Actualités :: Bala Sakandé au siège de la NAFA : La santé de Djibril Bassolé sur la table (...)

Le président de l’assemble nationale a rendu une visite de courtoisie à la Nouvelle alliance du Faso (NAFA). C’était dans la matinée du 20 novembre 2019 à Ouagadougou. Une première qui a été saluée par les responsables de ce parti d’opposition. Situation nationale, dialogue politique et bien entendu santé du fondateur du parti Djibril Bassolé étaient sur la table des échanges.

Après l’UPC, le CDP et l’ADF-RDA, le président de l’assemblée nationale était au siège de la Nouvelle alliance du Faso (NAFA). C’est dans une ambiance taquine sur fond de parenté à plaisanterie que Alassane Bala Sakandé, (yarga ) a été accueilli par le Pr Mamoudou Dicko (peul), président national de la NAFA. Les deux équipes ont eu un aparté avant de tenir une rencontre avec les autres membres du bureau politique du parti mobilisés pour l’occasion.

Le visiteur a dit être venu pour rendre compte de la participation des deux députés du parti aux travaux de l’assemblée nationale. Une participation qu’il a jugée ‘’efficiente et efficace’’. « Avec la majorité qui se dégage à l’assemblée nationale, on pouvait former le bureau, les commissions sans tenir compte de l’opposition. A l’assemblée nationale, nous essayons de donner le tempo, l’exemple », a expliqué le président de l’assemblée nationale, ajoutant que les deux députés sont impliqués dans les différentes commissions aussi bien au niveau national que dans le parlement sous-régional.

« Nous devrons travailler à ce qu’il n’y ait pas d’exclusion (…) Nous devons tenir compte des opinions des uns et des autres qui, par ricochet, représentent une certaine frange de la population », a résumé l’occupant du perchoir.

Mais au-delà, cette démarche comme les précédentes entreprises dans les états-majors des autres partis politiques, vise à donner du contenu au dialogue politique national voulu et exhorté par tous. « Il est question que nous puissions nous mettre ensemble, faire valoir le vivre ensemble pour construire ensemble notre cher Faso (…) Quand il est question de l’intérêt supérieur de la nation, les uns et les autres s’avisent et on va dans la même direction. Quand ils doivent s’opposer aussi, ils le font de façon républicaine, avec arguments à l’appui », a poursuivi le président Bala Sakandé pour qui c’est en situation de paix que l’on parle de politique, de majorité et d’opposition.

Le président du parti a loué cette initiative du chef du parlement. Le Pr Mamoudou Dicko a précisé que c’est la première fois qu’un président de l’assemblée nationale a ‘’l’amabilité ‘’ de rendre visite au parti. « Nous sommes en politique, nous ne sommes pas des ennemis, juste des adversaires politiques », a précisé le président de la NAFA.

Incontournable sujet, la santé de Djibril Bassolé

Reconnu coupable et condamné à une peine d’emprisonnement de 10 ans, le fondateur de la NAFA, Djibril Bassolé, fait beaucoup parler de lui, même en prison. Il serait gravement malade et demande à aller se soigner à l’extérieur. Son parti fait fréquemment des déclarations dans ce sens. L’occasion de la visite du président de l’assemblée nationale, par ailleurs membre du MPP, parti au pouvoir, était bonne pour poser encore la doléance.

« Il (Ndlr., Djibril Bassolé) souffre dans sa chair, en tant qu’être humain, nous nous devons de lui apporter notre soutien et souhaité qu’il puisse recouvrer la santé afin de vivre comme tous les autres Burkinabè épris de paix et de justice », s’est exprimé le visiteur, arrachant au passage des applaudissements de l’assistance.

Le président de la NAFA a, lui, une fois de plus, souhaité que les autorités tiennent compte de la santé de l’ancien ministre des Affaires étrangères et qu’elles lui permettent d’aller recevoir des soins adéquats. « Il n’est pas condamné à perpétuité et il y a un appel qui est en cours. S’il y a de la bonne volonté, on doit être à mesure de lui permettre d’aller recevoir des soins à l’étranger, même dans son pays de choix », a clamé le président de la NAFA, Pr Mamoudou Dicko.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Mesures d’accompagnement : Et le secteur primaire (...)
Covid-19 : Le CDP propose des mesures sociales pour (...)
Lutte contre le COVID-19 : Le soutien de l’Alternative (...)
Gouvernance en Afrique : Quand les forces « invisibles » (...)
Politique : L’UPC en deuil
Coronavirus : PDIS-LAAFIA transforme ses activités (...)
Pandémie de coronavirus : Des partis politiques confinés (...)
Burkina : Le conseiller spécial du président du Faso, (...)
Processus électoral au Burkina : Une formation pour (...)
CDP : Trois prétendants pour la présidentielle de (...)
Nécrologie : L’UPC annonce le décès de la députée Rose (...)
Exclusion sociale des femmes : Les députés du Bazèga s’en (...)
Politique : « Le président Blaise Compaoré est notre (...)
Massacre de Barga et de Dinguila : Le MPP appelle les (...)
Politique : Sitôt lancée, La Marche pour la patrie (LMP) (...)
Processus électoral : Les partis politiques de (...)
Journées parlementaires : Le groupe Burkindlim se penche (...)
Consultation électorale au Burkina Faso : Il est temps (...)
Massacre de 43 civils au nord : L’opposition exige une (...)
Région du Sud-Ouest : La campagne d’enrôlement sur les (...)
IUTS : L’UPC appelle le gouvernement à un dialogue (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10332


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés