Actualités :: Affaire Hermann Yamoégo : Salvador M. Yaméogo démissionne

Ce qu’on appelle désormais affaire Hermann Yaméogo vient de connaître un rebondissement inattendu avec la démission de Salvador Maurice Yaméogo. Une démission sans doute lourde de conséquences quand on sait que Salvador M. Yaméogo, député, coordonnateur national de l’UNDD, est aussi et surtout le frère cadet de Hermann Yaméogo. L’intégralité de sa lettre de démission.

Monsieur Salvador M. Yaméogo
Coordonnateur National de l’UNDD
11 B.P 1930 C.M.S. Ouagadougou 11

Ouagadougou le 21 octobre 2004

Me Hermann Yaméogo
Président de l’UNDD
01 BP 1943 Ouagadougou 01

Monsieur le Président,

Sans aucunement préjuger de la réelle matérialité de toutes les accusations récemment portées contre votre personne par le Ministre de la Sécurité avant et sitôt votre retour d’un dernier séjour à l’étranger, l’extrême gravité de celles ci, a néanmoins jeté un trouble compréhensible dans l’opinion nationale et la classe politique, dans le parti, et dans notre famille.

En outre, loin de remettre en cause la liberté fondamentale dans un Etat qui se veut de droit pour tout citoyen et à plus forte raison pour le chef politique que vous êtes, de se déplacer et de prendre les contacts nécessaires à la conduite de son action, j’ai le difficile devoir de vous informer de ce qui suit :

Les développements malheureux qui ont suivi votre retour de voyage sont à déplorer et mon soutien fraternel, soyez en persuadé, vous reste entièrement acquis, particulièrement dans tout ce qui pourra être entrepris pour obtenir un élargissement rapide de notre camarade et frère Noël Yaméogo.

Il reste que l’orientation imprimée au parti depuis vos prises de position hier sur la Côte d’Ivoire et aujourd’hui sur la Mauritanie, de même que votre gestion de ces deux situations qui vous valent tant de désagréments, sont lourdes de menaces pour l’avenir de l’UNDD. De ce qui précède, je viens donc vous informer, de la totale impossibilité dans laquelle je me trouve désormais, de continuer à exercer pleinement et en conscience, au sein du parti, la mission de Coordonnateur National qui m’a été confiée.

Je déplore, bien entendu, d’avoir à y mettre un terme dans de pareilles circonstances, mais c’est précisément maintenant, que j’estime devoir le faire.

Plus que quiconque au sein du parti et en toute modestie, je pense avoir l’obligation morale de vous redire, une dernière fois que, quelle que soit la justesse de votre lutte, la noblesse reconnue de votre combat désintéressé pour le renforcement de la démocratie dans notre pays et l’avènement d’un Burkina Faso meilleur, il est totalement improductif, pour le moins, de persister dans la voie empruntée.

C’est mon intime conviction mais aussi un sentiment largement partagé dans vos rangs.

Je mesure pleinement la gravité de la décision que je prends aujourd’hui, pour l’avoir mûrement réfléchie et largement consulté. J’en assume par avance toutes les conséquences, car je les sais moins redoutables que celles attachées demain au jugement de l’histoire, ce notamment au regard des liens tout particuliers qui nous unissent, tous deux à celui qui a porté ce pays sur les fonts baptismaux, pour la préservation de sa mémoire et au nom de l’unité nationale à laquelle il tenait plus que tout.

Je vous sais gré de la confiance, dont j’ai bénéficié de votre part, jusqu’à une certaine époque dans la gestion du parti, tout comme de l’ expérience politique acquise. Je forme, enfin le voeu sincère, qu’un jour, les mânes de nos ancêtres aidant, vous compreniez le sens profond de l’acte que j’ai posé.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’assurance de ma considération distinguée ainsi que l’expression renouvelée de mes sentiments, à jamais, fraternels.

Salvador Maurice Yaméogo

Burkina Faso : Le Haut Conseil du dialogue social et le (...)
Assemblée nationale : Les députés adoptent le programme (...)
Journée nationale du paysan 2021 : 400 participants (...)
Dialogue social : Le Haut conseil remet son rapport (...)
Affaire Thomas Sankara : La France "a tenu parole", en (...)
Dossier Thomas Sankara : 34 ans après, enfin le procès (...)
Politique : Jérôme Bougouma et 92 autres militants (...)
Burkina Faso : Cap sur l’autonomie énergétique à l’horizon (...)
Dossier Thomas Sankara : Une dizaine de personnes dont (...)
Justice : La Cour d’appel de Bobo-Dioulasso se rapproche (...)
Burkina Faso : Le chef de file de l’opposition, Eddie (...)
Burkina Faso : 115 militants du MPP sanctionnés par le (...)
Présidence du Faso : Voici la nouvelle photo officielle (...)
Dr Bachir Ismaël Ouédraogo : « Si ça va pour le jeune du (...)
Mouvement pour le Changement et la Renaissance : (...)
Burkina : Le parti au pouvoir ( MPP) se penche sur des (...)
6e mandat d’Idriss Deby : Le Collectif de Tchadiens (...)
Mise en œuvre du programme de Roch Kaboré : La jeunesse (...)
Vie politique : La jeunesse du MPP en rangs serrés pour (...)
Palais de Kosyam : Les présidents de conseil d’administration
Burkina Faso : L’Assemblée nationale adopte une loi pour (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10920


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés