Actualités :: Réconciliation nationale : « Il faut aller vers les villages, parce que c’est (...)

Ousmane Danfodio, membre de l’opposition non-Affiliée (ONA) a mis sur la table de la réconciliation, au contact du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN), les difficultés que vivent les peuples dans plusieurs villages du Burkina Faso.

Pour lui, la réconciliation nationale doit « aller vers le bas, vers les villages, parce que c’est là qu’on chasse les gens, qu’on empêche les éleveurs d’aller au pâturage et les femmes daller au marché », avant d’ajouter que beaucoup d’éleveurs peulhs ont quitté les villages pour d’autres pays, ils ont fui leurs localités d’origines. La réconciliation nationale doit quitter le haut pour aller vers le bas pour rencontrer ces communautés variées qui vivaient autrefois en harmonie et qui ne s’entendent plus aujourd’hui ».

Il a également ajouté que « les chefs coutumiers ne peuvent plus correctement jouer le rôle de la réconciliation nationale du fait de leurs engagements politiques ».

En lieu et place de ces derniers, il demande d’associer « les anciens diplomates qui ont également les capacités de normaliser les relations ».

Lefaso.net

Enquête parlementaire : une occasion ratée
Processus électoraux : la CENI reprend ses enseignements
CDP : première session du Bureau politique national
Xe Assemblée mondiale d’Emmaüs International : le défi (...)
Razel sur le tronçon Boromo-Bobo : mise au point
Cour des comptes du Burkina : l’ambassadeur de France (...)
Romano Prodi au Burkina Faso:la crise ivoirienne au (...)
Présumés putschistes : 7 suggestions pour de meilleures (...)
Visite de Romano Prodi à Ziga : l’espoir à travers l’eau (...)
Me Barthélémy Kéré, bâtonnier de l’ordre des avocats : "Les (...)
Tronçon Boromo - Bobo-Dioulasso : RAZEL fait du (...)
Tentative de putsch : déclaration conjointe d’associations de
Les Burkinabé, à bon droit, ont appris à être circonspects"
Education au BUrkina : les revendications du (...)
"Au Burkina, on fait bien avec peu",Francis Blondet, (...)
Tentative présumée de coup d’Etat : sommes-nous encore ces (...)
"Le lieutenant Minoungou présentait le même tableau (...)
On murmure
"Le juge militaire m’a surpris positivement"
CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL : de Juliette Bonkoungou à (...)
Conseil économique et social : nouvelle présidence, (...)

Pages : 0 | ... | 10731 | 10752 | 10773 | 10794 | 10815 | 10836 | 10857 | 10878 | 10899 | 10920


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés