Actualités :: Journées parlementaires du groupe Renouveau démocratique : Grande (...)

Le groupe parlementaire Renouveau démocratique (RD) a organisé ses 5es journées parlementaires à Banfora, le 21 février 2020. Autour du thème « Le développement de la région des Cascades : quels leviers ? », les députés membres du groupe et les militants ont échangé sur des communications relatives au développement de la région des Cascades.

Une foule nombreuse composée de militants et sympathisants était face aux députés membres du groupe parlementaire Renouveau démocratique (RD). Parmi elle, des responsables politiques issus d’autres groupes parlementaires (MPP et CDP), les représentants des confessions religieuses et coutumières, le maire de la commune de Banfora, Siaka Soulama, et la gouverneure des Cascades, Josephine Kaboré.

Entre les chants et les ovations, les participants ont exprimé leur enthousiasme à travers l’attention accordée aux communications et l’accueil réservé aux hôtes. Siaka Soulouma, maire de la commune de Banfora, a saisi l’occasion pour exprimer la joie de sa commune d’abriter les journées parlementaires du Renouveau démocratique. Il n’a pas manqué de louer les actions du président du groupe parlementaire RD, Ladji Coulibaly, qui, dit-il, œuvre au décollement économique de Banfora.

Une position confortée par le président du comité d’organisation, Jules B. Sanou, qui a expliqué que « c’est la première fois dans l’histoire du parlement burkinabè que Banfora accueille des journées parlementaires ». Selon lui, l’organisation réussie de ces journées parlementaires est à mettre à l’actif des députés membres du groupe RD, en particulier le président Ladji Coulibaly, qu’il a nommé affectueusement « le tranquillos ».

C’est sous les acclamations que l’assemblée a accueilli le député Ladji Coulibaly. Ce dernier, dans son allocution, a salué les mérites de son groupe parlementaire qui « organise des journées parlementaires dans des communes locales ». Ce qui, selon lui, permet de toucher les réalités locales, afin de faire des propositions concrètes. Il a été rappelé que précédemment, le groupe parlementaire Renouveau démocratique a organisé ses premières journées à Gaoua dans le Sud-Ouest, ses deuxièmes journées à Houndé dans les Hauts- Bassins, ses troisièmes journées à Bondokuy dans la Boucle du Mouhoun, ses quatrièmes à Piela dans la région de l’Est.

Se prononçant sur le thème, le député a expliqué que la région des Cascades jouit d’une bonne pluviométrie et fait partie des zones les mieux arrosées du pays. Selon lui, elle possède des ressources environnementales, notamment le bois. Entre autres, la région regorge également de beaucoup de potentialités touristiques. Aussi, les Cascades abritent des unités industrielles telles que la SN SOCUCO, la Minotérie du Faso, la SOFITEX, les Scieries, etc.

Toutefois, regrette-t-il, « malgré ses potentialités, la région rencontre d’énormes difficultés pour amorcer son développement. Au niveau de l’éducation, la région à un taux de scolarisation de 79% inférieur au taux national qui est de 85%.

L’exploitation des ressources environnementales ne respecte pas la politique nationale de gestion de l’environnement, ce qui a entraîné la fermeture des scieries ». Au niveau économique, explique Ladji Coulibaly, le chômage et le sous-emploi des jeunes et des femmes demeure une préoccupation, malgré le bon classement de la région, qui est troisième sur le plan national selon l’indice de pauvreté.

Durant plusieurs heures de communication, les participants se sont livrés à des débats riches sur les enjeux du développement local. Le premier sous-thème consacré à la problématique de l’éducation a été développé par Mélegué Maurice Traoré. Le deuxième sous-thème, qui traitait de la problématique des ressources économiques, a été animé par le directeur régional de l’économie et de la planification des Cascades, Abdoulaye Ky. Enfin, le troisième thème portait sur la problématique de la gestion des ressources environnementales.

Dans la foulée, Alfred Sanou, représentant le CDP, et Nabié Nimayé du MPP, ont félicité les députés du RD pour la pertinence du thème choisi et l’intérêt porté aux Cascades. Aussi, les participants ont ovationné les communicateurs pour la pertinence des communications.

E.K.S.
Lefaso.net

Elections de novembre 2020 et 2021 : Acteurs étatiques (...)
Opposition burkinabè : Un accord politique en gestation (...)
Femme et politique : « La tradition n’a jamais été contre (...)
Burkina : Les élections couplées (présidentielle/législatives)
ADF/RDA : Un bureau fédéral de 27 « éléphanteaux » installé (...)
CDP/Yatenga : « Eddie Komboïgo est notre candidat et nous (...)
Atteinte du quota genre au parlement : Et si les partis (...)
Revision de la liste électorale : La Commission (...)
Burkina : « Si on doit aller à la réconciliation, faisons (...)
Burkina Faso : Le « pèlerinage » du Mouvement pour le (...)
15e session des parlementaires de la coopération (...)
Burkina : « Les voyages à l’étranger du président Kaboré (...)
Burkina : Le Gal Djibrill Bassolé rejoint la France pour (...)
Massacre à Silgadji dans le Sahel : « Pourtant, l’alerte (...)
Burkina Faso : Un « pays perçu comme de plus en plus (...)
Elections 2020 au Burkina : La CENI propose deux (...)
15e conférence parlementaire de la Coopération islamique (...)
Burkina : « Le bilan du Mouvement du peuple pour le (...)
Houet : Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) (...)
Attaque de Barsalogho : Les condoléances de l’UPC
Burkina : Les députés adoptent la loi modificative du (...)

Pages : 0 | ... | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | 189 | 210 | ... | 10374



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés