Actualités :: Législatives 2020 : Ibrahim Sanfo est le candidat du parti AJIR dans le (...)

Ibrahim Sanfo est désormais le nouveau coordinateur provincial du parti Alliance des jeunes pour l’indépendance et la république (AJIR) du Houet. Il a été officiellement installé ce samedi 18 juillet 2020 à Bobo-Dioulasso, par le premier vice-président du parti, Aboubacar Gansoré. Il aura pour mission d’implanter le parti dans toutes les communes et tous les villages rattachés à la province.

Les militants et sympathisants du parti AJIR ne se sont pas fait prier pour assister à la cérémonie d’installation du nouveau coordinateur provincial du Houet. Tous mobilisés, ils disent venir apporter leur soutien au candidat du partir du Houet aux élections législatives de 2020. Ibrahim Sanfo, puisque c’est de lui qu’il s’agit, aura pour mission de travailler à « mettre au service de la nation des députés, des maires, des jeunes engagés dans la gestion et le développement des institutions communales et villageoises ».

Les militants et sympathisants venus soutenir le nouveau coordinateur provincial de AJIR-Houet

Il a été officiellement installé par le premier vice-président du parti, Aboubacar Gansoré. Selon lui, c’est au regard du dynamisme dont a fait montre Ibrahim Sanfo à Bobo-Dioulasso, que le choix a été porté sur sa personne. « Nous venons d’installer officiellement le coordinateur provincial du Houet. Il est systématiquement candidat AJIR sur les listes au niveau de la députation », a-t-il souligné.

« C’est avec grand plaisir que nous acceptons nous porter au-devant du parti AJIR au compte de la province du Houet. Depuis que nous avons été approchés pour coordonner les activités de AJIR-Houet, nous avons mis en route la machine pour faire rayonner la province », a laissé entendre le nouveau coordinateur provincial, Ibrahim Sanfo.

Le premier vice-président du parti AJIR, Aboubacar Gansoré

Pour lui, la jeunesse du parti et des personnes qui le constituent, sa vision, sa discipline et ses valeurs sont entre autres les raisons qui ont prévalu à leur entière adhésion. Il estime qu’au regard des différents mouvements sociaux, le pays a besoin d’une révolution, mais pas d’une révolution à coup de bâtons dans les rues. Nous devons, dit-il, révolutionner notre façon de penser, de parler, de vivre, d’agir, de former et même d’éduquer nos enfants.

« Toute révolution se mène avec un leader, et le nôtre est Adama Kanazoé », a-t-il indiqué. Il s’est engagé ainsi au nom des militants et sympathisants de la province du Houet, à mener cette révolution aux côtés de leur leader afin de construire, selon lui, le présent ainsi que l’avenir du Burkina Faso.

Le nouveau coordinateur provincial du parti dans le Houet, Ibrahim Sanfo

« Désormais nous nous impliquerons dans la construction du pays avec la vieille génération, tout en l’accompagnant à la porte de la retraite. J’appelle les jeunes intègres, partageant la vision d’un Burkina nouveau, à s’engager vivement dans la gestion de nos cités. Car c’est seulement ainsi que nous pourrons faire de notre patrie, un Eldorado », s’est-t-il convaincu.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

CASEM du ministère de l’Education : Les acteurs se (...)
Investiture de Roch Kaboré : Il n’y aura pas plus de 1 (...)
Ministère de l’Intégration africaine et des Burkinabè de (...)
Burkina : « On ne peut être continuellement dépendant des (...)
Assemblée nationale : Les députés veulent encadrer les (...)
Élections du 22 novembre 2020 au Burkina : " C’est une (...)
UPC : 13 nouveaux députés honorent leur titre en (...)
Assemblée nationale : L’institution valide les mandats (...)
Burkina Faso : Paysage politique d’après campagne
11-décembre 2020 : Les voeux du CDP
11-Décembre 2020 : Le président Roch Kaboré invite les (...)
Burkina Faso : Un pays qui vient de loin !
Commémoration du 11 décembre 2020 : « La combativité de (...)
Conseil constitutionnel : Qui sont les dix sages (...)
Elections du 22 novembre 2020 : La CNDH relève plusieurs (...)
Yéli Monique Kam : « En politique, les femmes ne sont pas (...)
Législatives 2020 au Burkina : Sur 20 ministres (...)
Redécoupage de l’Est en trois régions : « La promesse de (...)
Scrutin du 22 novembre : L’Alliance pour la défense de la (...)
Assemblée nationale : Le plus jeune a 31 ans et le plus (...)
Assemblée nationale : Un rapport préliminaire sur les (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10794


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés