ouaga-I Joseph Ki-Zerbo.
Par ailleurs, la dedicace de l ouvrage aura lieu le Lundi 31 Juillet a 15h aux Archives Nationales.



Vos commentaires