:: Le silence des autres

La jeune réalisatrice Aïssata Ouarma aborde de manière originale et poignante le phénomène de l’exode des filles mineures à Ouagadougou. Elle donne de la voix au silence de ces filles victimes de leur quête de bien-être. Entre espérance légitime et impatience craintive de leur parents restés dans le petit village de Loroni, la réalisatrice nous plonge dans la quotidienneté de ses filles.

Attaque du restaurant Aziz Istanbul : "Ce que j’ai vu (...)
Grève des chauffeurs routiers : Le mot d’ordre (...)
« Qui mieux qu’un jeune pour inspirer un autre jeune », (...)
Utilisation de la bastonnade par les forces de défense (...)
Grève des chauffeurs routiers : Vers la reprise du (...)
Les Chauffeurs routiers de nouveau en grève, la faute au (...)
Route Fada-Diapaga : Le calvaire des passagers (...)
Académie militaire Georges Namoano : 42 sous-lieutenants (...)
Ecole nationale de police : 1179 policiers prêts à (...)
Sortie de promotion de l’Ecole nationale des sous-officiers
Commune rurale de Sollé : Loin de toutes les commodités, (...)
Le ministre en charge de la Justice , René Bagoro en (...)
Appel public à l’épargne : Le Burkina recherche 75 (...)
VIème TAC : Le Premier ministre ivoirien à Ouaga pour les (...)
50 ans de la Loterie nationale Burkinabè : Un cross (...)
Affaire conversation Safiétou Lopez/Idrissa Noogo, la (...)
Allègement des conditions du Partenariat public-privé : (...)
Projet de loi sur le Partenariat public privé : Quand le (...)
Gouvernement Thiéba II : Une équipe pour l’opérationnalisation
Attaques terroristes : L’erreur qui entraînera la (...)
" L’UNIR/PS était bel et bien prête à être dans une (...)

Pages : 0 | ... | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | 189 | 210 | 231 | ... | 504



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés