Actualités :: CDP : La direction politique nationale est en phase avec Blaise Compaoré, (...)

L’organe dirigeant du parti dit être en phase avec Blaise Compaoré et indique que des dispositions seront prises pour faire du CDP, un parti uni. C’est la lecture de la direction politique nationale du CDP à la sortie de Blaise Compaoré sur la crise qui sécoue son parti. Cette réaction a été rendue publique au cours d’une conférence de presse, ce lundi, 14 octobre 2019 à Ouagadougou.

En clair, ceux qui ont été sanctionnés verront leur sanction levée, en suivant les procédures statutaires du parti. Les sanctions ayant été prises par un congrès (le 22 septembre 2019), seul un congrès peut revenir sur les décisions. Il sera donc convoqué un congrès extraordinaire. Cependant, ceux qui ont démissionné (qui se sont auto-sanctionnés) ne sont pas concernés par cette ’’réhabilitation", précise le vice-président du CDP, Achille Tapsoba, principal animateur de la conférence.

Pour la direction politique nationale du CDP, les observations de Blaise Compaoré "ne sont ni la victoire du sanctionneur, ni la victoire du sanctionné ; c’est la victoire du CDP".

En effet, suite à la crise qui secoue le CDP, son fondateur, Blaise Compaoré, par ailleurs président d’honneur à vie du parti, a adressé trois lettres ; au président du parti, à Léonce Koné (un des dissidents à la direction politique nationale dirigée par Eddie Komboïgo) et aux militants du parti.

Dans ses lettres, Blaise Compaoré appelle à "rapporter" les sanctions prises contre plusieurs "cadres" du parti, à exhorter les dissidents à trouver des solutions à l’interne dans le cadre du parti et a, dans la troisième missive, invité l’ensemble des militants à dépasser les querelles pour se mettre ensemble pour les défis communs à relever.

A LIRE AUSSI : CDP : Blaise Compaoré demande à Eddie Komboigo de « rapporter » les sanctions

Lefaso.net

Mesures d’accompagnement : Et le secteur primaire (...)
Covid-19 : Le CDP propose des mesures sociales pour (...)
Lutte contre le COVID-19 : Le soutien de l’Alternative (...)
Gouvernance en Afrique : Quand les forces « invisibles » (...)
Politique : L’UPC en deuil
Coronavirus : PDIS-LAAFIA transforme ses activités (...)
Pandémie de coronavirus : Des partis politiques confinés (...)
Burkina : Le conseiller spécial du président du Faso, (...)
Processus électoral au Burkina : Une formation pour (...)
CDP : Trois prétendants pour la présidentielle de (...)
Nécrologie : L’UPC annonce le décès de la députée Rose (...)
Exclusion sociale des femmes : Les députés du Bazèga s’en (...)
Politique : « Le président Blaise Compaoré est notre (...)
Massacre de Barga et de Dinguila : Le MPP appelle les (...)
Politique : Sitôt lancée, La Marche pour la patrie (LMP) (...)
Processus électoral : Les partis politiques de (...)
Journées parlementaires : Le groupe Burkindlim se penche (...)
Consultation électorale au Burkina Faso : Il est temps (...)
Massacre de 43 civils au nord : L’opposition exige une (...)
Région du Sud-Ouest : La campagne d’enrôlement sur les (...)
IUTS : L’UPC appelle le gouvernement à un dialogue (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10332


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés