Actualités :: Fronde sociale : « A quoi sert une grève dans le contexte que nous vivons … ? (...)

A quelques jours (11 juillet 2020) du congrès d’investiture de son candidat à la présidentielle du 22 novembre 2020, le parti au pouvoir, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a reçu un appui en matériel d’un groupe de femmes de la province du Kadiogo, commerçantes de pagnes au grand marché de Ouagadougou. Les donatrices ont, au même moment, lundi 6 juillet 2020, offert des vivres et des pagnes aux femmes déplacées internes. Le président du MPP, Simon Compaoré, qui a réceptionné l’ensemble des dons, s’est également prononcé sur la situation nationale, notamment la fronde sociale.

Ce sont des tee-shirts et des pagnes qui ont été remis au parti d’une part, et cinq tonnes de maïs, cinq tonnes de riz et 400 pagnes qui ont été offerts aux femmes déplacées internes, d’autre part. Le geste est de Safiata Kaboré et de deux de ses camarades, toutes commerçantes de pagnes au grand marché de Ouagadougou, Rood-woko.

La cérémonie de remise symbolique s’est tenue au siège national du parti, sis quartier petit Paris de Ouagadougou

Par cette démarche, ces citoyennes entendent participer aux différents efforts visant à soulager la souffrance de ces femmes déplacées. « Nombreuses d’entre elles ont perdu leurs époux, se retrouvant toutes seules avec leurs enfants. Nous faisons ce don, pas parce que nous avons les moyens, mais par esprit de solidarité et pour encourager d’autres citoyens à en faire autant. Certes, ce n’est pas beaucoup, mais ça permet de soulager un tant soit peu ces sœurs qui ont quitté leurs localités, laissant tout derrière elles », a exprimé la porte-parole des donatrices, Safiata Kaboré. Pour ce qui est du soutien au MPP, il se veut un accompagnement au président Roch Kaboré, confient-elles.

Safiata Kaboré, porte-parole des donatrices

« Je suis agréablement surpris par ce geste de ces grandes dames, qui montrent encore que la solidarité n’est pas un vain mot au Burkina », a, pour sa part, accueilli Simon Compaoré, pour qui, ce don vient montrer que tout le monde est mobilisé derrière les déplacés internes.

Aussi, poursuit le président du MPP, « à quelques jours de la tenue de notre congrès extraordinaire, au cours duquel nous allons investir notre candidat à l’élection présidentielle prochaine, nous avons eu un don de tee-shirts (accompagnés de quelques pagnes) de très haute qualité, qui vont nous permettre d’habiller les jeunes qui vont nous aider à faire l’animation. Ce sont des éléments qui vont agrémenter notre congrès et nous sommes très heureux que cette initiative vienne de femmes (à qui nous n’avons pas adressé de sollicitation, c’est leur propre initiative) qui ont tenu à faire ce geste pour montrer qu’elles soutiennent l’action du président Roch Marc Christian Kaboré et que pour l’élection à venir, il peut compter sur elles ».

Le président du MPP, admirant le tee-shirt à l’effigie de Roch Kaboré

Il interpelle les syndicats en grève …

« A l’heure où il faut préparer les différents examens du CEP, du BEPC, du Bac, qui sont très attendus par toutes les familles burkinabè (il n’y a pas une famille où on n’a pas un enfant qui passe un de ces examens), quelles que soient les divergences qu’on a, ou les problèmes qu’on a avec l’Etat central, je crois que ces syndicats doivent faire en sorte que nous unissions nos efforts en cette phase importante de la vie de la nation, organiser, et les élections, et les examens », réagit le président du parti au pouvoir.

Plusieurs femmes ont tenu à être témoins de la remise

Simon Compaoré remercie les syndicats « qui ont compris que c’est un point important. Ce sont des moments importants où il faut taire nos divergences et conjuguer nos efforts ». D’où son appel à la compréhension des syndicats en grève.

« Il y en a qui ont décidé de faire des grèves. Mais, à quoi sert une grève dans le contexte que nous vivons, où nous avons des défis importants à relever au bénéfice de notre peuple ? En tout cas, nous demandons la compréhension et félicitons tous les syndicats qui s’organisent derrière l’Etat central pour que les examens et les élections se tiennent à bonnes dates », a prôné Simon Compaoré.

O.H.L
Lefaso.net

Réconciliation nationale : « Pourquoi avoir une haine au (...)
UPC : Le Poé Naaba a démissionné
Roch Kaboré et la Réconciliation nationale : Le Mouvement (...)
Assemblée nationale : La 7e Législature rend hommage à (...)
Burkina Faso : « Il faut une réconciliation au niveau de (...)
« Roch Kaboré a réhabilité Thomas Sankara sur tous les (...)
Législatives 2020 : Le tribunal administratif invalide (...)
Politique : L’Alliance pour la défense de la patrie veut (...)
Promesse de réconciliation nationale de Roch Kaboré : « (...)
Affaire Sankara : Ça avance au Burkina, ça traine en (...)
Volonté du président Roch Kabore à aller à la réconciliation :
Législatives de 2020 au Burkina : Le tribunal (...)
Elections législatives 2020 au Burkina : Le NDI coache (...)
Elections couplées de 2020 au Burkina : L’UPC forme ses (...)
Recours contre des articles modificatifs du code (...)
Elections de 2020 au Burkina : Des journalistes à (...)
Réconciliation nationale : « Nous allons régler la (...)
Intention du président Kaboré sur l’éventuel retour de (...)
Code électoral 2020 : Le Conseil constitutionnel examine (...)
Assassinat de Thomas Sankara et de ses compagnons : Le (...)
Thomas Sankara : Le président Kaboré évoque un « espoir (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10668

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés