Actualités :: Présidentielle 2020 : Yacouba Zida est « l’homme de la situation et nous nous (...)

Le mouvement Citoyen africain pour la renaissance (CAR) a tenu son deuxième congrès ordinaire, le samedi 28 septembre 2019 à Ouagadougou, et a vu la mise en place d’un nouveau bureau. Les militants réclament le retour de l’ancien premier ministre Yacouba Zida pour la conquête du pouvoir en 2020.

« Face à la chienlit dans la gestion du pouvoir, restons mobilisés pour un changement véritable ». C’est sous ce thème que le mouvement Citoyen africain pour la renaissance (CAR) a tenu son deuxième congrès ordinaire.

Sur les plans scolaire, sanitaire, social et sécuritaire, c’est un tableau noir du Burkina que le secrétaire général du CAR, Gilbert Bamogo, a dépeint. Qualifiant la gestion du pouvoir actuellement de « hasardeuse », il a demandé au président du Faso, Roch Kaboré, « d’œuvrer illico à l’ouverture d’un dialogue inclusif avec toutes les composantes de la société ».

Mamoudou Diallo (au micro), le coordonnateur du CAR

Et au regard de « la situation nationale qui se dégrade de jour en jour », le CAR a pris une motion pour le retour et la candidature de l’ancien premier ministre (sous la transition) Yacouba Isaac Zida. « Il est, pour nous et à bien des égards, l’homme de la situation et nous nous engageons à lui assurer la victoire en 2020 pour que sonne l’heure du véritable changement tant espéré », dira Mamoudou Diallo, le coordonnateur du CAR.

Une salle pleine, le congrès a pris le rythme d’un meeting

Un nouveau bureau, de nouvelles orientations

Un nouveau bureau exécutif du CAR a été installé à l’issue de ce congrès. Désormais, c’est Mamoudou Diallo qui prend les rênes du mouvement.

Ce bureau s’engage à mobiliser la jeunesse pour une participation active au renforcement de la démocratie et des valeurs républicaines au Burkina Faso. Les responsables vont également « renforcer la lutte contre la domination impérialiste et néocoloniale à travers des actions contre le franc CFA, les bases militaires en Afrique en général et au Burkina précisément », a indiqué Aboubacar Coulibaly, membre du bureau du CAR.

Hervé Ouattara, le président sortant du CAR, invite les membres du mouvement à travailler dans la vérité

Dans son adresse au bureau entrant, le président sortant, Hervé Ouattara, a souhaité que la vérité soit leur combat. « Faites juste des choses afin que la vérité triomphe toujours », a-t-il recommandé, lui qui, serait victime d’ accusations tous azimuts durant ses moments de lutte au sein de ce mouvement. Ainsi, il a tenu à exprimer sa reconnaissance à une personne qui l’a beaucoup aidé. « Cela ne doit pas vous surprendre. Il y a une personne qui a assez contribué et qui continue de contribuer dans la formation de ma personne et de ma personnalité. Permettez-moi, chers congressistes, de remercier du haut de cette tribune, le général Yacouba Isaac Zida », a-t-il témoigné.

Gilbert Bamogo (au micro), le secrétaire général du CAR

Hervé Ouattara sort, mais il détient toujours son titre de « Président du CAR ». En effet, Gilbert Bamogo a fait savoir que le titre de président est « sacré » au sein de leur mouvement. C’est pourquoi, le nouveau premier responsable du CAR est appelé « coordonnateur ».

Vue du nouveau bureau du CAR

Un autre avantage. Hervé Ouattara est désormais le président d’honneur du CAR. Ce congrès lui a permis d’exprimer officiellement sa conviction politique sous la bannière du Mouvement patriotique pour le salut (MPS) dont Yacouba Zida est le président d’honneur.

Cryspin Masneang Laoundiki
LeFaso.net

Message de Son Excellence le Premier ministre (...)
Bonne gouvernance : L’Autorité de contrôle d’Etat lance (...)
Servir et non se servir (SENS) : Le mouvement pour « (...)
MPP : La direction politique a échangé avec les (...)
Vie politique burkinabè : « Il faut arrêter de percevoir (...)
Élections de 2020 au Burkina : Alpha Barry va à la (...)
Province du Mouhoun : Le député Tini Bonzi à l’exercice de (...)
Aid El Kebir 2020 : Le Faso Autrement souhaite une (...)
Election présidentielle : Zéphirin Diabré et Kadré Désiré (...)
UNIR/PS : « L’espoir né de l’insurrection populaire semble (...)
Affaire Jean-Claude Bouda : La Cour d’appel rejette (...)
Tabaski : L’UPC souhaite une bonne fête à tous les (...)
CDP : « Aujourd’hui, un parti tout seul ne peut pas (...)
Elections de 2020 au Burkina : « Plus de 2 300 000 (...)
Présidentielle 2020 : « Je veux un pays de prospérité (...)
MPP/Gourma : Une assemblée générale pour dresser le bilan (...)
Présidentielle 2020 au Burkina : « Ensemble, osons le (...)
Présidentielle de 2020 au Burkina : Le Professeur (...)
Université Ouaga II rebaptisée université Thomas Sankara : (...)
Parti pour la démocratie et la jeunesse : L’avenir du (...)
Elections 2020 : La coordination nationale des (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10542



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés