Actualités :: Élections de novembre 2020 : Le Nouveau Temps pour la démocratie (NTD) (...)

C’est par une session du Bureau exécutif national, élargie à d’autres structures du parti, que les responsables du Nouveau Temps pour la démocratie (NTD, majorité présidentielle) ont battu le rappel des cadres pour plancher essentiellement sur les élections de novembre 2020. C’était le samedi, 6 juin 2020 à Ouagadougou.

C’est par un hommage à des défunts « camarades », que le président du parti, Vincent Dabilgou, a ouvert les travaux. Boureima Kaboré et El Hadj Amadou Bandé, tous deux, membres du bureau exécutif national, sont des « camarades » à qui, les responsables du parti présents à la rencontre ont magnifié les valeurs sociales et l’engagement pour le NTD.

Passée cette page noire, qui a été précédée par le rappel et la vérification du respect des mesures barrières contre COVID-19, Vincent Dabilgou est entré dans le vif du sujet, en relevant les grands défis politiques qui attendent le parti.

Les élections couplées de novembre 2020 se présentent donc comme un enjeu majeur. Et sur ce point, le président du parti a eu un langage direct envers ses camarades, potentiels candidats aux législatives, en les invitant à une implication personnelle plus conséquente à la base (province) et à ne donc pas attendre tout du parti.

Les travaux, qui se sont poursuivis loin des oreilles indiscrètes de la presse, ont tourné autour d’une « communication spéciale » dans une démarche d’un processus électoral gagnant pour le parti, a indiqué le président du NTD. Ils ont aussi consisté en une sorte de revue des troupes par un état des lieux des structures du parti sur l’ensemble du territoire.

« Nous allons regarder le processus électoral, comment notre parti va se comporter, comment nous y préparons. Beaucoup de partis se préparent dans un désordre, mais nous nous préparons dans l’ordre », a affirmé le président du NTD, Vincent Dabilgou.
Prenant en compte l’avis de ceux qui pensent qu’il faut tout sécuriser et recouvrer l’ensemble du territoire national avant d’aller aux élections, la direction politique du NTD rappelle que la tenue des élections est un « rendez-vous avec la Constitution ».

« C’est vrai que la Constitution n’est pas une Bible, elle n’est pas le Coran, mais aussi, nous ne devons pas oublier que la Constitution, c’est la boussole que nous nous sommes donnée pour organiser et promouvoir la démocratie dans notre pays. Nous ne pouvons pas faire des choses qui ne sont pas conformes à notre Constitution. Nous devons faire en sorte que les gens comprennent que notre peuple est résilient. Il y a l’insécurité, la maladie de la COVID-19, mais le peuple est résilient et nous avons un gouvernement qui travaille pour que ce rendez-vous puisse se tenir dans la sécurité, dans un pays où nous avions vaincu le coronavirus », a soutenu Vincent Dabilgou, par ailleurs ministre des Transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière.

Il confie que le NTD, et l’ensemble de l’APMP (Alliance des partis et formatons politiques de la majorité présidentielle) à laquelle est affilée son parti, travaillent dans cette vision de respect de la Constitution.

Le NTD annonce donc pour bientôt, un Congrès pour plancher sur la présidentielle (aller avec son propre candidat ou soutenir celui d’un autre parti).

O.L
Lefaso.net

Burkina : Pascal Zaida et Marcel Tankoano craignent une (...)
Réconciliation nationale : « Pourquoi avoir une haine au (...)
Roch Kaboré et la Réconciliation nationale : Le Mouvement (...)
UPC : Le Poé Naaba a démissionné
Assemblée nationale : La 7e Législature rend hommage à (...)
Burkina Faso : « Il faut une réconciliation au niveau de (...)
« Roch Kaboré a réhabilité Thomas Sankara sur tous les (...)
Législatives 2020 : Le tribunal administratif invalide (...)
Politique : L’Alliance pour la défense de la patrie veut (...)
Promesse de réconciliation nationale de Roch Kaboré : « (...)
Affaire Sankara : Ça avance au Burkina, ça traine en (...)
Volonté du président Roch Kabore à aller à la réconciliation :
Législatives de 2020 au Burkina : Le tribunal (...)
Elections législatives 2020 au Burkina : Le NDI coache (...)
Elections couplées de 2020 au Burkina : L’UPC forme ses (...)
Recours contre des articles modificatifs du code (...)
Elections de 2020 au Burkina : Des journalistes à (...)
Réconciliation nationale : « Nous allons régler la (...)
Intention du président Kaboré sur l’éventuel retour de (...)
Code électoral 2020 : Le Conseil constitutionnel examine (...)
Assassinat de Thomas Sankara et de ses compagnons : Le (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10668

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés