Actualités :: Rentrée scolaire 2019-2020 : « L’opposition politique s’inquiète du sort (...)

Le Chef de file de l’opposition politique (CFOP) a animé son traditionnel point de presse, ce 24 septembre 2019, à Ouagadougou. A l’ordre du jour, les concours directs de la fonction publique, la rentrée scolaire , les attaques terroristes, la fronde sociale, la situation au sein de la police nationale, le forum national des jeunes, etc. ont été des sujets évoqués. Ce point de presse a été animé par Amadou Diemdioda Dicko de l’UPC et Youmali Lompo.

Dès l’entame, les conférenciers ont rappelé : « Nous sommes au 267ème jour du drame de Yirgou (…) il n’y a toujours pas de justice ni pour les 210 peulhs tués, ni pour le chef de Yirgou et ses compagnons d’infortune ». Puis, d’exiger « une justice diligente et équitable pour toutes ces victimes », tout en dénonçant « l’ethnicisme et le communautarisme qui connaissent une inquiétante montée au Burkina Faso », selon les propos Amadou Diemdioda Dicko.

Par ailleurs, notent les conférenciers, des informations diffusées par des activistes ont fait état « de conflit ouvert entre un chef militaire et sa troupe à Dédougou, sur fond d’accusation de connivence avec les terroristes », lesquelles informations ont été confirmées par le chef de l’Etat en ses termes : « (…) Des éléments se sont un peu rebellés contre leur chef et ont demandé à ce que leur chef de corps soit relevé en considérant qu’il n’y avait pas beaucoup d’égards à leur endroit ».

Outre ce cas, l’Union police nationale(Unapol) dénonce, pour sa part, des "velléités de détournement des armes d’un corps par un autre corps », ont relevé les conférenciers. Puis de s’inquiéter : ’’Au sein de notre armée, s’il s’avère que certains sont de connivence avec les terroristes, c’est quand même dangereux. Nous avons besoin d’une armée unie pour combattre l’ennemi ».

Concernant, les revendications de l’Union nationale police (UNAPOL) , « on ne peut pas donner les armes dites conventionnelles à certains et laisser d’autres, alors qu’ils ont les mêmes missions", a martelé Youmali Lompo. Pour M. Dicko , parlant du terrorisme, « les risques sont là. Les foyers dormants sont un peu partout au Burkina, ça ne va pas. On doit faire des recherches pour se doter de drones pour protéger notre territoire ".

En ce qui concerne le forum national des jeunes, l’opposition dit n’avoir pas participé à son organisation, selon Amadou Diemdioda Dicko. Pour lui,‘‘les moyens de l’État ne peuvent pas être utilisés à des fins de pré-campagne », avant de s’inquiéter : « Quand on est à Ouagadougou, on croit que tout va bien ».

Pour l’opposition, l’idée de la reprise de ce Forum des jeunes est bonne en soi. Seulement, regrette Diemdioda Dicko, « il fallait rompre avec les anciennes pratiques qui entachaient la crédibilité et remettaient en cause l’utilité de cette rencontre nationale. Malheureusement, le régime du MPP a recopié les erreurs du passé, et a même fait pire. L’édition 2019 n’a été qu’une foire de retrouvailles pour battre campagne auprès d’une certaine jeunesse convoyée opportunément sur place ».

Entre autres, à l’ordre du jour, il y a avait la question de la rentrée scolaire 2019-2020 . L’opposition politique dit s’inquiéter « fortement du sort réservé à ces élèves, à leurs enseignants et à leurs parents ». ¨Pour elle, « le gouvernement n’a pas été en mesure de proposer et de mettre en œuvre une stratégie de sécurisation et de réouverture des écoles, et un processus de normalisation du cursus des élèves déplacés. Si l’on continue à naviguer ainsi à vue, à une semaine de la rentrée, nous risquons d’assister malheureusement à une nouvelle vague de fermetures d’écoles ».

Abordant la question des concours de la fonction publique, l’opposition explique qu’ « en 2018 déjà, le gouvernement du MPP et de ses alliés avait pris la décision de réduire les recrutements dans la Fonction publique de 40% ». Ainsi, note-t-elle, « de plus de 11.096 postes en 2017, l’on est tombé à 6.668 postes en 2018, avant de chuter à 5.892 postes cette année ».

Pour elle, « en clair, par rapport à 2017, le MPP a réduit de 47% le nombre de postes à pourvoir cette année dans la Fonction publique par concours direct. Ce, sans avoir créé des conditions d’auto-emploi, et sans avoir apporté des réformes nécessaires à la formation académique et professionnelle ». Pour l’opposition, cette question de l’emploi des jeunes et d’« une extrême urgence ».

Selon les propos de Diemdioda Dicko, « on ne peut pas continuer à produire des diplômés et des professionnels qualifiés, si on leur ferme toutes les portes pour se réaliser ». A cet effet, l’opposition politique s’est dit « prête à s’associer de bonne foi à toute réflexion sur la question, dans le but de désamorcer cette bombe du chômage des jeunes ».

E.K.S
Lefaso.net

Coronavirus : PDIS-LAAFIA transforme ses activités (...)
Pandémie de coronavirus : Des partis politiques confinés (...)
Burkina : Le conseiller spécial du président du Faso, (...)
Processus électoral au Burkina : Une formation pour (...)
CDP : Trois prétendants pour la présidentielle de (...)
Nécrologie : L’UPC annonce le décès de la députée Rose (...)
Exclusion sociale des femmes : Les députés du Bazèga s’en (...)
Politique : « Le président Blaise Compaoré est notre (...)
Massacre de Barga et de Dinguila : Le MPP appelle les (...)
Politique : Sitôt lancée, La Marche pour la patrie (LMP) (...)
Processus électoral : Les partis politiques de (...)
Journées parlementaires : Le groupe Burkindlim se penche (...)
Consultation électorale au Burkina Faso : Il est temps (...)
Massacre de 43 civils au nord : L’opposition exige une (...)
Région du Sud-Ouest : La campagne d’enrôlement sur les (...)
IUTS : L’UPC appelle le gouvernement à un dialogue (...)
CDP : L’appel à candidatures à la présidentielle est ouvert (...)
Présidentielle de 2020 : Les militants MPP de la (...)
Marche contre l’application de l’IUTS : l’ADF-RDA félicite (...)
Burkina : Un collectif de partis politiques appelle à un (...)
MPP : Voici la composition du Bureau exécutif national (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10311


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés