Actualités :: Présidentielle 2020 : Mahamadi Kouanda annonce sa candidature sous la (...)

Mahamadi Kouanda a annoncé sa candidature pour la presidentielle de 2020 sous la banière du parti politique, Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), ex parti au pouvoir , ce 18 juillet 2020, à Ouagadougou. Il devient ainsi , le deuxième candidat pour le compte du parti de l’ancien président Blaise Compaoré à se ranger en ordre de bataille pour la conquête de Kosyam. Une annonce du moins surprenante qui vient de sonner comme un coup d’épée dans une marre déjà agitée.

Alors que le CDP n’a pas encore fini avec ses querelles intestines, les deux désormais candidats à la présidentielle se revendiquent dos-à-dos l’onction du fondateur du parti, Blaise Compaoré.

L’on se souvient qu’à l’investiture des candidats du CDP à la primaire, Mahamadi Kouanda avait été recalé au profit d’Eddie Komboigo (l’actuel président et 1er candidat déclaré à la présidentielle du CDP). Au motif, que son dossier était incomplet. Une décision qui avait créé des dissentions au sein du parti CDP, déjà fragilisé depuis l’insurrection d’octobre 2015. Cette décision avait été mal digérée par Mahamadi Kouanda et ses partisans.

La suite, on l’a la connait ; Mahamadi Kouanda n’a jamais reconnu Eddie Komboigo comme candidat legitime du parti à la presidentielle , pis il ne l’a pas reconnu comme le véritable président du parti. Et, pour aller dans le même sens, Mahamadi Kouanda est monté au creanau ce 18 juillet pour se déclaré candidat à la présidentielle du novembre prochain.

"Quelqu’un qui est connu sur le plan national, qui peut gérer les grands dossiers, qui a occupé les grandes responsablites politiques peut être président du Burkina Faso". Et, ce quelqu’un c’est Mahamadi Kouanda Himself, au-delà de ses 52 ans, pétri de moult expériences politiques et legislatives, mais aussi des grands dossiers du parti depuis sa création, sans compter les autres expériences acquises en tant que CDR et ODP/MP. A ce sujet Kouanda déclare :" Je vous annonce que le Congrès pour la democratie et le progrès (CDP) aura deux candidats à la présidentielle : un candidat officiel , qui est Mahamadi Kouanda et non officiel, anti-Blaise Compaoré , qui est Eddie Komboigo" .

En annonçant sa candidature, Il s’est présenté comme "un candidat pur produit du CDP, doté d’expérience politique, très populaire , démocratique et pro-Compaoré" qui fera de "la jeunesse" son cheval de bataille .

Même s’il dénonce le manque de démocratie dans le processus du choix du candidat consensuel du CDP lors des primaires qu’il qualifie de "problèmes de management interne au point", Mahamadi Kouanda confiant de sa "popularité" dit vouloir tout de même aller à la présidentielle de 2020 sous la bannière du CDP.

De ce fait, contre les mauvaises langues qui annoncaient sa démission du parti de Blaise Compaoré, il ne démissionnera pas du CDP, mais y reste pour "la justice et le rayonnement international du Burkina Faso" soutient-il. Mahamadi dit être un candidat de la "justice et de la paix pour le Burkina".

E.k.S/
Lefaso.net

Burkina Faso : Un pays qui vient de loin !
Commémoration du 11 décembre 2020 : « La combativité de (...)
Conseil constitutionnel : Qui sont les dix sages (...)
Elections du 22 novembre 2020 : La CNDH relève plusieurs (...)
Yéli Monique Kam : « En politique, les femmes ne sont pas (...)
Législatives 2020 au Burkina : Sur 20 ministres (...)
Redécoupage de l’Est en trois régions : « La promesse de (...)
Scrutin du 22 novembre : L’Alliance pour la défense de la (...)
Assemblée nationale : Le plus jeune a 31 ans et le plus (...)
Assemblée nationale : Un rapport préliminaire sur les (...)
Assemblée nationale : Un renouvellement à plus de 70% en (...)
Mousbila Sankara sur les élections : « Le MPP n’aura (...)
Présidentielle 2020 au Burkina : CDP et UPC, « deux (...)
Issa Sawadogo, candidat recalé à la présidentielle 2020 : (...)
Présidentielle 2020 au Burkina : Le regard critique des (...)
Initiative Suisse pour des multinationales responsables (...)
Burkina : « La réconciliation nationale reste d’une (...)
Roch Kaboré : « Nous ne négocierons pas avec ceux qui ont (...)
Laurent Bado : « Quand l’Africain se tournera vers une (...)
Attaque de Tin-Akoff : Pour le parti APP/Burkindi, « (...)
Burkina : « La réconciliation nationale reste d’une (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10773


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés