:: Fraude électorale : A qui la faute ?

L’élection des maires issus des élections du 2 décembre 2012 et du 17 février 2013 est dans sa dernière phase. Premier scrutin biométrique et le plus cher de l’histoire politique du Burkina, il n’a pourtant pas échappé au spectre de fraude électorale. Les partis d’opposition pointent du doigt le parti au pouvoir qui aurait orchestré ces fraudes avec la complicité de la CENI et de son président. Flashback sur un épisode vu du pouvoir, de l’opposition et de la société civile.

Assemblée générale du MPP : Le parti veut changer son (...)
Justice : L’intégrité des magistrats en débat à (...)
Burkina : MIDAS, un nouvel outil pour la sécurité et la (...)
Escroquerie : Un réseau de "laveurs" de faux billets de (...)
Tranche Commune Entente 2018 : Les directeurs généraux (...)
Surpopulation carcérale : Le Centre pour la qualité du (...)
Burkina : Le discours de Alassane Sankandé, nouveau (...)
Licenciement des agents de l’hôtel Silmandé : Témoignage
L’UAS rencontre les travailleurs licenciés de Silmandé
Le Burkina Faso passe à la TNT : Comment recevoir les (...)
Le Burkina Faso passe à la TNT : Comment recevoir les (...)
Millenium challenge corporation : Le Burkina achève la (...)
Salifou Diallo élevé à la Dignité de Grand-Croix de l’ordre (...)
Cérémonie d’hommage à Salifou Diallo : Le discours du (...)
Disparition de Salifou Diallo : Des hommages et des (...)
Terrorisme : Les trois militaires tués à Inata (...)
Le président malien à Ouagadougou : « Le temps de (...)
Attaque du café Aziz Istanbul : « Je n’ai aucun doute que (...)
Attaque du restaurant Aziz Istanbul : "Ce que j’ai vu (...)
Grève des chauffeurs routiers : Le mot d’ordre (...)
« Qui mieux qu’un jeune pour inspirer un autre jeune », (...)

Pages : 0 | ... | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | 189 | 210 | ... | 504


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés