:: Le silence des autres

La jeune réalisatrice Aïssata Ouarma aborde de manière originale et poignante le phénomène de l’exode des filles mineures à Ouagadougou. Elle donne de la voix au silence de ces filles victimes de leur quête de bien-être. Entre espérance légitime et impatience craintive de leur parents restés dans le petit village de Loroni, la réalisatrice nous plonge dans la quotidienneté de ses filles.

Le Burkina Faso passe à la TNT : Comment recevoir les (...)
Le Burkina Faso passe à la TNT : Comment recevoir les (...)
Millenium challenge corporation : Le Burkina achève la (...)
Salifou Diallo élevé à la Dignité de Grand-Croix de l’ordre (...)
Cérémonie d’hommage à Salifou Diallo : Le discours du (...)
Disparition de Salifou Diallo : Des hommages et des (...)
Terrorisme : Les trois militaires tués à Inata (...)
Le président malien à Ouagadougou : « Le temps de (...)
Attaque du café Aziz Istanbul : « Je n’ai aucun doute que (...)
Attaque du restaurant Aziz Istanbul : "Ce que j’ai vu (...)
Grève des chauffeurs routiers : Le mot d’ordre (...)
« Qui mieux qu’un jeune pour inspirer un autre jeune », (...)
Utilisation de la bastonnade par les forces de défense (...)
Grève des chauffeurs routiers : Vers la reprise du (...)
Les Chauffeurs routiers de nouveau en grève, la faute au (...)
Route Fada-Diapaga : Le calvaire des passagers (...)
Académie militaire Georges Namoano : 42 sous-lieutenants (...)
Ecole nationale de police : 1179 policiers prêts à (...)
Sortie de promotion de l’Ecole nationale des sous-officiers
Commune rurale de Sollé : Loin de toutes les commodités, (...)
Le ministre en charge de la Justice , René Bagoro en (...)

Pages : 0 | ... | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | 189 | 210 | 231 | ... | 525


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés