Actualités :: Assemblée nationale : La loi portant fixation de quota et modalités de (...)

Le mercredi 22 janvier 2020, à l’hémicycle, le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, a ouvert la plénière relative à l’examen du projet de loi portant fixation de quota et modalités de positionnement des candidats aux élections législatives et communales au Burkina Faso. En présence du ministre de l’Administration territorial, de la decentralization et de la cohesion sociale , Siméon Sawadogo, avec l’appui de la Commission du genre, de l’action sociale et de la santé (CGASS), 120 députés ont adopté ladite loi contre une voix.

"Le surplus de financement représente 20% du montant total alloué par l’Etat au titre du financement de la campagne électorale. Tout parti politique qui respecte le résultat de 30% d’élus de l’un et l’autre sexe par circonscription électorale , bénéficie d’un surplus de financement public, au titre de la campagne électorale" , explique ladite loi.

Ces innovations, selon les défenseurs de la loi, permettent de supprimer la discrétion laissée aux partis politiques ou regroupements d’indépendants par le choix de positionnement des candidates et candidats , afin d’induire un meilleur classement des femmes dans les positions éligibles. Cette loi est une innovation pour les postes électifs, en faveur des femmes, expliquent les défenseurs de ladite loi.

En ce qui concerne les postes nominatifs, les femmes espèrent que le président du Faso respectera son engagement qui consiste à appliquer un quota de femmes aux postes nominatifs tant au sein du gouvernement qu’au niveau des administrations.

Les défenseurs de la loi n’excluent pas les pesanteurs socioculturelles dans la promotion des femmes à des postes de décision, toutefois, ils espèrent que ces facteurs peuvent être pris en compte par des programmes et des projets des partis politiques.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

E.K.S
Lefaso.net

Droit de vote des détenus : La Loi sera-t-elle enfin (...)
UNIR/PS : Me Bénéwendé Stanislas Sankara reste aux (...)
Burkina : « S’il y a un régime qui a eu maille à partir (...)
Situation sécuritaire : « Pour nous, la solution n’est (...)
Burkina : Me Bénéwendé Sankara démissionne de la présidence (...)
Fin de la 1ère session de l’Assemblée nationale : « Malgré (...)
Reprise des cours : L’UPC invite le gouvernement à (...)
Conseil des ministres : La convocation du corps (...)
Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa (...)
Journée mondiale de l’Afrique : « Personne ne viendra unir (...)
Situation sécuritaire dans le Centre-Nord : L’UPC tire la (...)
Burkina : L’ex- ministre de l’énergie, Alfa Oumar Dissa, (...)
Politique : La création d’un parti politique par le Dima (...)
Politique : Le parti « Notre cause commune » déclare son (...)
Situation nationale : « La tension est à son comble », (...)
Situation de la nation : Tous face à la réalité de (...)
Politisation de l’administration : L’opposition exige le (...)
Burkina : Voici l’intégralité du discours du Premier (...)
Situation nationale : « Le peuple a remporté des (...)
Assemblée nationale : Le Premier ministre Christophe (...)
Eddie Komboïgo et le CDP à l’épreuve de la démocratie

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10374



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés