Actualités :: CDP/Houet : Soutien à la déclaration du Bureau exécutif national du CDP sur la (...)

Suite à la déclaration du Bureau exécutif national du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), relative à ce qui est désormais convenu d’appeler "l’affaire Hermann Yaméogo" , la direction provinciale du CDP/Houet, les membres du Bureau politique résidents et les Secrétaires généraux des sous-sections des départements et des arrondissements, se sont réunis en séance extraordinaire le dimanche 24 octobre 2004.

Considérant la gravité des accusations mensongères portées contre notre pays par certains dirigeants de la sous-région en perte de vitesse et surtout jaloux des succès éclatants que notre peuple ne cesse d’enregistrer tant au plan national, sous-régional qu’international sous la conduite bienveillante de son Excellence, monsieur Blaise Compaoré, Président du Faso ;

Considérant que ces accusations ont été rendues possible sur la base d’allégations fournies par un "Burkinabè", en l’occurrence le Président de l’UNDD, Maître Hermann Yaméogo, celui-là même qui avait été mis à contribution par le Président du Faso dans la recherche de la stabilité et la paix sociale au Togo ;

Considérant que le sieur Hermann Yaméogo a depuis toujours démontré qu’il ne méritait pas cette confiance, en témoignent ses prises de position dans la crise ivoiro-ivoirienne, alors que nos compatriotes étaient spoliés, violentés et assassinés ;

Considérant enfin que la récente tournée du Président de l’UNDD dans la sous-région, aux côtés de personnes hostiles au Burkina, ne vise qu’à ternir la respectabilité et la confiance dont jouit notre peuple ;

La direction provinciale du CDP/Houet, les membres du bureau politique résidents et les Secrétaires généraux des sous-sections des départements et des arrondissements :

- condamnent les pratiques récurrentes de Monsieur Hermann Yaméogo qui nuisent non seulement au CDP, parti au pouvoir, mais au pays tout entier ;

- invitent les institutions républicaines habilitées, à diligenter les mesures idoines afin que les actes de trahison de Monsieur Hermann Yaméogo soient sanctionnés à leur juste valeur ;

- réitèrent leur soutien au Programme de développement solidaire de son Excellence Monsieur Blaise Compaoré et à la déclaration du CDP relative à la situation nationale.

Démocratie-Progrès-Justice.

Pour la Section provinciale du CDP/Houet,
Le Secrétaire général
Salia SANOU

Message du président du Faso : « A partir de ce discours, (...)
Burkina : Le président essaie de reprendre la main face (...)
Burkina : L’opposition invite les forces de l’ordre à (...)
Situation sécuritaire au Burkina : « Oui, j’ai compris (...)
Situation sécuritaire au Burkina : Le RPI préconise la (...)
Situation sécuritaire au Burkina : « Les moments ne sont (...)
Burkina : Une démisson du président du Faso plongera le (...)
Lutte contre le terrorisme : Le RPD appelle à plus de (...)
Burkina : Trois partis politiques demandent à Roch (...)
Politique au Burkina : Le mouvement "C’est le moment" (...)
Inata ! : La grande honte de la grande muette (...)
Burkina : « Personne n’est indispensable…, pourvu que (...)
Assemblée nationale : Report de la séance plénière (...)
Conseil supérieur de la magistrature : Prendre des (...)
Dégradation de la situation sécuritaire au Burkina : La (...)
Drame d’Inata : Déclaration du président du Faso au sortir (...)
Burkina - Élections municipales de 2022 : Le conseil des (...)
Situation sécuritaire au Burkina : Le RDN invite les (...)
Situation sécuritaire au Burkina : Des Bobolais invitent (...)
Situation sécuritaire au Burkina : Des manifestants (...)
Liberté provisoire du maire Herman Sirima : « C’est parce (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11298



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés