Actualités :: Contentieux électoral : Les magistrats se forment

Sur financement du programme des Nations unies pour le développement (PNUD), le Conseil d’Etat organise du 15 au 18 juillet à Koudougou, une session de formation sur la gestion du contentieux des actes préparatoires aux élections au profit des magistrats, des tribunaux administratifs autonomes et des greffiers. C’est le Premier président par intérim du Conseil d’Etat, Marc Zongo, qui a présidé l’ouverture des travaux.

Pour un bon déroulement des élections couplées du 22 novembre prochain, les administrations impliquées dans son organisation sont appelées à prendre des actes préparatoires. Et ces actes préparatoires sont entre autres, les décrets de convocation du corps électoral, d’ouverture et de fermeture de la campagne électorale, les arrêtés de publications des listes électorales, les décisions du Conseil supérieur de la communication (CSC) relatives à la campagne, les arrêtés municipaux désignant les espaces publicitaires destinés à la campagne électorale. Ce sont des actes juridiques qui sont pris dans le but de mieux organiser le suffrage. Cependant, ils font parfois l’objet de contestations devant les tribunaux administratifs selon le Premier président par intérim du Conseil d’Etat, Marc Zongo.

Il s’agit d’actes détachables du scrutin, mais ils participent à son bon déroulement, et par conséquent sont indispensables à sa tenue dans la transparence. C’est conscient de l’importance de la question, qu’en partenariat avec le PNUD et à quelques mois des élections que les magistrats et greffiers des juridictions administratives sont appelés à se former sur le traitement diligent des litiges qui peuvent découler des actes préparatoires du scrutin.

Selon le Premier président du Conseil d’Etat par intérim, Marc Zongo les juridictions participent au contrôle de la légalité, de la régularité et de la transparence des opérations électorales.

Selon Marc Zongo, « le Conseil d’Etat, en tant que juridiction supérieure de l’ordre administratif, connait du contentieux des actes détachables et non détachables des opérations électorales. De ce fait, il est tantôt juge en premier et dernier ressort, juge d’appel ou juge de cassation suivant les cas ».

L’atelier de formation des magistrats, greffiers en chef et greffiers du Conseil d’Etat et des tribunaux administratifs de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’appui aux processus électoraux du Burkina Faso (PAPE 2019-2021). Un projet dont l’objectif principal consiste à encourager les acteurs du processus à faire de la justice le canal par lequel il faut se servir pour résoudre les éventuels litiges.

Le présidium de la session de formation composé de responsables des juridictions administratives ont salué la tenue de la session gage d’un bon déroulement du scrutin du 22 novembre 2020.

Aussi, la session de formation de Koudougou voulu par le système des Nations unies à travers le PNUD, vise à doter la cinquantaine de participants d’expériences pratiques sur la thématique et accroitre aussi leurs connaissances théoriques au traitement des différents recours et litiges qu’ils connaitront. Les juridictions administratives sont des acteurs incontournables dans un processus électoral, comme celui devant conduire aux élections de novembre 2020. En effet, par la gestion diligente du contentieux électoral, les juridictions participent au contrôle de la légalité, de la régularité et de la transparence des opérations électorales.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Raogo Yameogo

Burkina : Isaac Zida « obligé d’annuler » son retour au (...)
Congrès du MPS : Pas de feu vert des autorités burkinabè (...)
« J’ai choisi de ne plus rentrer au Burkina Faso… » ; ce (...)
Législatives du 22 novembre : La liste des candidats de (...)
Législatives du 22 novembre : La liste des candidats du (...)
Législatives du 22 novembre : La liste des candidats de (...)
Législatives 2020 au Burkina : La liste des candidats du (...)
CDP : Mahamadi Kouanda perd son procès contre Eddie (...)
Législatives du 22 novembre au Burkina : La liste des (...)
Elections législatives 2020 : C’est fini pour le dépôt (...)
Elections couplées de 2020 au Burkina : Le Conseil (...)
Elections de 2020 au Burkina : L’opposition suspecte le (...)
Législatives/MPP : Simon Compaoré non-partant, Bala (...)
Elections législatives du 22 novembre : Voici la liste (...)
UNIR/PS : La section communale de Bokin bat le rappel (...)
Quota genre aux élections : La Majorité présidentielle (...)
Présidentielle 2020 au Burkina : Les partis de la (...)
Démission du MPC de la Majorité : « Claude Ouédraogo (...)
Elections couplées de 2020 au Burkina : Les dates (...)
Elections de 2020 au Burkina : Le CGD pose la réflexion (...)
Élections au Burkina : Ce qu’il faut savoir de la (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10626



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés