Actualités :: L’UNIR/MS visite ses troupes dans les Cascades

Samedi 19 mars , le président de l’Union pour la Renaissance/Mouvement Sankariste, candidat à la prochaine élection présidentielle, Me Bénéwindé Sankara accompagné de certains responsables de son parti, a remercié ses militants de la Comoé à Banfora. L’objectif de cette sortie était de faire l’état des lieux et de sensibiliser les militants par rapport aux objectifs que s’est fixé le parti en vue des prochaines batailles électorales.

La rencontre de Banfora qualifiée de veillée-débat selon le président de l’Union pour la Renaissance/Mouvement Sankariste Me Bénéwindé Sankara, avait pour objectif de faire une revue des troupes, sensibiliser et donner aux structures de base des informations nécessaires en vue des futures échéances électorales que notre pays entamera bientôt.

En effet, les échanges ont permis aux militants et aux sympathisants du parti de l’œuf de s’informer sur la vie du parti, d’avoir des informations sur la situation nationale et de soumettre leurs préoccupations au premier responsable, pour la bonne marche du parti dans la Comoé. C’est ainsi que la question de l’alternance en 2005 a été largement évoquée.

Le président de l’UNIR/MS reste convaincu de cette alternance en 2005, au regard du besoin pressant de la population à accéder à un changement du mode de gestion de la cité. Selon Me Sankara, c’est cette nouvelle façon de gérer que son parti tentera d’offrir en 2005, par son programme alternatif sankariste. Du côté des militants, la question des moyens pour aller à l’entame de cette alternance en 2005 a été relevée.

En réponse à cette sollicitude des militants, tout d’abord Me Sankara dira que le parti ne dispose pas d’espèces sonnantes et trébuchantes à distribuer, mais plutôt qu’il va falloir compter sur ses propres forces, c’est-à-dire la conviction, l’engagement et la détermination des militants. D’autre part, Me Sankara qui a reconnu qu’il faut un minimum de moyens pour aller en campagne, a demandé néanmoins à ses militants à se départir de l’instrumenlisation et de l’achat de conscience, parce que le parti de l’œuf veut un peuple de convaincus.

Le président de l’UNIR/MS et sa suite qui ont passé la nuit de ce samedi 13 mars 2005 dans la capitale de la cité du Paysan noir, ont mis le cap dimanche sur Douna dans la Léraba située à 7 km de Sindou chef-lieu de la province, où Me Sankara a donné une conférence sur le thème : "Alternance en 2005".

Mamadou YERE
AIB/Comoé

Processus de désignation de députés à l’ALT : Le MDA (…)
Burkina/Assemblée Législative de Transition : Les 12 (…)
Burkina/Administration publique : « Pendant longtemps, (…)
Burkina/Libération de Me Guy Hervé Kam : Le SOCL apporte (…)
Burkina : Le Mouvement pour la Démocratie en Afrique (…)
Burkina : Le président Ibrahim Traoré dénonce "un centre (…)
Burkina : Le président Ibrahim Traoré annonce pour (…)
Burkina : « On va diminuer le personnel dans les (…)
Rencontre Chef de l’État/Forces-vives : Douze (…)
Burkina : Le Président du Faso à l’écoute des Forces (…)
Président de la transition à président du Faso : « Cette (…)
Conduite de la Transition : les Burkinabè du Niger (…)
Lettre ouverte au Premier ministre : Des citoyens (…)
Burkina : Vers une reconfiguration de l’Assemblée (…)
Burkina : « Nous ne sommes pas héritiers de n’importe (…)
Burkina : « L’équipe au pouvoir, pour rien au monde, (…)
Burkina : « N’ayez pas peur ! », exhorte le Premier (…)
Burkina : Le ministre de l’Administration territoriale (…)
Diaspora : Un mouvement patriotique organise en Italie (…)
Burkina : « Aucune force ne nous arrêtera », lance le (…)
Burkina : Gérard Kango Ouédraogo, le baobab de la politique

Pages :



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés