Actualités :: A monsieur Christian Koné

En réaction à votre écrit du 1er/02/2005 paru dans L’Observateur paalga.

Je me sens obligé d’en faire des commentaires. Votre écrit est tout ce qu’il y a de plus dangereux pour la paix dans notre pays en ce sens qu’il invite à la division et à la rébellion.

Christian Koné vous semblez exceller dans ce domaine. En témoignent la plupart de vos écrits que j’ai eu la chance de lire.

J’aurais pu vous comprendre si vous étayiez vos arguments par des preuves irréfutables. Mais vous semblez
verser dans l’infantilisme primaire qui confine à l’aigreur. C’est vrai que vous n’êtes pas un politicien de grande envergure ( (en témoignent encore vos scores aux différentes élections) mais tout de même !

Le seul vrai régionaliste qui en est fier, c’est bien vous et votre parti est à dissoudre sans autre forme de procès parce qu’étant essentiellement régionaliste. Pour celui de votre cosignataire, le doute n’est pas permis. Si ma mémoire est bonne il doit s’agir de ce député de la gnagna élu uniquement dans sa province et dont le parti est confine dans cette province.

Les preuves qui vous accablent sont tirées de votre littérature.
En voici un exemple : « Nous avons des amis et des épouses Moosé [...] nos enfants ont épousé des Moosé » dites-moi à qui se réfère le "nous" que vous employez. Est ce à dire que dans vos partis il n’y a pas de Moosé ? Est-ce des regroupements sur des bases tribales ? Ne nous prenez pas pour des idiots.

En réalité comme dit plus haut, vous êtes un régionaliste primaire doublé d’un politicien de basse échelle. Depuis dix
ans que votre partillon existe votre discours a toujours été de rassemblé les fils d’un certain Ouest et maintenant vous y ajouter l’est pour faire bonne mesure. Ce n’est pas de la politique, c’est de l’aigreur et dans ce cas allez vous chercher ailleurs car le peuple n’est tout de même pas
idiot comme vous semblez le croire.

Très souvent, à lire de pareilles inepties, je me demande ce qui me retient de courir dans le CDP car ce semble être l’un des seuls vrais partis si on y adjoint le PDP et
L’ADF/RDA. Tout le reste n’est que du n’importe quoi à mon humble avis.

Monsieur Koné, vous invoquez comme argument le fait que l’université ait été décentralisée à Ziniaré et à Koudougou et vous confondez Ouagadougou au plateau mossi. Révisez donc vos cours d’histoire et géographie car si je ne me trompe le plateau Mossi regroupe des provinces telles que le
Yatenga, le Kadiogo, le Boulkiemdé et bien d’autres. Alors, que des gens fassent un club de Mossi de Ouaga n’engage qu’eux car ceux du Yatenga ne s’en sentent pas concernés ni ceux du Boulkiemdé d’ailleurs. Et le Kadiogo n’est pas Ouaga mon cher.

Je me dis quand même (bien que n’étant pas du CDP) qu’ils sont assez matures pour ne pas tomber dans un jeu si puéril
d’association éthniciste. Revenons un peu à l’université si vous le voulez bien. En quoi cette délocalisation en ces lieux vous gêne-t-elle ? Là je voudrais vraiment comprendre. Peut être avez vous raison mais vos
arguments sont trop oiseux. A mon avis que l’université soit décentralisée à Ziniaré ou Koudougou ou Bobo n’apporte rien de substantiel au développement d’une région en particulier dans le sens que vous voulez.

Mais éclairez-moi si je me trompe. D’ailleurs pourquoi voulez vous renforcer celle de Bobo plutôt que d’en demander une pour Fada par exemple ou Dori ou ouahigouya ou, ou ... ? Et cette histoire d’AMVS ? C’est
vrai que j’ai suivi l’affaire de loin ( j’habite et travaille en campagne)mais je demeure convaincu que votre explication est stupide.

C’est vrai, les politiciens, de temps en temps (ou souvent si vous voulez, de toute façon vous en faites partie) ; je reprends : les politiciens donc font tout pour que des réalisations soient faites dans leur zone d’influence
mais pour cette affaire vous semblez vous fourvoyer car je ne vois l’intérêt quel le CDP aurait à construire le siège de l’AMVS à Ouaga plutôt qu’à Tougan ? En effet son premier intérêt en termes de voix se trouve à Tougan plutôt qu’à Ouaga qui n’appartient à personne. Et tous les politiciens le savent mis à part les aigris entrés en politiques par
accident et qui vont en sortir par effraction.

Vous ne semblez pas vivre au Burkina ou alors vous avez besoin de prendre certains cours dans le domaine où vous vous essayez si mal. Je me dis que si le CDP ne l’a pas
fait c’est qu’il ne l’a pas pu. Question de bons sens. En tout cas votre preuve n’en est pas une. Renseignez-vous ! « La quasi-totalité des projets est concentrée sur le plateau Mossi » dites-vous ? Savez vous seulement comment et pourquoi un projet est mis en oeuvre ? Décidément votre incurie me chagrine. Je ne suis pas expert dans ce domaine mais je sais que les bailleurs de fonds ne sont pas assez sots pour injecter de l’argent n’importe où.

Si l’on vous suit, c’est que pour vous le pouvoir, de façon délibérée aurait décidé de punir les autres régions. Dites-moi ! Y croyez-vous sérieusement ? Si vous répondez par l’affirmative, je tacherai de ne plus répliquer à vos écrits. Entre le Namentenga et la Comoé quelle province est la plus démunie ? C’est juste un exemple parmi
mille autres.

Votre discours s’adresse plutôt à des analphabètes et non à
des lecteurs de journaux. Si vous voulez être suivi changer d’auditeurs ou de lecteurs. Même les paysans actuels sont munis d’assez de discernement pour voir en vous un danger pour la république. Pour ceux qui régentent l’économie du pays "tribalistiquement", pouvez-vous nous citer des
noms de façon exhaustive ? Et les sociétés et projets dont vous parlez qui seraient gérés par les mêmes ? Quelle idée avez-vous de la gestion de ces "boîtes" ? Croyez-vous que ce sont des cavernes d’Ali Baba où il faut un équilibre régionaliste pour que chaque ethnie puisse participer à
la soupe en pillant ? C’est ce que j’ai compris de votre argumentaire.

Sinon si ces structures doivent être gérées de façon honnête, je ne vois pas pourquoi vous voulez un équilibrage ethnico-régionaliste. A moins que vous vouliez y voir des gens placés pour vous servir de vaches à lait ; ce
que vous devriez normalement dénoncer. Il en est de même pour les postes de ministres dont vous vous plaigniez il y a quelques années comme quoi le Yatenga à lui seul en a 4 ou 5. Un ministre est théoriquement un serviteur et même si vous croyez qu’ils en profitent pour faire autre chose vous
devriez vous porter contre et non exiger le partage du gâteau.

D’ailleurs vos chiffres étaient faux car Mathieu R. OUEDRAOGO n’est pas du Yatenga comme vous l’aviez laissé entendre. Quelle étrange conception du développement vous avez là, monsieur le justicier !

BARRY Pathé,
Kaya
Tel :76561774

Le Burkina à co-construire de nos têtes, de nos cœurs, de (...)
L’humeur de Sayouba Traoré : Vous voulez nier l’histoire (...)
L’humeur de Sayouba Traoré : Encore les journalistes (...)
Situation nationale : Parole d’espérance pour le Burkina (...)
Burkina : « La situation sécuritaire n’a fait qu’empirer, (...)
Politique : La pensée unique est-elle une solution de (...)
Burkina - France : « Seuls les citoyens organisés en (...)
Départ des militaires français du Burkina : Yacouba Isaac (...)
Insécurité au Burkina : « A quel jeu joue l’Etat dans le (...)
Supposée arrivée de Wagner au Burkina : ‘’Il est (...)
Burkina Faso : « Le tableau de la crise est beaucoup (...)
Newton Ahmed Barry : Une tribune privée de sens (...)
Nouvelle année 2023 : Vœux d’un utopiste à ses concitoyens (...)
Sayouba Traoré sur la laïcité : Puisque vous le prenez (...)
Burkina : IB, religion et ethnie
Lettre ouverte au président Traoré : Mon capitaine, les (...)
Maintien probable des forces françaises au Burkina Faso (...)
Education nationale : Un citoyen interpelle le (...)
Propos Moussa Kouanda à l’AG des arabophones : ”Un poison (...)
La vie, ce n’est pas du jeu
Burkina : Pour une meilleure année 2023 en trois (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 5208



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés