Actualités :: Vie des partis : HAWRE installe les membres du bureau de sa section des (...)

Le parti HAWRE (Haute Alliance de Warrantage pour la République) a procédé, samedi 11 juillet 2020, au lancement d’un démocrathon pour une réelle compétition aux élections présidentielle et législatives du 22 novembre 2020 et à l’installation de sa section régionale des Hauts-Bassins.

Le président du parti HAWRE (Haute Alliance de Warrantage pour la république), Roland Goungounga, a appelé, samedi 11 juillet 2020, toutes les bonnes volontés à soutenir financièrement son parti pour une meilleure participation de HAWRE dans les prochaines échéances électorales.

C’était au lancement d’un démocrathon au cours d’une cérémonie qui a connu aussi l’installation de la section régionale des Hauts-Bassins du parti.

Ainsi, le président de HAWRE Roland Goungounga après avoir adressé ses félicitations à Joël Sanou désigné secrétaire général du HAWRE, a remis à celui-ci sa lettre de mission. Il est désormais chargé de la mise en place des secrétaires régionaux de la Boucle du Mouhoun, du Kénédougou, des Cascades et du Sud-Ouest au plus tard le 31 aout 2020 et la mise en place des secrétaires provinciaux du Houet, du Kénédougou et du Tuy au plus tard le 30 septembre.

Jacob Goungounga Président de HAWRE

Il est également chargé d’animer la section des Hauts-Bassins et est appelé à exercer ses attributions conformément aux textes du parti.

Conscients des difficultés qu’engendre cette course aux élections de novembre 2020 qualifiée par le HAWRE de « combat de David contre Goliath », Rolang Goungounga se montre néanmoins optimiste pour un rayonnement de son parti.

Le président Roland Goungounga dénonce en effet une énorme injustice qui, dit-il, n’est pas seulement de façade mais une injustice très profonde qui fait que la compétition est complètement biaisée. A son avis, pour les activités entrant dans le cadre de l’animation de la vie politique et de la participation aux élections, il est clair que l’argent est le nerf de la guerre. Il se trouve que si certains bénéficient de gros trésors et d’autres par contre, selon le président de Goungounga, ne bénéficient pas de subventions.

Remise de la lettre de mission par le président du HAWRE au secrétaire général

Il a également dénoncé l’obligation d’appartenance au parti majoritaire ou à l’opposition, car cette procédure élimine certains partis. En effet selon Roland Goungounga, malgré de nombreuses requêtes, certains partis ne reçoivent pas souvent de réponses des dirigeants de ces deux groupes comme ce fut leur cas. La HAWRE malgré une requête pour adhérer à la majorité présidentielle n’a jusque-là pas reçu de réponse.

Joel Sanou Secrétaire Général de HAWRE

C’est d’ailleurs ce qui l’a motivé à lancer ce démocrathon qui est un appel à contribution et ils demandent à la population burkinabé, aux amis du Burkina, partenaires techniques et financiers du Burkina d’accompagner la HAWRE pour qu’elle puisse participer pleinement aux élections car elle estime la présente compétition importante pour que l’argent puisse constituer un biais. Très optimiste pour la victoire, Roland Goungounga s’est exclamé comme suit : « Nous voulons terrasser les partis baobabs. Ce serait le combat de David contre Goliath. Petit marteau casse gros cailloux ! »

Le président a tenu à réaffirmer que son parti HAWRE sera présent dans la course aux élections.

Le secrétaire général pour sa part qualifie la mission qui lui est confiée de noble et difficile mais s’est dit prêt à relever le défi en collaboration avec tous les membres.

Haoua Touré
Lefaso.net

Réconciliation nationale : « Pourquoi avoir une haine au (...)
UPC : Le Poé Naaba a démissionné
Roch Kaboré et la Réconciliation nationale : Le Mouvement (...)
Assemblée nationale : La 7e Législature rend hommage à (...)
Burkina Faso : « Il faut une réconciliation au niveau de (...)
« Roch Kaboré a réhabilité Thomas Sankara sur tous les (...)
Législatives 2020 : Le tribunal administratif invalide (...)
Politique : L’Alliance pour la défense de la patrie veut (...)
Promesse de réconciliation nationale de Roch Kaboré : « (...)
Affaire Sankara : Ça avance au Burkina, ça traine en (...)
Volonté du président Roch Kabore à aller à la réconciliation :
Législatives de 2020 au Burkina : Le tribunal (...)
Elections législatives 2020 au Burkina : Le NDI coache (...)
Elections couplées de 2020 au Burkina : L’UPC forme ses (...)
Recours contre des articles modificatifs du code (...)
Elections de 2020 au Burkina : Des journalistes à (...)
Réconciliation nationale : « Nous allons régler la (...)
Intention du président Kaboré sur l’éventuel retour de (...)
Code électoral 2020 : Le Conseil constitutionnel examine (...)
Assassinat de Thomas Sankara et de ses compagnons : Le (...)
Thomas Sankara : Le président Kaboré évoque un « espoir (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10668

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés