Actualités :: Rentrée politique de la NAFA : Les militants invités à coopérer avec les FDS « (...)

Le parti Nouvelle alliance du Faso (NAFA) a effectué, ce dimanche 15 décembre 2019 à Bobo-Dioulasso, sa rentrée politique, sous le sceau de la cohésion sociale et de la paix. Selon le président du parti, Mamadou Dicko, cette rentrée politique est également une occasion de galvaniser les troupes pour la conquête du pouvoir en 2020.

L’amphithéâtre de l’Ecole nationale des enseignants du primaire (ENEP/Bobo) a grouillé de monde, dans la matinée du dimanche 15 décembre 2019, à l’occasion de la rentrée politique de la Nouvelle alliance du Faso (NAFA). Venus des quatre coins du pays, les militants du parti ne voulaient pas se faire conter l’évènement.

Cette rentrée s’effectue dans un contexte particulier, marqué par la récurrence des attaques terroristes qui empêchent le développement socio-économique du Burkina Faso. C’est pourquoi, à l’occasion, les militants de la NAFA ont décidé de prôner la paix et la cohésion sociale, « gages d’un Burkina Faso prospère ». Le thème retenu à cet effet est « Engagement politique et contribution à la paix au Burkina Faso ». Pour le président du parti, Mamadou Dicko, dans un monde où la violence est omniprésente, il importe plus que jamais que chacun devienne un artisan de paix.

Mamadou Dicko, président de la NAFA

Il estime que c’est de la synergie des efforts de toutes et de tous que pourront naître des solutions non-violentes aux conflits. « La paix et la cohésion sociale sont des fondements de notre parti, parce que notre devise c’est la paix, la justice et la prospérité. Pour pouvoir développer le pays, on a besoin d’une cohésion et d’une union, surtout dans notre contexte actuel, où l’intégrité du territoire est mise en cause dans certaines régions. C’est pourquoi, toutes les filles et tous les fils du pays doivent prioriser la cohésion sociale », a-t-il prôné.

Le président du parti a ainsi invité tous les Burkinabè à prioriser la cohésion sociale pour un Burkina Faso de paix. Il a par ailleurs réitéré le soutien des militants du parti aux Forces de défense et de sécurité dans la lutte contre le terrorisme. « Nous invitons toutes les populations à travailler pour la préservation de la paix et la cohésion sociale et à un engagement patriotique pour la défense de la nation », a laissé entendre Mamadou Dicko.

Les militants de la NAFA

Au cours de cette rencontre, les responsables de la NAFA ont livré aux militants un message du président d’honneur, Djibril Bassolé. « Le président d’honneur a adressé un message de paix à l’ensemble de la population burkinabè. Il a demandé aux FDS de ne pas baisser les bras. Il les encourage et invite les militants et militantes du parti à coopérer avec les FDS pour l’intérêt supérieur de la nation, pour la défense du territoire. Parce que nous devons tous nous donner la main, travailler ensemble pour la défense de la patrie », a résumé Mamadou Dicko.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Présidentielle 2020 au Burkina : « Ensemble, osons le (...)
Présidentielle de 2020 au Burkina : Le Professeur (...)
Université Ouaga II rebaptisée université Thomas Sankara : (...)
Parti pour la démocratie et la jeunesse : L’avenir du (...)
Elections 2020 : La coordination nationale des (...)
Présidentielle 2020 : Le parti ODT réaffirme son soutien (...)
Justice : Mahamadi Kouanda débouté de sa demande de (...)
Présidentielle de 2020 : « Zéphirin Diabré, le miracle (...)
Présidentielle de 2020 : L’ADF/RDA consulte le Balai (...)
Boucle du Mouhoun : Le foncier et la chefferie menacent (...)
Election présidentielle : Les préparatifs de l’investiture du
Présidentielle au Burkina : « Il faut le changement et (...)
CDP : « Eddie Komboïgo ne correspond pas au portrait-robot
Intempéries : Le gouvernement prend des dispositions (...)
Présidentielle 2020 : Le mouvement associatif du CDP (...)
CDP : Mahamadi Kouanda revient à la charge par un référé (...)
UPC : Un Congrès extraordinaire consacré à la désignation (...)
Révision du fichier électoral : Des localités oubliées ou (...)
Burkina : L’UPC, la présidentielle, les velléités (...)
Candidature de Mahamadi Kouanda : « Quand on a un âge (...)
Cohésion sociale au Burkina Faso : Le gouvernement (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10542



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés