Actualités :: Présidentielle 2020 : Des jeunes appellent à la candidature de Yacouba Isaac (...)

La coordination « Génération Zida pour la patrie » a tenu, dans l’après-midi du samedi 16 février 2019 à Bobo-Dioulasso, une conférence de presse. Au cours de cette rencontre avec les professionnels des médias, les membres de la coordination ont appelé au retour de Yacouba Isaac Zida, premier ministre sous la transition au Burkina Faso de fin 2014 à 2015. Ils réclament également sa candidature à l’élection présidentielle de 2020, car pour eux « Yacouba Zida est l’homme de la situation ».

A l’entame de cette conférence de presse, les membres de la coordination « Génération Zida pour la patrie » ont observé une minute de silence en la mémoire des civils et des éléments des Forces de défense et de sécurité (FDS) tombés sous les balles assassines des forces du mal.

Cette coordination dont la majorité de ses membres est jeune, a affiché son ambition de soutenir Yacouba Isaac Zida à l’élection présidentielle de 2020, si ce dernier accepte de se présenter comme candidat. Selon le coordonnateur de la « Génération Zida pour la patrie », Sayouba Ouédraogo, « entre fin octobre et début novembre 2014, Yacouba Isaac Zida a changé le cours de l’histoire en répondant à son libre arbitre, en bravant la rapacité pour se hisser à la tête de la nation, et conduire une des transitions les plus exemplaires au monde ».

Sayouba Ouédraogo

En effet, selon eux, c’est avec abnégation qu’il a conduit la transition à bon port, laissant derrière lui un pays à l’avenir radieux, un peuple fier de lui, une nation dans laquelle la démocratie, la cohésion sociale et la paix devraient être les choses les mieux partagées.

« En octobre 2014, dans la grande tempête de l’insurrection populaire, Yacouba Zida a pris sur lui la responsabilité de ne pas laisser le Burkina Faso sombrer dans une guerre civile qui se profilait à travers des risques d’affrontement entre deux franges de nos forces armées. Une guerre qui ne pouvait que plonger notre nation dans le chaos, les flammes, les conflits d’intérêts et même la famine. Il l’a fait, pas pour être vu des hommes, mais par pur amour pour son pays », a laissé entendre Sayouba Ouédraogo. Pour les conférenciers, la gestion du pouvoir sous la transition est à saluer car Zida a su jouer son rôle.

Toutefois, ils ont déploré la situation présente du pays. Par la voix de Sayouba Ouédraogo, les membres de la coordination estiment que le pouvoir actuel est sans repère et que le peuple burkinabè est sans guide. Il a ainsi abordé la question sécuritaire du pays qui, selon lui, n’est pas reluisante au regard des nombreuses attaques que les populations vivent au quotidien.

Il a par ailleurs noté que les Burkinabè sont épris de paix et de justice sociale. « Les choses semblent aller de mal en pis », a décrié Sayouba Ouédraogo, coordinateur de la « Génération Zida pour la patrie ». C’est au regard de cette « situation incertaine » dans laquelle le peuple burkinabè vit, que ces jeunes appellent à la candidature de Yacouba Isaac Zida (YIZ). Ils affirment avec certitude qu’il est « l’homme de la situation, celui qui pourra sauver le Burkina Faso afin qu’il ne tombe pas dans le gouffre ».

Ainsi, à travers cette pensée africaine qui dit que « les anciens conseillent à l’orphelin de toujours revenir au marigot du village quand il a soif, dans la mesure où ce marigot est un don de Dieu, un don que même la plus méchante des marâtres ne saurait cacher », le coordinateur Sayouba Ouédraogo a souligné l’importance et la nécessité du retour de Yacouba Isaac Zida au Burkina Faso pour se présenter à l’élection présidentielle prochaine.

Des membres de la cordination Génération Zida pour la patrie

« C’est librement, consciencieusement, intelligemment, courageusement, de façon patriotique, que nous jeunes du Burkina Faso, pays des hommes intègres, nous de la « Génération Zida pour la patrie », invitons respectueusement son excellence monsieur Yacouba Isaac Zida affectueusement appelé YIZ, à rentrer au pays. Oui, qu’il rentre au Burkina Faso, terre de ses ancêtres, terre de ses frères et sœurs. Qu’il rentre au plus vite car nos bulletins de vote sont déjà prêts », a-t-il lancé.

Il reste confiant que grâce à Dieu et aux urnes, ils installeront Yacouba Isaac Zida dans le palais de Kossyam. « Nous allons installer YIZ à travers les urnes pour protéger tous les Burkinabè. Non seulement notre tissu social sera consolidé, mais nous bâtirons ensemble un Burkina Faso prospère », a laissé entendre Sayouba Ouédraogo. Avant d’ajouter : « Zida n’a pas besoin de collaborer avec le pouvoir du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP). Les amis de Zida parleront de lui dans toutes les cours du Burkina, même chez ceux qui ne veulent pas entendre parler de lui ». Une caravane sillonnera les 13 régions du Burkina Faso pour « prôner » le retour de Yacouba Zida et l’appel à sa candidature à l’élection présidentielle de 2020.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Sanctions au CDP : La liste des militants exclus ou (...)
Burkina Faso : « C’est ce délitement de notre pays que (...)
Elections de 2020 au Burkina : Le PAREN en ordre de (...)
Forum national des jeunes : La jeunesse burkinabè (...)
Litige au CDP : La justice rejette la requête de (...)
Deuxièmes journées parlementaires du MPP : A l’unisson (...)
Gouvernance au Burkina : Le processus démocratique passé (...)
Année scolaire 2019-2020 : La rentrée des incertitudes et (...)
Jacques Kaboré, maire de Zorgho : « Si vous avez des (...)
Me Paul Kéré à Léonce Koné du CDP : « D’où vous vient cette (...)
Demande d’explication adressée par Eddie Komboigo à (...)
Vie politique : Le CDP tient son congrès extraordinaire (...)
Burkina Faso : « Le MPP, lui-même, mène quotidiennement (...)
Interdictions des boissons frelatées : « Il faut se (...)
Burkina : L’UPC « vivement préoccupée par la dégradation (...)
Etat de santé de Djibrill Bassolé : La NAFA réitère son (...)
Burkina Faso : L’UPC dénonce le « délitement silencieux du (...)
Insécurité au Centre-Nord : Les partis de la majorité (...)
Elections de 2020 : La CENI échange avec les OSC sur le (...)
Elections de 2020 et 2021 au Burkina : La CENI et les (...)
« Mouvement Agir ensemble » : Un nouveau parti politique (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10059


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés