:: Le silence des autres

La jeune réalisatrice Aïssata Ouarma aborde de manière originale et poignante le phénomène de l’exode des filles mineures à Ouagadougou. Elle donne de la voix au silence de ces filles victimes de leur quête de bien-être. Entre espérance légitime et impatience craintive de leur parents restés dans le petit village de Loroni, la réalisatrice nous plonge dans la quotidienneté de ses filles.

Fronde sociale : le SYNAGID, pour un dialogue franc et (...)
Gestion du foncier : Bientôt la levée de la suspension (...)
SNC 2018 : L’ambiance du village des communautés
Colonel Ousmane Traoré, Gouverneur de la région de l’Est (...)
Université Ouaga II : Le Pr Adjima Thiombiano (...)
Menaces terroristes au Nord du Burkina : Le témoignage (...)
Menaces terroristes au Nord du Burkina : La population (...)
Le ministère de la justice réfléchit sur une réglementation de
Procès du coup d’état manqué : Les avocats de la défense (...)
Lutte contre le terrorisme : Les associations (...)
Coopération : L’AFD rassure de son amitié et de son (...)
Coton biologique made in Burkina : Une table ronde (...)
Ministère des infrastructures : Pour Eric Bougouma, le (...)
Coopération Burkina-France : Le ministre des affaires (...)
Zoom sur Améyo Marie Gnamakou, la reine de Dokounou
Améyo Marie Gnamakou est restauratrice
Couverture médiatique du procès du putsch de septembre (...)
Procès du putsch du Conseil National pour la Démocratie : (...)
Procès du Putsch manqué au Burkina : Les explications de (...)
Présumé blanchiment d’argent par Isaac Zida : Le MPRSCA (...)
Viol d’une lycéenne à Ouagadougou : Le Larlée Naaba Tigré (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 525


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés