Actualités :: Politique nationale : Le parti démocratique pour l’intégration et la (...)

Dans le cadre de ses activités politiques à l’orée des élections du 22 novembre, le parti démocratique pour l’intégration et la solidarité-Laafia (PDIS-LAAFIA) a effectué ce samedi 20 juin 2020 à Ouagadougou sa rentrée politique sous le thème « Jeunesse et engagement politiques ». Cette rentrée politique du PDIS-LAAFIA vise à sonner la mobilisation des jeunes. Parti des jeunes et des femmes, cette rentrée politique a été une aubaine pour le parti d’interpeller les jeunes pour l’enrôlement dans les jours à venir pour accompagner le président Rock Kaboré dans son programme de développement.

Amener les jeunes à s’engager sur le plan politique pour contribuer au développement du pays entamé par le président du Faso Rock Kaboré. Tel est l’objectif de cette rentrée politique du parti démocratique pour l’intégration et la solidarité-Laafia (PDIS-LAAFIA).Basé sur une politique de proximité, le parti a placé les jeunes au centre de ses préoccupations. Avec pour emblème les jeunes, le parti interpelle les jeunes à prendre leur destin en main car ils représentent l’avenir pour le Burkina.

Cette rentrée politique placée sous le thème « Jeunesse et engagement politiques », PDIS-LAAFIA a sonné l’heure de la mobilisation en invitant les jeunes à s’enrôler pour participer à l’instance décisionnelle qui engage leur avenir. Dans cette perspective, le parti demande aux jeunes de s’enrôler dans les jours à venir pour faire valoir leurs droits et devoirs pour les élections à venir. Cristallisant les aspirations nobles et légitimes du peuple burkinabè pour un développement endogène durable, PDIS-LAAFIA compte dans les jours à venir mener des activités au niveau des jeunes et des femmes pour leur expliquer les objectifs politiques poursuivis pour le bien-être de leur citoyenneté responsable.

En effet, PDIS-LAAFIA allié du Parti au pouvoir notamment le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a décidé de ne pas rester en marge des décisions qui incombent l’avenir des jeunes à se sacrifier pour opérer le changement avec le président Rock Kaboré. Pour y arriver le parti compte dans les jours à venir mener des activités pour sensibiliser les jeunes et les femmes à sortir massivement dans le cadre du processus de l’enrôlement. « Nous pensons que l’engagement politique des jeunes est une nécessité et pour cela nous avons décidé de mener une politique de proximité parce que nous pensons que la jeunesse doit décider de son lendemain » a déclaré le président du PDIS-LAAFIA, Jacob Tarpaga.

Le PDIS-LAAFIA à travers cette rentrée veut rassurer les burkinabè que le parti a pour ambition de travailler pour leur bonheur. Parti jeune sur l’échiquier politique national, PDIS-LAAFIA est déployé dans toutes les régions du Burkina. Prônant l’engagement des jeunes, le parti demande aux jeunes de s’engager avec sagesse pour prendre des décisions au profit de tous les burkinabè.

Pour le parti, il est important de continuer à pointer le doigt accusateur sur quelqu’un, mais il serait judicieux de voir comment chaque jeune peut contribuer en apporter sa pierre à l’édifice national. Dans cette dynamique, de l’implication des jeunes, le parti compte entreprendre des activités de sensibilisation pour un fort enrôlement. En rappel, le PDIS-LAAFIA a vu le jour en janvier 2020 et a lancé ses activités le 6 juin 2020. Le parti s’inscrit comme membre de la mouvance présidentielle.

O.I.
Lefaso.net

Assemblée nationale : Le projet de règlement intérieur (...)
Pr Charlemagne Ouédraogo, le « chef d’orchestre » qui veut (...)
Réconciliation nationale : « Un jour, on se rencontrera (...)
Mouvement Démocrate (MoDEM) : « Nous ne nous sentons (...)
Affaire "tranquilos" : Zéphirin Diabré "retire" sa (...)
Lutte contre la corruption : L’ASCE-LC transmet ses (...)
Régulation des médias : Le rapport 2019 du CSC remis au (...)
Contrôle des finances publiques : La Cour des Comptes (...)
Tegwendé Modeste Yerbanga : Le pharmacien des Ressources (...)
Séminaire à Kosyam : Les ministres s’approprient les (...)
Burkina : « La contre-performance de l’UPC s’explique par (...)
Gouvernance au Burkina : Le Balai citoyen dans une (...)
Burkina : Le député sortant Boukaré Kouanda retrouvé mort (...)
Burkina : Hadja Ouattara, Madame « Digital » du (...)
Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme : Elyse (...)
Ministère des Sports et des Loisirs : Dominique Nana (...)
Ministère de l’Energie, des Mines et des Carrières : (...)
Ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville : Me (...)
Réconciliation nationale : « C’est le genre de mission où (...)
Ministère de l’Administration territoriale et de la (...)
Ministère de la Justice : Victoria Ouédraogo Kibora a (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10773


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés