Actualités :: Gestion des communes urbaines : rôle et responsabilité des élus

"Le rôle et la responsabilité" des élus locaux ; ce thème va réunir à Ouagadougou, une trentaine de maires des communes urbaines du Burkina. Organisé par l’Association des municipalités du Burkina Faso (AMBF), l’atelier va bénéficier de l’expérience d’un élu canadien.

Ce séminaire qui intervient en début d’année 2005 est un prélude au renouvellement des responsables locaux au cours des élections municipales programmées. Comme le dit un adage populaire, il n’est jamais trop tard pour bien faire. Le thème de l’atelier va rappeler aux participants, ce qui devait les guider au cours de leur mandat quinquennal. Un autre mérite sera celui de baliser le terrain pour les éventuels "arrivants" sur ce terrain de la gestion politique de la communauté. Ces préalables sont nécessaires au processus de décentralisation qui se veut être participatif au développement à la base.

Des bureaux de conseil municipal ont connu des remous, parce que minés par des querelles de leadership, à cause d’intérêts individuels et égoïstes...

Au résultat, ce sont des populations désabusées qui voient leurs attentes non comblées. En réalité, nombreux sont les candidats aux municipales sans véritables programmes et projets de développement. En sus, "les postulants" ne sont pas quelquefois représentatifs sur le terrain, parce que tout simplement imposés par les leaders des partis politiques.

Le rôle et la responsabilité des élus locaux doivent aller de paire avec les capacités, les motivations et surtout, l’engagement des responsables choisis.

Depuis les années 90, le Burkina a amorcé un processus démocratique. Cette voie conduit au transfert des compétences. Cette option met au- devant les collectivités locales et la responsabilisation des acteurs locaux.

L’AMBF s’investit ainsi dans la formation de ses membres. Ceux-ci sont au quotidien, interpellés par les électeurs qui méconnaissent à certains égards, les attributions d’un élu local.

Ce séminaire est aussi l’occasion pour dissiper ces zones d’ombre.

Marceline ILBOUDO
Sidwaya

Burkina/Administration publique : « Pendant longtemps, (…)
Burkina/Libération de Me Guy Hervé Kam : Le SOCL apporte (…)
Burkina : Le Mouvement pour la Démocratie en Afrique (…)
Burkina : Le président Ibrahim Traoré dénonce "un centre (…)
Burkina : Le président Ibrahim Traoré annonce pour (…)
Burkina : « On va diminuer le personnel dans les (…)
Rencontre Chef de l’État/Forces-vives : Douze (…)
Burkina : Le Président du Faso à l’écoute des Forces (…)
Président de la transition à président du Faso : « Cette (…)
Conduite de la Transition : les Burkinabè du Niger (…)
Lettre ouverte au Premier ministre : Des citoyens (…)
Burkina : Vers une reconfiguration de l’Assemblée (…)
Burkina : « Nous ne sommes pas héritiers de n’importe (…)
Burkina : « L’équipe au pouvoir, pour rien au monde, (…)
Burkina : « N’ayez pas peur ! », exhorte le Premier (…)
Burkina : Le ministre de l’Administration territoriale (…)
Diaspora : Un mouvement patriotique organise en Italie (…)
Burkina : « Aucune force ne nous arrêtera », lance le (…)
Burkina : Gérard Kango Ouédraogo, le baobab de la politique
Education et formation : Une Initiative présidentielle (…)
Burkina : Le président Ibrahim Traoré préside le Conseil (…)

Pages :



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés