Actualités :: Intempéries : Le gouvernement prend des dispositions pour prévenir les (...)

Le Premier ministre, Christophe Dabiré, a rencontré les gouverneurs des treize régions du Burkina pour échanger autour des dispositions à prendre en cette saison des pluies qui s’annonce abondante. Cette rencontre, qui a eu lieu ce mardi 21 juillet 2020 à Ouagadougou, a aussi réuni les ministères chargés de la protection civile et de l’Action humanitaire.

« Vous savez qu’au niveau international, il y a une prévision de pluviométrie abondante, et au niveau du Burkina, ça a commencé avec de grands vents, des inondations et des pertes en vies humaines. Le Premier ministre a bien voulu nous instruire donc sur les préventions que nous devons avoir, non seulement au niveau régional (gouverneur, haut-commissaires, préfets, maires), mais également au niveau central », a situé, au sortir de la rencontre à huis clos, le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale, Siméon Sawadogo. Il précise qu’il s’agit donc de voir quel accompagnement il faut pour non seulement prévenir, mais aussi disponibiliser les moyens pour faire face en cas de catastrophe.

Cela consiste à travailler à ce que les zones inondables ne soient pas habitées, qu’elles n’empêchent pas non plus l’eau de circuler et qu’en cas de difficultés, pouvoir œuvrer à trouver des solutions. D’où l’interpellation des maires, des services techniques et des gouverneurs. Il s’agit aussi, dans ces conditions, de travailler à protéger les enfants, les femmes, les anciens, poursuit le ministre Sawadogo, pour qui, le Premier ministre a été clair en renvoyant chacun à ses responsabilités.

« Nous avons dit aux uns et aux autres, chacun n’a qu’à assumer ses responsabilités. Les zones inondables, ce n’est pas seulement à Ouagadougou ; vous avez des zones où des gens, depuis dix, quinze, vingt ans sont là-bas ; la pluie vient les trouver, ça tombe (les maisons, ndlr), ils reconstruisent. Ils prennent des parcelles avec les maires, ils ne vont pas investir. Donc, il va avoir une position ferme vis-à-vis de ce comportement », avertit le ministre en charge de l’Administration du territoire, Siméon Sawadogo.

Un autre point abordé par le Premier ministre est relatif à la crise du Covid-19. Et à ce sujet, Christophe Dabiré a attiré l’attention de ses interlocuteurs sur la nécessité de maintenir la vigilance à travers les comités régionaux de lutte mis en place. « Nous ne devons pas relâcher les mesures édictées (distanciation sociale, port du masque, etc.) », rapporte Siméon Sawadogo des propos du Premier ministre.

Dans un troisième point, il a été question des « enfants sans parents », qui errent et sont exposés à tous les risques. Tout en rappelant les efforts et actions déployés par le ministère de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action humanitaire en la matière, il a souligné la nécessité de redoubler d’ardeur dans la sécurisation de ces enfants.

« Il y a un risque que ces enfants soient récupérés dans le cadre du terrorisme ; ce qui pose une préoccupation. Donc, les gouverneurs ont été instruits pour que cette situation des enfants soient mieux surveillée », explique Siméon Sawadogo. Il s’agit de faire en sorte d’accueillir ces enfants dans les maisons d’accueil mises en place à cet effet.

O.L.
Lefaso.net

CASEM du ministère de l’Education : Les acteurs se (...)
Investiture de Roch Kaboré : Il n’y aura pas plus de 1 (...)
Ministère de l’Intégration africaine et des Burkinabè de (...)
Burkina : « On ne peut être continuellement dépendant des (...)
Assemblée nationale : Les députés veulent encadrer les (...)
Élections du 22 novembre 2020 au Burkina : " C’est une (...)
UPC : 13 nouveaux députés honorent leur titre en (...)
Assemblée nationale : L’institution valide les mandats (...)
Burkina Faso : Paysage politique d’après campagne
11-décembre 2020 : Les voeux du CDP
11-Décembre 2020 : Le président Roch Kaboré invite les (...)
Burkina Faso : Un pays qui vient de loin !
Commémoration du 11 décembre 2020 : « La combativité de (...)
Conseil constitutionnel : Qui sont les dix sages (...)
Elections du 22 novembre 2020 : La CNDH relève plusieurs (...)
Yéli Monique Kam : « En politique, les femmes ne sont pas (...)
Législatives 2020 au Burkina : Sur 20 ministres (...)
Redécoupage de l’Est en trois régions : « La promesse de (...)
Scrutin du 22 novembre : L’Alliance pour la défense de la (...)
Assemblée nationale : Le plus jeune a 31 ans et le plus (...)
Assemblée nationale : Un rapport préliminaire sur les (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10794


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés