Actualités :: Présidentielle de 2020 : Des Ouagalais se prononcent sur le choix d’Eddie (...)

Eddie Komboigo a été porté candidat du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) à la présidentielle de novembre 2020, à l’issue d’un vote qu’il a remporté par 133 voix contre 21 voix pour Yahaya Zoungrana, le dimanche 10 mai 2020. Cette candidature d’Eddie Komboïgo devra être entérinée par Blaise Compaoré, président d’honneur du CDP, qui vit en exil à Abidjan depuis sa chute en octobre 2014. Un jour après la désignation du candidat du parti, des Ouagalais réagissent.


Souleymane Soro, agent de sécurité

Selon moi, Eddie Komboïgo ne devrait pas être désigné candidat du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) à la présidentielle de novembre 2020. Parce que les membres du CDP sont tous pourris. Ils ont soutenu Blaise Compaoré dans son projet de modification de la Constitution pour se maintenir au pouvoir. Lequel projet qui a causé sa chute. A mon avis, Eddie Komboïgo aurait dû laisser la place à la jeunesse.

Dr Daouda Diallo, secrétaire exécutif du CISC

Félicitations à Eddie Komboïgo pour sa candidature à la magistrature suprême. Personnellement, je n’aime pas polémiquer sur les individus. J’espère qu’il a compris que le Burkina Faso a besoin d’un homme nouveau et d’un système nouveau. Je souhaite qu’il se démarque du système actuel qui a beaucoup échoué et est très défaillant.

Clément Ouédraogo, professeur

La candidature d’Eddie Komboïgo est mal vue. Je ne le vois pas comme président du Faso, un jour. Parce que le CDP n’a rien pu faire de positif en 27 ans de règne. Tout ce qu’ils ont fait, c’est de mettre le Burkina faso dans un état un peu délicat. Il y a le terrorisme et d’autres maux qu’ils ont laissés au MPP, qui est en train de tâtonner. Eddie Komboïgo n’est pas du tout crédible. Je n’ai pas confiance en lui.

Zacharia Guiblirou, professeur

Concernant la désignation d’Eddie Komboïgo à la présidentielle de novembre, je pense que ce n’est pas opportun. Il aurait dû laisser sa place à une personne qu’on ne connaît pas. Là, ça donne encore plus de valeur au parti. Ce sont les mêmes Eddie Komboïgo et Mahamadi Lamine Kouanda qui étaient là pendant plus de 27 ans. Je trouve que notre pays a besoin d’hommes nouveaux. Je pense qu’on va encore reculer si c’est toujours les vieillards qui vont diriger la jeunesse. Au-delà du CDP, j’invite aussi les autres partis politiques du pays à laisser la place à la jeunesse. Là, on a plus l’espoir.

El Hadj Oumarou Kiéma, président de la Fédération nationale des taximen et travailleurs du secteur de transport du Burkina

Le choix sur Eddie Komboïgo n’est pas une surprise. Tout le monde voyait venir. Les gens savent que c’est quelqu’un qui s’est battu pour le parti. Il a même goûté à la prison pour cela. Mes félicitations à Eddie Komboïgo et bonne chance pour la suite, notamment la présidentielle de cette année. Avant le choix du parti, il y a eu beaucoup de bruit à l’interne. On ne savait pas comment tout cela allait finir. Dieu merci, ils ont désigné leur candidat. Le CDP est un parti où il y a la démocratie. Ceux qui ont perdu doivent soutenir celui qui a gagné pour ne pas mordre la poussière au soir de novembre 2020. La division n’apporte rien de bien.

Prospère Ilboudo, retraité

Eddie Komboïgo a toujours été mon choix. Avec lui, on a eu un bon candidat ; il est jeune et intelligent. S’il n’a jamais travaillé dans le gouvernement et qu’aujourd’hui, il peut s’en sortir, si cet enfant passe, c’est sûr que tout ce qui se passe dans notre pays, il a la possibilité de changer cela en six mois. Ainsi, on aura la paix au Burkina Faso. Moi, j’ai connu Eddie Komboïgo quand il était enfant. Je ne pensais pas qu’il pouvait être là où il est présentement un jour. Je demande aux gens de l’aider pour qu’à son tour, il puisse nous sauver, sinon nous allons nous embourber davantage.

Mathieu Sawadogo, libéral

Dans le parti, peu de gens sont d’accord avec lui, notamment les jeunes. Pour ma part, je vois d’un mauvais œil la décision du parti. Eddie Komboïgo est venu au CDP il n’y a pas longtemps. C’est Fatou Diendéré qui l’a d’ailleurs amené en politique. Donc, il ne peut pas se présenter à la présidence et puis espérer être notre président. Il est trop pressé. Moi à sa place, j’allais bien me préparer avant de me présenter. Je suis convaincu qu’il va gaspiller son argent pour rien, surtout qu’il n’y a pas l’entente au sein du CDP. C’est parce que Blaise Compaoré n’est plus là, sinon un monsieur comme lui ne peut pas se présenter à l’élection présidentielle. Il n’est pas la personne qu’il faut.

Désiré Démé, commerçant

Eddie Komboïgo, si on l’a choisi, c’est certainement parce qu’il est bon. Il n’attend pas qu’on lui dise de faire telle ou telle chose avant de s’exécuter. Le pouvoir, il va le prendre cette année. Il est jeune, il est bon, il se bat bien. Donc, on va le suivre. On veut quelqu’un comme lui qui va diriger le pays pour qu’on puisse être en paix. Aujourd’hui, on ne plus s’exprimer librement au risque d’être arrêté. Or en démocratie, on peut dire tout, sauf les injures. Nous voulons la paix au Burkina Faso.

Propos recueillis par A.S.
Lefaso.net

Politique : L’Opposition non affiliée contre la (...)
Prorogation du mandat législatif : Eddie Komboïgo « met (...)
Application de la loi 081 : La coordination régionale (...)
Rapport de Human Right Watch sur les exactions des FDS (...)
Investiture du candidat MPP à la présidentielle : Dans (...)
Budget de l’Etat gestion 2020 : Les députés adoptent la (...)
Elections couplées 2020 : L’ADF RDA s’insurge contre une (...)
Découplage des élections de 2020 : L’UNIR-PS rejette la (...)
Politique : Non au report des élections !
Proposition de report des élections : Le NTD se (...)
Accrochage entre forces de défense et de sécurité et (...)
Enrôlement biométrique à Ouagadougou : L’opération se (...)
Burkina : Adama Kanazoé démissionne de son poste de (...)
Lassané Savadogo, secrétaire exécutif du MPP : « Nous (...)
Assemblée nationale : Un rapport parlementaire propose (...)
Fronde sociale : « A quoi sert une grève dans le contexte (...)
Elections de novembre 2020 : « Mieux vaut avoir des (...)
Élections de novembre 2020 : Dr Ablassé Ouédraogo réagit (...)
Présidentielle de novembre 2020 : Le candidat de l’UPC (...)
Présidentielle de novembre 2020 : Le candidat Eddie (...)
Révision du fichier électoral : Le Collectif pour un (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10542



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés