Actualités :: Elections de 2020 : L’Alliance des nouvelles consciences invite les jeunes à (...)

« S’inscrire sur les listes électorales, respecter les délais électoraux et voter ». Tels étaient les maîtres-mots de l’Alliance des nouvelles consciences (ANC), une organisation de la société civile, à la conférence de presse qu’elle a organisée le 11 juin 2020, à Ouagadougou. La rencontre a été animée par Marc Bonogo, président de ladite association. Pour lui, seules les élections peuvent sauver le Burkina Faso de cette « instabilité sécuritaire ». Marc Bonogo invite donc les jeunes à s’enrôler massivement pour s’exprimer aux élections de 2020.

Pour planter le décor, Marc Bonogo, président de l’Alliance des nouvelles consciences (ANC), a expliqué que son organisation est déterminée à toujours jouer le rôle qui est le sien. Ce rôle, dit-il, « est celui de contribuer auprès de la jeunesse du Burkina Faso à l’éveil des consciences, participer à la sensibilisation et à la formation aux valeurs citoyennes ».

L’ANC s’est dit préoccupée par l’évolution de la situation politique nationale, notamment la problématique de la tenue effective des élections présidentielles et législatives dans un contexte de crise sécuritaire et humanitaire. Face à cet enjeu, l’ANC a appelé à une inscription massive de la jeunesse burkinabè sur les listes électorales. Marc Bonogo a également rappelé la nécessité du respect du calendrier électoral.

Analysant la situation nationale, le président de l’ANC a souhaité que cessent « ces nombreuses attaques perpétrées contre nos civils et FDS, faisant près de 1 000 victimes environ… ». Marc Bonogo constate qu’aujourd’hui, il est difficile pour « un Peulh de Djibo de venir à Ouagadougou, ou pour un Mossi de Ouahigouya de se rendre à Dori, ou encore pour un Gourmantché de rallier Ouaga à partir de Fada N’Gourma sans être inquiété ».

Sur le plan humanitaire, l’ANC relève que le Burkina Faso est dans une situation dramatique avec des milliers de déplacés internes qui attendent toujours de retrouver leurs villages d’origine, afin de pouvoir cultiver et scolariser leurs enfants. Sous l’angle économique, il a été relevé que le secteur privé agonise et de nombreux travailleurs sont en chômage technique.

Puis d’ajouter que le secteur de la santé reste éprouvé par la crise du coronavirus. Ce qui montre les failles de notre système sanitaire, et donne raison aux nombreuses revendications des acteurs sociaux.

L’ANC a aussi dénoncé la prolifération des sociétés immobilières ces cinq dernières années, avec pour corollaire l’accaparement des terres par les riches, au grand dam des masses populaires.

Face à ce constat, l’ANC, appelle la jeunesse burkinabè à se mobiliser pour impulser une dynamique de changement qualitatif et générationnel en novembre 2020.

E.K.S.
Lefaso.net

Diplomatie : 9e Conférence des ambassadeurs et consuls (...)
Diplomatie burkinabè dans le monde : Hommage aux (...)
Rencontre Compaoré - Gbagbo de Bobo-Dioulasso : C’est (...)
Laurent Gbagbo : "En tout cas, j’ai déjeûné avec (...)
M. Compaoré annonce des "initiatives nouvelles" pour la (...)
Partis politiques : Le PAREN change d’optique
Arrivée de Laurent Gbagbo à Bobo Dioulasso pour (...)
Visite de Laurent Gbagbo au Burkina : La rencontre de (...)
Vie des institutions : Blondet rend visite au Conseil (...)
Enquête parlementaire sur Rood Woko : le gouvernement a (...)
Dr Pierre Bidima : "laissez le mouvement de la paix (...)
Emmaüs international : Blaise Compaoré reçoit les (...)
Communication gouvernementale : le show d’Adama (...)
Point de presse du gouvernement : la nouvelle carte (...)
Route de Boromo-Bobo : Razel mise en demeure
4e anniversaire du PNR-JV : les convictions de (...)
Diplomatie : Hymne à l’amitié avec cinq pays
Coopération : Le Vice-ministre chinois des Affaires, (...)
Compte rendu du conseil des ministres du mercredi 19 (...)
Enquête parlementaire : une occasion ratée
Processus électoraux : la CENI reprend ses enseignements

Pages : 0 | ... | 10437 | 10458 | 10479 | 10500 | 10521 | 10542 | 10563 | 10584 | 10605 | 10626



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés