Actualités :: Politique : « Le président Blaise Compaoré est notre boussole », dixit Abdoul (...)

Il faisait partie des accusés du coup d’Etat de septembre 2015. Il est un fervent militant du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), ancien parti au pouvoir. Aujourd’hui, il milite pour que la vieille classe politique cède la place à la nouvelle génération. Dans une interview qu’il nous a accordée, le vendredi 13 mars 2020, il donne sa lecture de la crise que traverse son parti. Il critique aussi la gestion du pouvoir par le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP). Entretien !

Lefaso.net : comment se porte votre parti aujourd’hui ?

Abdoul Karim Baguian dit Lota : Mon parti se porte très bien. Je suis d’avis que, sur les documents, la première force, c’est le MPP suivi de l’UPC (Union pour le progrès et le changement). Mais, pour moi, le CDP est la première force politique au Burkina Faso. Le CDP est bien visible et il est bien vivace.
Le CDP est peut-être visible à cause des multiples crises qu’il traverse !

Nous sommes en politique. Il y a des ambitions qui naissent. Pour un grand parti comme le nôtre, qui vient de renaître après une insurrection, il y a des militants qui ont contribué à la redynamisation de ce parti. Le Burkina Faso a une histoire, qui a été toujours conjuguée par sa tranche jeune. Depuis 1987, il y a une tranche de personnes qui avait accompagné le président Blaise Compaoré pour la gestion de notre pays.

A un moment donné de la vie, il y a des voix qui se sont élevées pour dire que le président Blaise Compaoré a duré et qu’il fallait laisser la place à la nouvelle génération. Au CDP, il y a ceux qui sont venus avec le président Blaise Compaoré depuis 1987. Ils ont tout fait pour participer à la gestion de la cité. Ils ont contribué au développement de notre pays. Mais, à un moment de la vie, quand on court, il faut savoir s’arrêter. Donc, une tranche de génération doit accepter de s’éclipser. Une autre tranche de génération va prendre les rênes.

Le président Blaise Compaoré continue d’intervenir dans la gestion du CDP. Ne doit-il pas se reposer ?

Nous sommes des Africains. Nous avons des valeurs. L’une des valeurs, c’est de ne jamais tourner le dos à ses parents. Je dirai que le président Blaise Compaoré est notre boussole. Nous ne devons, en aucun cas, nous démarquer de Blaise Compaoré. Mais, il n’est pas là aujourd’hui pour diviser le CDP. Nous sommes un parti sérieux, qui est régi par des textes. Il y a des hommes et des femmes capables de diriger le CDP.

Quelle est son histoire avec la justice militaire ? Dans quelle tendance se trouve-t-il au CDP ? Comment voit-il la gestion du pouvoir d’Etat par le MPP ? Abdoul Karim Baguian est-il candidat aux élections à venir ?

Pour les réponses à ces questions, visionnez la vidéo ci-après.

Dimitri OUEDRAOGO
Hermann Bassolé (caméra 1)
Emmanuel Kalguié (camera 2)
Bonaventure Paré (photo)
Lefaso.net

Burkina : L’ex- ministre de l’énergie, Alfa Oumar Dissa, (...)
Politique : La création d’un parti politique par le Dima (...)
Politique : Le parti « Notre cause commune » déclare son (...)
Situation nationale : « La tension est à son comble », (...)
Situation de la nation : Tous face à la réalité de (...)
Politisation de l’administration : L’opposition exige le (...)
Burkina : Voici l’intégralité du discours du Premier (...)
Situation nationale : « Le peuple a remporté des (...)
Assemblée nationale : Le Premier ministre Christophe (...)
Eddie Komboïgo et le CDP à l’épreuve de la démocratie
Candidature du CDP à la présidentielle : Mahamadi Kouanda (...)
Législatives de 2020 : « Nous inviterons les jeunes à (...)
Education : Si rien n’est fait, « nous allons droit vers (...)
Burkina Faso : Pourquoi ces tâtonnements au sommet de (...)
Présidentielle de 2020 : Des Ouagalais se prononcent sur (...)
CDP : Eddie Komboïgo élu candidat du parti à la (...)
Ministère de l’intégration : Le CASEM dresse le bilan du (...)
CDP : la section Canada du parti fait le choix du (...)
CDP : Le candidat à la présidentielle sera connu, au plus (...)
Blocus contre CUBA : L’UNIR/PS dénonce l’attitude « (...)
Fronde sociale : La Majorité présidentielle invite le (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10374



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés