Actualités :: Maison d’arrêt et de correction : Le CDP appelle à sauver la vie du (...)

Adama Ouédraogo dit D’amis, directeur de publication du bimensuel « Dossier », incarcéré dans le cadre du Coup d’État manqué du 16 septembre 2015, va très mal au point que sa vie est menacée. Dans ce communiqué, le Congrès pour la démocratie et le progrès appelle les autorités à le sauver.

La justice doit rester le ciment de notre société burkinabè. Le Congrès pour la démocratie et le Progrès (CDP) interpelle le gouvernement sur la situation de la santé très dégradé de Adama Ouédraogo dit Damiss.
La vie de ce journaliste, directeur de publication du bimensuel « le Dossier » est menacée.

Incarcéré à la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA) à Ouagadougou pour une présomption de complicité d’attentat à la sûreté de l’État dans le cadre du procès du putsch de septembre 2015, il a écopé de 5 ans de prison ferme. Depuis, l’état de santé de Damiss ne cesse de se dégrader.
Le journaliste est sérieusement malade et souffre d’une détresse respiratoire qui menace sa vie.

Au regard de la loi n°010-2017/AN, Damiss doit pouvoir bénéficier de la suspension de peine en raison de sa santé très dégradée.
Le CDP dit qu’il est temps d’agir et vite pour sauver le journaliste Adama Ouédraogo dit Damiss.

Le CDP joint sa voix à celles de nombreux citoyens, des personnalités politiques et de la société civile, son avocat, sa famille, ses amis et confrères qui ne cessent d’alerter sur l’état de santé Adama Ouédraogo Damiss, pour demander la clémence de la justice.

Car la justice n’exclut pas l’humanisme. Dans un Burkina Faso durement touché par l’injustice au regard de nombreuses affaires qui défrayent les chroniques, le cas de Damiss apparait comme une peccadille.

Il est encore tant que notre justice montre son côté humain et indépendant par rapport à la rancœur cristallisée en gouvernance du pouvoir actuel.
Ensemble et solidaire, notre justice vaincra.

Démocratie-Progrès-Justice
Ouagadougou, le 15 juin 2020
Le Secrétariat à la communication et à l’information

Assemblée nationale : Alassane Bala Sakandé prend (...)
MPS : Le vice président, Fousseni Ouedraogo quitte le (...)
Mouvement démocrate (MoDEM) : Un premier congrès (...)
Assemblée nationale : vingt quatre députés suppléants (...)
Réconciliation nationale : Le Parti de la Justice et du (...)
Burkina : La composition du gouvernement Dabiré II par (...)
Assemblée nationale : Le projet de règlement intérieur (...)
Pr Charlemagne Ouédraogo, le « chef d’orchestre » qui veut (...)
Réconciliation nationale : « Un jour, on se rencontrera (...)
Mouvement Démocrate (MoDEM) : « Nous ne nous sentons (...)
Affaire "tranquilos" : Zéphirin Diabré "retire" sa (...)
Lutte contre la corruption : L’ASCE-LC transmet ses (...)
Régulation des médias : Le rapport 2019 du CSC remis au (...)
Contrôle des finances publiques : La Cour des Comptes (...)
Tegwendé Modeste Yerbanga : Le pharmacien des Ressources (...)
Séminaire à Kosyam : Les ministres s’approprient les (...)
Burkina : « La contre-performance de l’UPC s’explique par (...)
Gouvernance au Burkina : Le Balai citoyen dans une (...)
Burkina : Le député sortant Boukaré Kouanda retrouvé mort (...)
Burkina : Hadja Ouattara, Madame « Digital » du (...)
Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme : Elyse (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10794


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés