Actualités :: Création de l’UNIR/PS et 70 ans de Thomas Sankara : « Un devoir de mémoire », (...)

Thomas Sankara aurait eu 70 ans ce 21 septembre 2019. Cette date correspond aussi à la création de l’Union pour la renaissance/ Parti sankariste (UNIR/PS). Cette occasion, le parti a délivré le message ci-après

Le 21 décembre 1949, naissait Noël Isidore Thomas Sankara. L’homme qui aurait pu fêter ses 70 ans aujourd’hui, allait très vite s’avérer être une icône qui a marqué de ses empreintes la gouvernance politique, économique, sociale et culturelle du Burkina Faso et de l’Afrique toute entière.

En effet, Thomas Sankara, le héros burkinabè, s’est illustré dans la défense et la protection des intérêts des peuples pour leur développement endogène, leur liberté et leur dignité.
Le 21 décembre 2000, comme par hasard, l’Union pour la renaissance/ Parti sankariste (UNIR/PS) voyait officiellement le jour par sa reconnaissance légale.

19 ans après, l’UNIR/PS a un devoir de mémoire et voudrait tout en saluant la mémoire de l’homme du 4 Août 1983, rappeler que notre parti, continuateur de l’œuvre du Président Thomas Sankara s’inscrira toujours dans la lutte pour une véritable alternative sankariste.

Ce combat permanent requiert de tous les militants que nous nous pénétrions de la vie et du combat de l’homme dont nous revendiquons l’héritage.
Dans un monde de domination impérialiste dont le terrorisme est l’une des manifestations, il est clair que le sankarisme d’une manière particulière et le socialisme de façon générale ne peuvent triompher sans une véritable unité des progressistes.

On ne le dira jamais assez, mais l’unité de la Gauche est plus qu’impérieuse pour apporter une réponse politique et économique à la crise qui frappe nos pays.

Si la crise en Libye a eu pour entre, autres conséquences l’invasion terroriste des pays du G5 Sahel avec une tentative de partition du Mali et d’annexions de certains pays, le rôle que joue particulièrement la France mérite d’être clarifié.
C’est pourquoi en ce jour anniversaire du Président Thomas Sankara, l’UNIR/PS voudrait exhorter les chefs d’Etats africains à s’inspirer du courage politique et du combat de l’homme pour libérer définitivement l’Afrique du joug de la dénomination et de l’exploitation.
« L’esclave qui ne se bat pas pour se défaire de ses chaines, ne mérite pas que l’on s’apitoie sur son sort ».

Avec le peuple, victoire !

Fait à Ouagadougou, le 21 décembre 2019
Le Président
Me Bénéwendé Stanislas Sankara

Mesures d’accompagnement : Et le secteur primaire (...)
Covid-19 : Le CDP propose des mesures sociales pour (...)
Lutte contre le COVID-19 : Le soutien de l’Alternative (...)
Gouvernance en Afrique : Quand les forces « invisibles » (...)
Politique : L’UPC en deuil
Coronavirus : PDIS-LAAFIA transforme ses activités (...)
Pandémie de coronavirus : Des partis politiques confinés (...)
Burkina : Le conseiller spécial du président du Faso, (...)
Processus électoral au Burkina : Une formation pour (...)
CDP : Trois prétendants pour la présidentielle de (...)
Nécrologie : L’UPC annonce le décès de la députée Rose (...)
Exclusion sociale des femmes : Les députés du Bazèga s’en (...)
Politique : « Le président Blaise Compaoré est notre (...)
Massacre de Barga et de Dinguila : Le MPP appelle les (...)
Politique : Sitôt lancée, La Marche pour la patrie (LMP) (...)
Processus électoral : Les partis politiques de (...)
Journées parlementaires : Le groupe Burkindlim se penche (...)
Consultation électorale au Burkina Faso : Il est temps (...)
Massacre de 43 civils au nord : L’opposition exige une (...)
Région du Sud-Ouest : La campagne d’enrôlement sur les (...)
IUTS : L’UPC appelle le gouvernement à un dialogue (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10332


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés