Actualités :: Mouvement génération Zida pour la patrie : « Nous sommes au parfum de tous les (...)

Dans un passé récent, un groupe de jeunes s’est révélé au public sous l’appellation « Mouvement génération Zida pour la Patrie ». Pour eux, l’ancien Premier ministre (sous la Transition) Yacouba Isaac Zida est l’homme idéal pour conduire la destinée du Burkina. Depuis un certain temps, on constate un silence radio de leur côté. Le président de ce mouvement, Sayouba Ouédraogo, avec qui nous avons eu un entretien par correspondance, justifie ce temps mort et dévoile les projets à venir.

Lefaso.net : Vous avez disparu des radars. Comment se porte le Mouvement génération Zida pour la Patrie ?

Le Mouvement génération Zida pour la Patrie se porte très bien. Il y a un travail qui est en train de se faire au niveau des bases que nous avons installées dans les différentes régions et, très bien bientôt, nous allons atteindre nos objectifs en terminant les trois régions qui nous restent pour parler de son excellence YIZ (Yacouba Isaac Zida).

Nous sommes présentement sur le terrain pour l’installation des bureaux provinciaux - évidemment tout cela se passe entre les camarades du Mouvement GZP - et vous verrez le résultat lors de notre AG [assemblée générale] dans quelques mois.

Le 29 juillet dernier, le Mouvement patriotique pour le salut (MPS) s’est dévoilé au public burkinabè. Quelques jours plus tard, Yacouba Isaac Zida est désigné comme président d’honneur. Avez-vous vu les choses venir ?

Oui ! Nous avons vu les choses venir puisque nous sommes en contact avec son excellence YIZ qui est notre leader ; on était au parfum de tout.

Au moment où les gens avaient peur de parler de Zida devant la presse, nous l’avons fait, nous avons ouvert la porte publiquement ; donc évidemment, nous sommes au parfum de tous les faits et gestes de Zida même si nous ne communiquons pas sur certaines choses, en ce qui le concerne. Je puis vous rassurer que le Mouvement GZP sera toujours au parfum.

Le MPS a-t-il remplacé le Mouvement génération Zida pour la Patrie ?

Le MPS est un parti politique qui a pour président d’honneur son excellence YIZ et nous nous sommes une OSC (Organisation de la société civile) qui fait appel à son excellence YIZ à rentrer au Burkina et à être candidat pour les élections présidentielles en 2020. L’avènement du MPS est la preuve que son excellence YIZ a entendu notre appel et il se présentera sous la bannière du MPS s’il est désigné lors du congrès.

Le Mouvement GZP et le MPS ont le même leader mais l’un ne peut pas remplacer l’autre, puisque chacun est autonome. Le Mouvement GZP a été créé par une « jeunesse éclairée » qui a une conviction et des objectifs précis et qui prône un changement de notre classe politique pour un Burkina meilleur. Et pour cela, un homme a fait l’unanimité au sein du groupe pour conduire ce nouveau Burkina auquel nous aspirons : c’est son excellence YIZ ; donc le Mouvement GZP est une organisation indépendante qui vivra au-delà des élections présidentielles de 2020.

Nous avons le Mouvement génération Zida pour la Patrie et le MPS dont Zida est président d’honneur. Qu’est-ce que les Burkinabè doivent comprendre ? Quel mouvement doivent-ils suivre finalement ?

Le Mouvement GZP est une OSC qui milite pour le retour et la candidature de son excellence YIZ et le MPS est un parti politique qui a pour président d’honneur son excellence YIZ, donc qui va jouer un rôle politique pour les élections à venir. Donc nous appelons les Burkinabè à suivre les deux mouvements, car nous avons les mêmes objectifs, le même leader qui a fait ses preuves dans l’armée et dans la gestion de l’appareil d’Etat et, au moment venu, un mot d’ordre de la coordination nationale du Mouvement GZP sera donné à tous nos militants pour la victoire de son excellence YIZ en 2020.

Sayouba Ouédraogo, président du Mouvement génération Zida pour la Patrie

Quelles sont vos relations avec Hervé Ouattara, l’ancien président du mouvement CAR ? On le sait très proche de Zida…

Nous avons de bonnes relations avec le camarade Hervé Ouattara qui est d’ailleurs président de la jeunesse au niveau du MPS et je pense qu’il mettra son savoir-faire au service du MPS pour nous assurer une victoire écrasante en 2020.

Il a officiellement rejoint le MPS et le CAR prône toujours le retour et la candidature de Zida à l’élection présidentielle de 2020. C’est une position que votre mouvement soutient. Doit-on s’attendre à une éventuelle fusion entre les trois mouvements ?

Je ne parlerai pas de fusion des trois mouvements mais de collaboration franche et honnête pour faire passer le message et l’idéologie que nous défendons. Pour le moment, vous parlez de trois mouvements mais, dans les jours à venir, d’autres viendront agrandir la « famille Zida », car nous avons été contactés par plusieurs associations.

Nous avons tous un même leader qui est un rassembleur et travailleur, ce qui nous encourage à travailler ensemble pour l’atteinte de nos objectifs. Le Mouvement GZP soutient toutes personnes ou associations qui militent pour le retour et la candidature de son excellence YIZ ; en aucun cas, nous n’allons considérer un soutien à son excellence YIZ comme notre adversaire, pour ne pas créer de guerre de leadership. Nous sommes une nouvelle génération qui veut faire la lutte autrement, pour le bien de toute la population, comme dit le slogan de notre leader : « C’est ensemble que nous bâtirons un Burkina meilleur ».

Le retour de Zida était prévu pour le 16 septembre. Finalement, il n’en est rien. Qu’est-ce qui s’est passé ?

Nous n’avons pas connaissance de cette information. Le Mouvement GZP est en contact permanent avec son excellence YIZ et nos militants et sympathisants seront informés au moment venu de la date précise du retour de son excellence et je tiens à les assurer que son retour est imminent. Tous ceux qui hésitent (personnes physiques ou morales) encore sur le retour de Zida sont appelés à se rallier, car c’est ensemble que nous bâtirons un Burkina meilleur.

Interview réalisée par Cryspin Masneang Laoundiki
Lefaso.net

Burkina : L’opposition politique déplore l’activisme (...)
Politique : Le Faso autrement se félicite de son (...)
Élections de 2020 et 2021 au Burkina Faso : La Turquie (...)
PDIS-Laafia : « Le Burkina Faso ne va pas bien et nous (...)
Burkina Faso : Yacouba Isaac Zida confirme sa présence (...)
Elections de 2020 : L’UNIR/PS sonne le rassemblement (...)
Meeting du MPP : « Roch Kaboré fait ce qu’un grand chef de (...)
Déclaration de candidature de KDO à la présidentielle de (...)
Election présidentielle au Burkina : Yacouba Isaac Zida, (...)
Elections de 2020 : L’Opposition politique burkinabè (...)
Elections couplées de novembre 2020 : « Roch Kaboré sera (...)
Burkina : « Redonnons une place de choix à la probité, au (...)
Elections de 2020 : C’est parti pour l’opération de (...)
Elections présidentielle et législatives 2020 au Burkina (...)
Politique : « En 2020, si les Sankaristes arrivent à (...)
Elections de 2020 : Le MPP adopte sa stratégie (...)
Burkina : La coder se réjouit du consensus universel sur (...)
Elections couplées de 2020 : Le CDP émet des doutes sur (...)
Elections de 2020 : Le Premier ministre va lancer la (...)
« J’ai plusieurs fois été bâillonné dans ce pays. Mes (...)
Education nationale : Une collecte de fonds pour (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10269


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés