Actualités :: Notre cause commune (NCC) : « Il faut rompre avec l’inertie suicidaire par (...)

« Bâtir ensemble le socle de l’unité et du progrès » est le thème qui a réuni les militants et sympathisants au congrès du parti, Notre cause commune (NCC). Tenu ce 22 août 2020, le parti a révélé à l’opinion nationale ses ambitions politiques pour les échéances électorales 2020. C’était en présence du président dudit parti, Jean Claude Kaboré.

« Chers congressistes, le thème revêt un intérêt capital en ce sens qu’il invite chacun à s’interroger sur l’importance de l’unité nationale dans la consolidation de la paix et l’optimisation des efforts de développement », a lancé Jean Claude Kaboré. Une assertion qui allait planter le décor d’ouverture dudit congrès et sonner comme un glas de la vision du parti.

Un discours qui n’a pas fait fi des enjeux de l’heure, notamment les conséquences du coronavirus sur l’économie nationale, la sécurité et la crise humanitaire. Mais aussi, la dénonciation du système de gouvernance en cours au Burkina Faso, qui s’illustre par « la corruption, la division ». A ce sujet, Jean Claude Kaboré a laissé entendre « Il faut rompre avec l’inertie suicidaire par une nouvelle classe de dirigeants ».

Les militants

Alors qu’il dénonçait les dirigeants actuels du pays, tant de l’opposition et que de la majorité, il a laissé entendre « Si aucun pays du monde, n’a réussi à se développer dans la division, le Burkina Faso n’en fera pas l’exception et il ne peut faire l’économie de la réconciliation de ses fils ».

Jean Claude Kaboré, président NCC

Sur ces bases, le NCC s’est alors positionné comme le parti qui veut rompre avec les vieilles habitudes politiques pour « construire un socle robuste et solide ». En se positionnant, comme parti du renouveau, le NCC a annoncé qu’il positionnera ses candidats pour les élections couplées de 2020. Ces hommes et femmes sont parfaitement en « mesure d’incarner cette rupture ».

E.K.S
Lefaso.net

Burkina : L’ADF/RDA continue dans l’opposition (...)
Nathanaël Ouédraogo, président du MoDEM : « Le président (...)
Assemblée nationale : Alassane Bala Sakandé prend (...)
MPS : Le vice président, Fousseni Ouedraogo quitte le (...)
Mouvement démocrate (MoDEM) : Un premier congrès (...)
Assemblée nationale : vingt quatre députés suppléants (...)
Réconciliation nationale : Le Parti de la Justice et du (...)
Burkina : La composition du gouvernement Dabiré II par (...)
Assemblée nationale : Le projet de règlement intérieur (...)
Pr Charlemagne Ouédraogo, le « chef d’orchestre » qui veut (...)
Réconciliation nationale : « Un jour, on se rencontrera (...)
Mouvement Démocrate (MoDEM) : « Nous ne nous sentons (...)
Affaire "tranquilos" : Zéphirin Diabré "retire" sa (...)
Lutte contre la corruption : L’ASCE-LC transmet ses (...)
Régulation des médias : Le rapport 2019 du CSC remis au (...)
Contrôle des finances publiques : La Cour des Comptes (...)
Tegwendé Modeste Yerbanga : Le pharmacien des Ressources (...)
Séminaire à Kosyam : Les ministres s’approprient les (...)
Burkina : « La contre-performance de l’UPC s’explique par (...)
Gouvernance au Burkina : Le Balai citoyen dans une (...)
Burkina : Le député sortant Boukaré Kouanda retrouvé mort (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10794


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés