Actualités :: Burkina Faso : « Il n’y a pas de base française installée à Djibo », selon le (...)

Face aux informations véhiculées par certains médias étrangers, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Rémi Fulgance Dandjinou, s’est voulu catégorique, ce jeudi, 3 octobre 2019 à l’occasion de la conférence de presse du gouvernement : « Il n’y a pas de base française installée à Djibo ».

Le ministre Dandjinou a précisé qu’il y a ’’plutôt’’ des interventions qui sont faites par des forces françaises, à la demande de l’État-major burkinabè. « Il n’y a pas de base française installée à Djibo (région du sahel, ndlr). Il y a des interventions françaises qui sont faites, à la demande de l’Etat-major. Les forces armées françaises, Barkhane, sont intervenues, à ce que je sache, au moins deux fois dans cette zone. Elles ont fait leur intervention et sont reparties. Forcément, lorsqu’elles arrivent, elles sont hébergées dans les bases où nos soldats sont. Donc, il faut faire la part des choses… ; j’ai pris le soin, avant de venir aujourd’hui, de vérifier avec le chef d’Etat-major, le ministre de la Défense, qui ont répété de façon claire et nette qu’il n’y a pas de base française en construction à Djibo », affirme le ministre porte-parole du gouvernement.

Rémi Fulgance Dandjinou appelle donc à ne pas céder à la désinformation.
« Si vous mettez bout à bout notre actualité, il y a un mouvement qui va demander le départ des bases françaises dans quelques jours, et juste avant, il y a une publication qui dit qu’il y a des bases françaises au Burkina. Donc, regardez un peu comment on fabrique et monte l’opinion. On est tous sensibles à cela, parce qu’un fait important de notre pays, on ne le rappelle pas assez, le président Maurice Yaméogo est l’un des rares présidents de l’espace ouest-africain à avoir refusé une base (militaire) », rappelle le ministre, qui précise cependant que dans le cadre de la coopération militaire, le Burkina peut parfois solliciter les forces françaises pour certaines opérations.

OL
Lefaso.net

Mesures d’accompagnement : Et le secteur primaire (...)
Covid-19 : Le CDP propose des mesures sociales pour (...)
Lutte contre le COVID-19 : Le soutien de l’Alternative (...)
Gouvernance en Afrique : Quand les forces « invisibles » (...)
Politique : L’UPC en deuil
Coronavirus : PDIS-LAAFIA transforme ses activités (...)
Pandémie de coronavirus : Des partis politiques confinés (...)
Burkina : Le conseiller spécial du président du Faso, (...)
Processus électoral au Burkina : Une formation pour (...)
CDP : Trois prétendants pour la présidentielle de (...)
Nécrologie : L’UPC annonce le décès de la députée Rose (...)
Exclusion sociale des femmes : Les députés du Bazèga s’en (...)
Politique : « Le président Blaise Compaoré est notre (...)
Massacre de Barga et de Dinguila : Le MPP appelle les (...)
Politique : Sitôt lancée, La Marche pour la patrie (LMP) (...)
Processus électoral : Les partis politiques de (...)
Journées parlementaires : Le groupe Burkindlim se penche (...)
Consultation électorale au Burkina Faso : Il est temps (...)
Massacre de 43 civils au nord : L’opposition exige une (...)
Région du Sud-Ouest : La campagne d’enrôlement sur les (...)
IUTS : L’UPC appelle le gouvernement à un dialogue (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10332


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés