Actualités :: Elections couplées de 2020 au Burkina Faso : Le fichier électoral compte 6 (...)

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry, a rencontré les responsables des partis politiques, ce 15 septembre 2020. Objectif, présenter aux partis politiques le nombre d’électeurs enrôlés en vue des élections de 2020. Il est ressorti que 6 492 026 électeurs se sont enrôlés pour prendre part aux échéances électorales à venir.

Pour planter le décor, Newton Ahmed Barry a déclaré ceci : « On fait le bilan pour préparer le contentieux sur le fichier électoral. Il est de notre devoir de vous informer étape par étape. Nous avons un souci de constance et d’information, de ce que la CENI fait et où nous en sommes. C’est une question de redevabilité. »

Dans la suite de ses propos, le président de la CENI a dit qu’aujourd’hui, dans le fichier électoral, il y a 6 492 026 électeurs enrôlés. Cet enrôlement vaut aussi pour les élections municipales. Néanmoins, Newton Ahmed Barry explique que le fichier sera affiché pour permettre aux responsables politiques et de la société civile de le consulter, à compter du 16 septembre 2020. A partir de cette date sera ouvert le contentieux du fichier électoral, comme le prévoit la loi.

En réponse aux questions de doubles enrôlements de certains citoyens et de l’utilisation des passeports diplomatiques lors de l’enrôlement, Newton Ahmed Barry a rassuré : « Normalement, personne ne devrait pouvoir s’inscrire avec d’autres documents que le passeport ordinaire ». Cependant, continue-t-il, « 62 personnes se sont fait enrôler pour les élections. Mais elles sont minimes, sur les 6 millions. »

Des représentants de partis politiques

En outre, le président de la CENI a rassuré que son institution travaille pour la tenue effective des scrutins de novembre 2020. A ce sujet, il a laissé entendre : « Sur les 372 communes de notre pays, il y a 22 communes où on n’a pas pu enrôler. On travaille pour que les élections se tiennent partout. Si à 72 heures du scrutin, on n’arrive pas à déployer le matériel sur tout le territoire, on fera le point. »

Parlant des déplacés internes, Ahmed Barry a expliqué :« Nous ne tenons pas de statistiques des personnes déplacées internes. Toutefois, les personnes déplacées enrôlées sont considérées comme des personnes ayant changé de domicile. »

E.K.S.
Lefaso.net

Présidentielle de 2020 au Burkina : Le Professeur (...)
Université Ouaga II rebaptisée université Thomas Sankara : (...)
Parti pour la démocratie et la jeunesse : L’avenir du (...)
Elections 2020 : La coordination nationale des (...)
Présidentielle 2020 : Le parti ODT réaffirme son soutien (...)
Justice : Mahamadi Kouanda débouté de sa demande de (...)
Présidentielle de 2020 : « Zéphirin Diabré, le miracle (...)
Présidentielle de 2020 : L’ADF/RDA consulte le Balai (...)
Boucle du Mouhoun : Le foncier et la chefferie menacent (...)
Election présidentielle : Les préparatifs de l’investiture du
Présidentielle au Burkina : « Il faut le changement et (...)
CDP : « Eddie Komboïgo ne correspond pas au portrait-robot
Intempéries : Le gouvernement prend des dispositions (...)
Présidentielle 2020 : Le mouvement associatif du CDP (...)
CDP : Mahamadi Kouanda revient à la charge par un référé (...)
UPC : Un Congrès extraordinaire consacré à la désignation (...)
Révision du fichier électoral : Des localités oubliées ou (...)
Burkina : L’UPC, la présidentielle, les velléités (...)
Candidature de Mahamadi Kouanda : « Quand on a un âge (...)
Cohésion sociale au Burkina Faso : Le gouvernement (...)
CDP : Mahamadi Kouanda et ses compagnons suspendus du (...)

Pages : 0 | ... | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | 189 | 210 | 231 | 252 | ... | 10689

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés