Actualités :: SAPOUY AN V : Les coutumiers et les religieux interpellés

Dans l’adresse ci-dessous, Bruno Bauer appelle les
responsables coutumiers et religieux à mobiliser leurs fidèles
autour de l’anniversaire de l’assassinat de Norbert Zongo, celui
qui a "oeuvré pour une réelle humanisation de notre société".

Chers responsables,
Chers fidèles,

Nous voudrions par la présente, vous lancer spirituellement un
vibrant appel à la mobilisation totale pour le plein et éclatant
succès de la commémoration du 5e anniversaire de
l’holocauste de Sapouy sous la direction citoyenne et
clairvoyante du Collectif des organisations démocratiques de
masse et de partis politiques (CODMPP) en vous joignant à
toutes les activités y relatives et surtout en participant
massivement au spécial meeting-marche national prévu pour ce
samedi 13 décembre 2003 à Ouagadougou.

Chers responsables,
Chers fidèles,

L’acte à la fois spirituel et citoyen que nous aurons tous
grandement contribué à matérialiser sera incontestablement la
preuve concrète de notre attachement indéfectible aux justes
causes hardiment professées et défendues par l’intrépide et
immortel journaliste Norbert Zongo, alias Henri Sebgo d’une
part, et notre volonté soutenue de lui rendre honorablement un
hommage bien mérité pour son inlassable et perpétuel travail
d’éducation, de sensibilisation, de conscientisation,
d’information, de formation, de responsabilisation et
d’organisation du peuple burkinabè, en vue de sa marche
radieuse vers son propre développement harmonieux à travers
sa véritable émancipation et sa vraie indépendance d’autre part.
En somme, la perpétuation légitime de sa gigantesque oeuvre
de réelle humanisation de notre société.

Chers responsables,
Chers fidèles,

Notre profonde conviction de voir se matérialiser la véritable
marée humaine au cours de ce 5e anniversaire se fonde
naturellement sur vos capacités exceptionnelles de mobiliser
régulièrement vos fidèles d’une part ; en témoigne le refus du
monde de vos églises, temples et mosquées respectifs lors de
vos prières, et également votre croyance inébranlable aux vertus
pédagogiques des rassemblements d’autre part ; nous en
voulons pour preuve votre participation active aux diverses
activités collectives au sein de vos différentes communautés.

Outre ces deux cadres de mobilisation, force est de reconnaître
qu’au plus fort de la crise consécutive à l’holocauste du 13
décembre 1998, le premier responsable de l’Eglise catholique
burkinabè avait manifesté sa solidarité avec tous ceux qui sont
épris de vérité, de paix, de justice sociale et de réconciliation
nationale lorsqu’il invitait l’ensemble des pèlerins présents à
Yagma à avoir une pensée très pieuse à l’endroit des victimes
de la barbarie de Sapouy en se privant de l’aspect festif du
pèlerinage.

Aussi, un regard historique sur le drame des Grands lacs nous
édifie-t-il sur le rôle combien capital qu’a joué l’Eglise dans la
résolution de cette tragédie. En effet, conscientes de leur
jugement par l’Histoire, les églises catholique et protestante
prenaient une part très active aux processus de réconciliation
dans cette partie de l’Afrique aux fins de sauver les Grands lacs
de l’hécatombe.

Ainsi, ont-elles abouti à la création d’un Comité de contacts et à
un engagement prononcé de la CETA (Conférence des églises
de toute l’Afrique) sous la direction clairvoyante et militante du
Pasteur José B. Chipenda, Secrétaire général de la CETA dans
la résolution de ces drames.
Confère : Les crises politiques au Burundi et au Rwanda en
1993.
1994 : Analyses, faits et documents de André Gui Chaoua (...)

Chers responsables,
Chers fidèles,

Tout en vous réitérant notre vibrant appel à la présente
commémoration, nous conclurons en insistant sur son
caractère constamment renouvelable.

Pour la vérité et la justice pour Norbert Zongo et les autres !
Contre l’injustice sociale et la misère au Burkina Faso ;
Contre l’orchestration politique ;
Pour la satisfaction totale de notre plate-forme d’action
réactualisée :
Soyons mobilisés, unis et déterminés !

La victoire est au bout de l’effort !

N. Bruno Bauer

Politique : L’Alliance pour la défense de la patrie veut (...)
Promesse de réconciliation nationale de Roch Kaboré : « (...)
Affaire Sankara : Ça avance au Burkina, ça traine en (...)
Volonté du président Roch Kabore à aller à la réconciliation :
Recours contre des articles modificatifs du code (...)
Réconciliation nationale : « Nous allons régler la (...)
Intention du président Kaboré sur l’éventuel retour de (...)
Code électoral 2020 : Le Conseil constitutionnel examine (...)
Assassinat de Thomas Sankara et de ses compagnons : Le (...)
Thomas Sankara : Le président Kaboré évoque un « espoir (...)
Législatives de 2020 au Burkina : Des femmes candidates (...)
Burkina : « Je n’ai aucune haine contre Zephirin Diabré (...)
Bobo-Dioulasso : Le mouvement "The Roch label" lance sa (...)
Démission de Nathanaël de l’UPC : « Je quitte à mon cœur (...)
Santé : Les jeunes de l’ADF RDA font un don de (...)
UPC : Nathanaël Ouédraogo quitte la tanière
Libération de Soumaïla Cissé : Zéphirin Diabré exprime son (...)
« Café citoyen » du CIFDHA : L’engagement politique des (...)
Burkina Faso : Ce que les Burkinabè attendent du (...)
Burkina : La traite d’une politique sans conscience (...)
Décès de Minata Guelwaré : La NAFA dénonce le traitement (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10689

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés